Des lobbys au menu. Les entreprises agro-alimentaires contre la santé publique

Ouvrage de D. Benamouzig et J.Cortinas
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Le rôle de l’industrie agro-alimentaire dans la production des normes sanitaires est bien connu, comme lors du rejet d’amendements à la loi Agriculture et alimentation (dite Egalim) visant à équilibrer les relations avec les agriculteurs et à promouvoir une alimentation saine et durable. Cependant, ce rôle est rarement compris dans toute sa complexité et toutes ses ramifications, bien plus invisibles et prégnantes que l’on pourrait le croire.  

L’agro-industrie intervient fortement dans la définition de la politique nutritionnelle qui devrait être du ressort de l’Etat, en prenant en main, d’abord la recherche, ensuite la formation et la mise à l’agenda de toute forme de  politique publique dans ce domaine. Elle maîtrise la production d’informations, y compris scientifiques, elle se construit une image positive en participant à toutes sortes d’associations, d’événements, de financements de recherches et d’expertises.

Loin d’être une simple affaire de comportements individuels, de conflits d’intérêts des scientifiques, de cynisme des industriels ou de faiblesse morale des politiques, la prégnance des intérêts économiques est ici systémique. Ce livre montre qu’elle est le produit du travail de longue haleine d’une multitude d’organisations et de professionnels, dont c’est le métier. Leur travail façonne les espaces d’intervention des experts et des décideurs. L’industrie agroalimentaire fait prévaloir ses intérêts en s’immisçant dans des espaces scientifiques, politiques et philanthropiques.  

L’enquête sociologique présentée dans ce livre offre – pour la première  fois en France – une vision d’ensemble des interventions mises en œuvre par l’agro-industrie, en décrivant par le menu les différents types de stratégies et d’actions, leurs supports organisationnels et humains, ainsi que les espaces sociaux qui en sont le produit. Ces résultats permettent de se faire une idée plus juste de la place des intérêts économiques dans la décision publique en matière d’alimentation et de nutrition, et dans une certaine mesure de s’en prémunir. 

Pour en savoir plus

Tags :

Séminaire "Accès aux médicaments"

11 mai 2022
  • Médicaments bleus et blancs qui débordent d'un verre couchéMédicaments bleus et blancs qui débordent d'un verre couché

Mercredi 11 mai 2022 : "Quel serait l'impact d'une plus grande transparence de certaines données de l'industrie pharmaceutique sur l'accès aux médicaments ?

Quatrième et dernière table-ronde du séminaire sur l'accès aux médicaments, organisé par la Chaire santé et l’École de droit de Sciences Po et l’Institut Droit et Santé de  l’Université de  Paris Cité.

En présence de :

  •  Eric BASEILHAC, directeur des Affaires Économiques et Internationales du Leem (Les Entreprises du   Médicament)
  •   Francesca COLOMBO, responsable de la division Santé, Direction de l’emploi, du travail et des affaires    sociales de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)
  •    Luca LI BASSI, ancien directeur général de l'Agence du médicament italienne (Agenzia Italiana del Farmaco    - AIFA)
  •    Pauline LONDEIX, co-fondatrice de l'Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament
  •    Jean-Patrick SALES, vice-président du Comité économique des produits de santé (CEPS) 

Cette table-ronde sera animée par Alice Dartevelle, pharmacienne et doctorante à l’École de Droit de Sciences Po. La synthèse de la table-ronde et de l'ensemble du cycle sera réalisée par Laurence Warin, doctorante à l’Institut  Droit et Santé, Université de Paris, membre du Réseau doctoral en santé publique (EHESP).

En présentiel : Amphithéâtre Simone Veil, Sciences Po, 28 rue des Saints-Pères 75007 Paris

S'inscrire à cette conférence

Tags :

Territoires : les nouveaux espaces de décisions en santé

19 mai - Les Tribunes de la santé 2022
  • Main qui pose une épingle rouge sur une carteMain qui pose une épingle rouge sur une carte

lE CYCLE 2022 DES tRIBUNES DE LA SANTÉ EST LANCÉ :

Jeudi 21 avril 2022 : Politique des territoires et politique de santé : quels enseignements de 2020 et 2021 ?Jeudi 21 avril  2021

  • Jean ROTTNER, président de la région Grand Est, président de la Fnau (Fédération nationale des agences d’urbanismes), et
  • Daniel BENAMOUZIG, titulaire de la Chaire, directeur de recherche au Centre de Sociologie des Organisations (CSO) (UMR CNRS/Sciences Po

Jeudi 19 mai 2022 :  La réforme des études de santé et les territoires

en présence de 

  • Isabelle RICHARD, professeur de médecine physique et de réadaptation, vice-présidente de l'université d'Angers, et 
  • Yann BOURGUEIL, docteur en médecine spécialiste de santé publique et médecine sociale, membre de la Chaire santé 

S'inscrire 

Jeudi 23 juin 2022 : La place des CPTS

en présence de 

  • Claude LEICHER,  président de  la Fédération Nationale des Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS)
  • Patrick HASSENTEUFEL, professeur de science politique à l'Université Paris-Saclay et à Sciences Po Saint-Germain-en-Laye, membre de la Chaire santé 

S'inscrire

Tags :

Quels droits pour les personnes âgées dans notre société ?

Retrouvez la synthèse du webinaire ici
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

La question des conditions d’accueil des personnes âgées dans les Ehpad est au cœur de l’actualité. Ces dernières années, de nombreux rapports ont insisté sur la refonte des politiques de prise en charge, sans que les décisions suivent. De fait, les solutions alternatives et concrètes peinent à émerger. 

Dans quelle mesure, le droit des personnes est-il un levier de changement à la hauteur de cet enjeu de société ?

La Chaire santé de Sciences Po et le Laboratoire d’idées santé autonomie (LISA) ont souhaité s’associer pour porter ce débat. Une première manifestation en ligne a ét proposée le mardi 15 mars 2022. Elle sera prolongée d’ici l’automne 2022 par d’autres initiatives.

La rencontre du 15 mars a bénéficié de la participation de :

  • Claire HÉDON, défenseure des droits, 
  • Claude ÉVIN, avocat au Barreau de Paris, ancien ministre des Affaires sociales et de la Santé, 
  • Sarah SALDMANN, avocate au Barreau de Paris. 

Cette rencontre a traité de plusieurs questions clés : Quel exercice de la citoyenneté au grand âge ? Comment défendre les droits des personnes âgées ? Quelle place pour la parole de nos aînés ? Quels enjeux de judiciarisation ?

Stéphane LE BOULER, président de LISA, et Daniel BENAMOUZIG, titulaire de la Chaire santé, ont animé les échanges.

Retrouvez la synthèse ici

Tags :

« Faut-il remettre en question notre modèle actuel d'incitation dans le secteur pharmaceutique ? »

Mercredi 13 avril 2022 à 18h
  • Médicaments bleus et blancs qui débordent d'un verre couchéMédicaments bleus et blancs qui débordent d'un verre couché

Troisième table-ronde du séminaire sur l'accès aux médicaments organisé par la Chaire santé et l’École de droit de Sciences Po et l’Institut Droit et Santé de l’université de Paris Cité.

Avec la participation de :

  • Jacques Biot, ancien président de l'École polytechnique, auteur du rapport au Premier Ministre sur les mesures stratégiques pour réduire les pénuries de médicaments essentiels

  • Renaud Cateland, directeur de l’Agence Générale des Équipements et des Produits de Santé (AGEPS), Conseiller technique du Directeur Général de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (AP-HP) en charge de la politique du médicament

  • Agnès Firmin Le Bodo, député de Seine-Maritime, pharmacien

  • Christelle Ratignier-Carbonneil, directrice générale de l’Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM)

Cette table-ronde sera animée par Albane Degrassat-Theas, maître de conférence, praticien hospitalier et membre de l’Institut Droit et Santé.La synthèse de la table-ronde sera réalisée par Laurence Warin, doctorante à l’Institut Droit et Santé, membre du Réseau doctoral en santé publique (EHESP).

Lieu : 
 Faculté de pharmacie de Paris, Salle Bolet, 4 avenue de l’Observatoire, 75006 Paris
Tags :

Publication : Les sciences humaines et sociales au chevet de la santé ?

  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Des réponses dans ce numéro de Cogito, le magazine de la recheRche de Sciences Po.

Comment les puissances publiques répondent-elles à la multiplicité des enjeux de santé contemporains ? Comment se positionnent-elles en matière de définition, d’organisation, de régulation, de soins et de prévention ?
Quelles sont leurs politiques et leurs moyens d’agir auprès de la diversité des acteurs impliqués : professions et organisations médicales, entreprises, milieux scientifiques et corps social ?

Un focus sur l'industrie alimentaire et ses activités politiques, par Daniel Benamouzig et Joan Cortinas, de la Chaire santé

Pour en savoir plus

Colloque "Vers une Union Européenne de la santé ?" le 12 Janvier 2022

Replay disponible sur YouTube
  • Drapeau européen et médecin tenant un stéthoscopeDrapeau européen et médecin tenant un stéthoscope

VERS UNE UNION EUROPÉENNE DE LA SANTÉ ? 

Le replay est disponible ici : https://www.youtube.com/watch?v=14LCuwrD-B4

Mercredi 12 janvier 2022 de 17h00 à 19h30 en visio conférence

La santé en Europe sera plus que jamais à l’agenda en 2022 en constituant un des enjeux majeurs de la présidence française de l’UE.

Le 12 janvier, la Chaire santé, les Alumnis de Sciences Po et l'École d’Affaires Publiques vous convient à un débat associant des représentants des instances européennes, des parlementaires et des experts, européens et français.

Quelle autonomie sanitaire européenne est-elle possible ? Comment favoriser l’innovation et la collaboration scientifique ? Comment mieux faire coopérer les systèmes de santé ? Quelle place pour le patient européen ?  Quelles sont les initiatives françaises portées dans le cadre de la présidence de l’UE?

Avec la participation de :

Florence BUTLEN-DUCUING, directrice scientifique senior, Agence Européenne des Médicaments (EMA) ; Josep FIGUERAS, directeur et co-fondateur de l’Observatoire européen sur les systèmes et les politiques de santé ; François HOUYEZ,  consultant en politiques de santé, EURORDIS ;  Marietta KARAMANLI, députée française, co-autrice du rapport d’information sur la coordination par l’UE des mesures nationales pour gérer la crise sanitaire ;  Chrysoula ZACHAROPOULOU, membre du Parlement Européen, et un représentant de la Commission européenne.

La table-ronde sera animée par Pascal Maurel,  président du Groupe professionnel Santé de Sciences Po Alumni. 

Tags :

Expertise, science et soins : quels défis en temps de crise sanitaire ?

Jeudi 25 Novembre 2021
  • Christian Saout et Patrick HassenteufelChristian Saout et Patrick Hassenteufel

Dans le cadre des Tribunes de la Santé 2021 portant sur le thème « Science, environnement et politiques de santé », la sixième conférence du cycle s'est déroulée le jeudi 25 novembre 2021, en présence de : 

  • Christian Saout, membre du Collège de la Haute Autorité de Santé, président de la Commission Sociale et Médico-Sociale, président du Conseil pour l’engagement en santé des usagers, et
  • Patrick Hassenteufel,  Professeur de science politique à l'Université Paris-Saclay et à Sciences Po Saint-Germain-en-Laye. 

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter le colloque sur l'expertise dans les crises sanitaires de l'HAS.

Les bonnes raisons de s'intéresser à la santé

  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

27 Octobre 2021 - de 18h00 à 20h00

Dans le cadre de ses actions d’information et de formation, l’École d’Affaires Publiques, la Chaire santé de Sciences Po et le Groupe Santé Sciences Po Alumni organisent leur Happy Hour annuel de rentrée. Etudiants, professionnels de santé, responsables d’institutions et d’entreprises. Un pot amical conclura cette réunion. Avec la participation de :

  • Sophie Beaupère, Déléguée générale de Unicancer
  • Catherine Commaille, Directrice associée Impact Healthcare
  • Christophe Courage, Avocat chez Ghelber & Gourdon
  • Tristan Haucq, Directeur des partenariats de AG2R La Mondiale
  • David Heard, Directeur de l’information et de la communication de l’Agence régionale de santé d’Ile de France
  • Asmahane Khelfat, Directrice d’hôpital
  • Olivier Le Pennetier, Chef de Clinique, Assistant des Hôpitaux et SAMU de Paris
  • Bruno Ramdjee, Interne en médecine, Doctorant en droit public et enseignant à Sciences Po
  • Didier Véron, Vice-Président du LFB et président du G5 Santé

Pour y participer

Tags :

Science, santé humaine et animale

  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

La conférence du cycle 2021 des Tribunes de la Santé du 28 octobre 2021 a porté sur la "Science, santé humaine et animale". Etaient présents: 

  • Thierry LEFRANÇOIS, vétérinaire, directeur du département Systèmes biologiques (CIRAD-La recherche agronomique pour le développement), membre du Conseil scientifique Covid-19, et 
  • Sébastien TREYER, directeur général de l’Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI).

Pour en savoir plus sur l'approche One Health, vous pouvez consulter le site du CIRAD et de l'IDDRI

Tags :

"L’hésitation vaccinale, ou les impatiences de la santé mondiale"

  • Caricature d'un serpent devant un squelette, effrayant une femme et son enfantCaricature d'un serpent devant un squelette, effrayant une femme et son enfant

Retrouvez l'article "L’hésitation vaccinale, ou les impatiences de la santé mondiale", publié par le Collège de France dans La vie des idées, d'Anne-Marie Moulin et de Gaëtan Thomas, ce dernier étant post-doctorant à la Chaire. 

Pour consulter l'article, veuillez cliquer ici

Lecture croisée de l'ouvrage "La Grande Extension, Histoire de la santé humaine"

Organisée par LIEPP, le 25 Mai, à 12h30
  • "La Grande Extension: Histoire de la santé humaine""La Grande Extension: Histoire de la santé humaine"

L'axe Politiques de santé du Laboratory for Interdisciplinary Evaluation of Public Policies (LIEPP) a le plaisir de vous inviter au séminaire : 

La crise de Covid-19 replacée dans le temps long

Lecture croisée de l'ouvrage : La Grande Extension, Histoire de la santé humaine de Jean-David Zeitoun (Ed. Denoël) 

Mardi 25 mai 2021, de 12:30 - 14:00 (CET) (en ligne)

Inscription obligatoire

*Pour des raisons de sécurité, seules les personnes inscrites pourront participer au séminaire.  Le LIEPP s'engage à assurer la protection de vos données et la confidentialité de celles-ci. 

Intervenants

  •  Jean-David Zeitoun

Docteur en médecine, spécialisé en hépato-gastroentérologie. Il a été interne et chef de clinique à l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris. Il est également diplômé de Sciences Po Paris et docteur en épidémiologie clinique (Université Paris-Descartes). 

  • Henri Bergeron 

Directeur de Recherche CNRS, co-directeur de l’axe Politiques de santé du LIEPP, coordinateur scientifique de la Chaire Santé de Sciences Po-FNSP et co-directeur du «domaine santé » aux Presses de Sciences Po.

  • Thomas Rapp 

Maître de conférences (HDR) au LIRAES, Université de Paris, co-directeur de l’axe Politiques de santé du LIEPP. 

RÉSUMÉ :

L’amélioration de la santé humaine s’est faite en deux phases. Entre le milieu du 18ème siècle et jusqu’à la seconde guerre mondiale, la longévité moyenne des humains occidentaux a doublé. Cette progression inédite s’est faite grâce aux pratiques dites de santé publique, ce qui a permis de réduire la mortalité infantile en luttant plus efficacement contre les maladies microbiennes. La deuxième phase a commencé après la guerre et a consisté à réduire la mortalité cardiovasculaire et par cancer. Cette phase a surtout mobilisé la médecine et la pharmacie. Elle a permis d’élever encore l’espérance de vie de 15 à 20 ans selon les pays. Depuis 2010, la situation est moins claire et des signes de rétrogression ont été observés.

La pandémie de Covid-19 est une illustration de la nouvelle équation de la santé mondiale. Elle n’est pas un fait du hasard mais un produit de l’empreinte humaine sur l’environnement.

La Grande Extension raconte cette histoire de la santé humaine – qui n’est pas l’histoire de la médecine – et permet pour la première fois de saisir une vision d’ensemble des progrès et des incertitudes récentes de la santé et la longévité humaines.

La science au service du bien public

Revoir la conférence
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

SCIENCE, ENVIRONNEMENT ET POLITIQUES DE SANTE

Retrouvez la vidéo de la deuxième conférence du mercredi 21 avril 2021,autour de la science au service du bien public, avec la participation de :

  • Cédric Villani, député de l’Essonne, président de l’Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques
  • Daniel Benamouzig, titulaire de la Chaire santé, directeur de recherche CNRS, Centre de sociologie des organisations de Sciences Po, membre du Conseil scientifique Covid-19 recteur de recherche CNRS, Centre de sociologie des organisations de Sciences Po.

Revoyez la conférence

pour En savoir plus

Programme des tribunes de la santé 2021 (PDF, 312 ko)

Tags :

"Le monde d'aujourd'hui, Les sciences sociales au temps de la covid"

Un ouvrage collectif des chercheurs de Sciences Po
  • "Le monde d'aujourd'hui" "Les sciences sociales au temps de la Covid" "Le monde d'aujourd'hui" "Les sciences sociales au temps de la Covid"

Première édition

Marc Lazar, Guillaume Plantin, Xavier Ragot

Sidérant, impensable, incompréhensible, un événement-monde comme la pandémie de Covid-19, au moment où il se produit, prend autant de sens différents que d'acteurs chargés de le gérer et d'en parler : responsables politiques, scientifiques, médecins, médias, réseaux sociaux… Dans cette cacophonie interprétative, les sciences sociales sont d’une grande utilité. Dès le déclenchement de ce « fait social total », la communauté scientifique de Sciences Po s’est lancée dans des analyses collectives et interdisciplinaires pour tenter de comprendre sa signification. Il n’est pas seulement nécessaire d’éclairer les aspects éruptifs et disruptifs de telles crises, mais aussi de saisir ce qu’elles révèlent de nos sociétés et ce qu’elles leur font, alors que nous devons apprendre à exister avec le coronavirus, peut-être pour longtemps.

Voir le livre sur le site des Presses de Sciences Po

Tags :

La santé, entre confiance et défiance ?

Retrouvez les synthèses du cycle 2020 des Tribunes de la santé
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

synthèses des conférences du cycle 2020 "La santé, entre confiance et défiance"

  • 20 février : Obligation vaccinale : quel bilan ? quel impact ?
    Pr. Geneviève CHÊNE, Directrice générale de Santé publique France et Jeremy WARD, chercheur post doctoral au CNRS 
    Synthèse du Concours médical (PDF, 94 Ko)
  • 24 septembre : Quelle autonomie des personnes âgées ?
    Antoine PERRIN, Directeur général de la Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne privés non lucratifs (FEHAP) 
    Synthèse du Concours médical (PDF, 334 Ko)
  • 22 octobre : Innovation en santé : accès et financement ?
    Alain FISCHER, Professeur au Collège de France et Valérie PARIS, économiste, membre du Collège de la Haute Autorité de Santé (HAS) 
    Synthèse du Concours médical (PDF, 104 Ko)
  • 26 novembre : La santé au défi des territoires
    Aurélien ROUSSEAU, Directeur général de l'Agence régionale de santé Île-de-France 
    Synthèse du Concours médical (PDF, 105 Ko)
Tags :

La révolution de la thérapie génique

Consultez les actes du colloque
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

LA RéVOLUTION DE LA THÉRAPIE GÉNIQUE : LES ENJEUX D'INDEPENDANCE SANITAIRE NATIONALE ET D'ACCESSIBILITÉ AUX MÉDICAMENTS DE THÉRAPIE INNOVANTE

Colloque le 17 septembre 2019 en partenariat avec l'AFM-TELETHON

Consultez les actes du colloque (PDF, 1.39 Mo)

Consultez le programme (PDF, 697 Ko)

Tags :

Les Tribunes de la Santé - Printemps 2019, n°60 : Santé digitale

  • Les tribunes de la santé 2019, n°60 : santé digitaleLes tribunes de la santé 2019, n°60 : santé digitale

Les Tribunes de la santé, SÈVE se proposent de développer une approche pluridisciplinaire, prospective et sans frontières de la santé et de l’assurance maladie. Son ambition est d’ouvrir de nouvelles tribunes, de constituer un lieu de réflexions et d’échanges, de contribuer à l’élaboration de clefs de lecture de l’actualité et des mutations en cours.

Placée sous la responsabilité éditoriale de Didier Tabuteau, Les Tribunes de la santé, Sève sont coordonnées par un comité de direction mixte composé d'universitaires et de professionnels de santé. En cohérence avec les activités de la Chaire, le numéro du printemps est consacré au cycle de conférences des Tribunes de la santé de l’année précédente.

Elles sont éditées par le groupe Global Media Santé, précédemment par les Editions de Santé et les Presses de Sciences Po

Printemps 2019, n°60 : Santé digitale

Santé digitale, santé numérique, santé connectée, e-santé, m-santé, télémédecine, télésoin, télésanté...
Ce foisonnement sémantique témoigne de la révolution scientifique et technique que l'informatique, Internet, les données de santé et l'intelligence artificielle (IA) provoquent dans les systèmes de santé. Pour leur soixantième livraison, Les Tribunes de la santé invitent à une réflexion sur ces boulversements qui ont accompagné larevue  depuis sa création. Au fil de cette décennie et demie, l'informatisation de la santé a spectaculairement changé de nature.

Dossier: 

  • Le numérique et l'intelligence artificielle en santé : surveillance généralisée ou avancée majeure ? David Gruson
  • L'intelligence artificielle et le métier de médecin, Jean-David Zeitoun, Philippe Ravaud
  • Télémédecine dans le domaine de l'insuffisance cardiaque, Emmanuel Andrès, et al.
  • Comment accélérer le déploiement de l'e-santé en France ? Capucine Chambard
  • Mieux vivre avec le diabète : la promesse et l'ambition d'Integrated Care, Gilles Litman
  • La France dans la compétition mondiale des technologies médicales ?  Pierre Moustial
  • Les virus informatiques : nouveau risque nosocomial ? Stéphane Nardy, Anne Berger Carbonnel
  • La télémédecine va -t-elle boulverser la relation médeciin-malade ? André Grimaldi

Agora: 

Une assurance maladie pour tous à 100 % ?, Pierre-Louis Bras

Entretien avec Jean-François Delfraissy

Document

  • Article 3 de la loi n°2004-810 du 13 Août 2004 relative à l'assurance maladie : section consacrée au "dossier médical personnel"

Hiver 2019, n°59 : Les médecins

Les Tribunes de la santé proposent un dossier sur la profession médicale qui, placée au coeur du système de santé, est en première ligne pour relever les défis d'une exceptionnelle intensité qui se font jour.

Dossier: 

  • Les syndicats de médecins entre défense et dépassement de la médecine libérale, Patrick Hassenteufel
  • Revenus des médecins libéraux et offre de soins en France : les leçons des analyses empiriques, Brigitte Dormont, Anne-Laure Samson
  • Numerus clausus et accès aux études de médecine : bases juridiques,  Lionel Collet
  • Le salariat, oui, mais pas à tout prix, Véronique Hunsinger
  • Regard sur une carrière hospitalo-universitaire, Béatrice Crickx
  • L'évolution de la médecine en Chine vue au travers d'une longue coopérationMarc Delpech
  • Les médecins dans le monde de la santé numérique, Jacques Lucas
  • Accountable Care Organizations (ACO) : quelle pertinence pour le système de santé français, Natacha Lemaire

Agora: 

L'Ondam et la situation des hôpitaux publics depuis 2009, Pierre-Louis Bras

Entretien avec Edouard Couty

Document

  • Loi du 10 mars 1803 relative à l'exercice de la médecine

Automne 2018, n°58 : Les régulateurs de la santé

 Le dossier de ce numéro invite à une analyse et à une réflexion sur les "régulateurs de la santé", auxquels était consacré le cycle de conférences de la Chaire santé en 2017. Régulation sanitaire, médicale, économique, administrative, etc. Les différentes facettes de l'intervention des institutions internationales ou nationales y sont examinées par de prestigieux intervenants dont plusieurs responsables d'acteurs majeurs de cette régulation. Les Tribunes de la santé publient également deux contributions originales et engagées sur le thème de la prévention.

Dossier: 

  • Politiques de santé : pour une régulation des ambiguïtés, Daniel Benamouzig
  • L'Assurance maladie, partenaire ou contrôleur des professionnels de santé, Nicolas Revel
  • La Commission nationale de l'informatique et des libertés, régulateur des données de santé,  Thomas Dautieu
  • La santé devant l'autorité de la concurrence, Isabelle de Silva
  • Le rôle de l'OMS dans la santé internationale, Christine Maillard, d'après l'intervention de Sana de Courcelles
  • La Haute Autorité de santé en 2017Christine Maillard, d'après l'intervention d'Agnès Buzyn

La prévention dans tous ses états 

  • Le vaccinateur et la politique : être assis entre deux chaises n'est pas toujours confortable, François Vié le Sage 
  • Les lobbies du tabac organisent l'anti-prévention du tabagisme, Bertrand Dautzenberg

Agora: 

Les plateformes territoriales d'appui : une réforme partielle de plus pour répondre au défi de la prise en charge ambulatoire des patients complexes ? Jihane Sebai

Entretien avec Xavier Emmanuelli

Document

  • Circulaire du 5 décembre 1958 relative à l'humanisation des hôpitaux
Tags :

Système de santé et maladie rénale chronique : réflexions, débats et propositions

Actes du séminaire en ligne
  • Système de santé et maladie rénale chroniqueSystème de santé et maladie rénale chronique

Synthèse du séminaire d'analyse organisé par la Chaire santé de Sciences Po, en collaboration avec les associations de patients Renaloo et France Rein, et avec la Société Francophone de Néphrologie, Dialyse, Transplantation (SFNDT).

Réunissant un vingtaine de participants, et placé sous la direction de Christian Baudelot, professeur émérite de sociologie, Ecole Normale Supérieure, membre de Renaloo et Christian Combe, professeur de néphrologie, président de la SFNDT, il a permis, après avoir dressé un état des lieux (partie I), de soummettre au débat onze points d'analyse et de propositions (partie II)

Avant-propos rédigé par Didier Tabuteau et synthèse des échanges réalisée par Constance Favereau, auditrice à la Cour des comptes, rapporteure du séminaire.

Télécharger ici l'ouvrage

Tags :

E-book "Démocratie sanitaire"

  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Cet ouvrage est le fruit d'un cycle de séminaires organisé par l'Institut Droit et Santé de l'Université Paris-Descartes et la Chaire santé de Sciences Po, placé sous la direction de Julia Beurton, Anne Laude et Didier Tabuteau.

Accédez à l'e-book Démocratie sanitaire

Tags :

Présentation des résultats de l'Observatoire des soins et des soignants

Consultez la vidéo du 6 octobre 2020
  • Stéthoscope en forme d'électrocardiogramme avec logo des partenaires Stéthoscope en forme d'électrocardiogramme avec logo des partenaires

Par Odoxa pour la MNH, avec le concours de la Chaire santé de Sciences Po et Sciences Po Executive Education

Avec les interventions de :

  • Daniel Benamouzig, titulaire de la Chaire santé de Sciences Po
  • Félix Ledoux, président de la Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers (FNESI)
  • Gaël Sliman, président d’Odoxa
  • Gérard Vuidepot, président de la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH) et de NEHS

Accéder à la vidéo en ligne

Principaux résultats

  1. Le virus inquiète les Français (77%) comme les soignants (84%), mais ils font confiance aux acteurs de la santé et au système hospitalier : 92% font ainsi confiance aux médecins et 96% aux infirmières. Plus de 8 français sur 10 sont aussi reconnaissants envers le système hospitalier d’avoir su faire faire face à la crise sanitaire au printemps dernier.
  2. Malheureusement, alors que pour 2 français sur 3 (63%) l’avenir des établissements de santé constitue un enjeu de société majeur, 8 français sur 10 et 9 soignants sur 10 ont le sentiment que l’hôpital public français est en danger et estiment que la qualité des soins qu’il fournit est susceptible de se détériorer.
  3. Les français comme les personnels hospitaliers sont 8 sur 10 à penser que les moyens humains, financiers et matériels dont disposent actuellement les hôpitaux publics sont insuffisants. Par ailleurs, le lien de l’hôpital avec son environnement est jugé défaillant par les personnels hospitaliers tout comme le parcours de soin des patients (67%) ou encore le niveau de préparation et de formation des professionnels de l’ambulatoire.
  4. Les professions de santé font toujours rêver les français (71% recommanderaient à leur enfant d’être médecin) et jouissent d’une bonne image auprès de leurs collègues, mais les trois-quarts des personnels soignants/personnels hospitalier ne recommanderaient pas à leurs enfants d’exercer leur métier.
  5. Toutes les dimensions du métier de personnel hospitalier sont jugées en dégradation : aussi bien les conditions de travail (84%), que la rémunération (71%) ou encore l’intérêt du métier (85%). Les personnels hospitaliers sont convaincus que leur travail n’est pas reconnu à sa juste valeur (82%) et qu’ils ne disposent pas de perspectives d’évolution motivantes (74%). Résultat, leur insatisfaction au travail ne cesse de progresser passant de 36% en novembre 2017 à 56% aujourd’hui.
  6. Les conséquences de cette image détériorée et de leur insatisfaction au travail sont lourdes : ils ne passent pas assez de temps avec leur famille (67%), ce qui génère des tensions avec elle (60%) et courent aussi des risques de burn-out bien plus importants que les autres professionnels (65% vs 39%)

Aussi est-il important d’agir pour modifier la donne et « réenchanter » ces professions tout autant que l’attrait qu’elles suscitent. Le Ségur de la santé poursuivait cet objectif. Malheureusement, ni les français (72%) ni les personnels hospitaliers (49%), ne sont au courant de son contenu. Ils jugent insuffisantes les avancées  proposées, y compris l’augmentation de salaire de 180€ par mois pour les personnels hospitaliers.

Il faudra donc sans doute aller plus loin et plus fort pour modifier cette tendance amorcée depuis de nombreuses années, que la tension liée à la crise sanitaire a encore accentuée.

Réécouter l'intervention de Didier Tabuteau, invité sur France Culture

  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Didier Tabuteau est intervenu dans le cadre de l'émission La Grande Table de France Culture, le 23 février dernier, sur le thême "Urgences dans la santé". 

Cliquer pour réécouter l'émission 

Tags :

Les Tribunes de la santé

Les réformes perpétuelles - Hiver 2017, n°57
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Hiver 2017, n°57: Les réformes perpétuelles

Si le mouvement perpétuel est une chimère, la réforme perpétuelle parait inscrite dans les gènes de notre organisation sanitaire. L'héliotropisme ou la métropolisation du corps médical étaient constatés dès le XIXème siècle. Le Graal d'une tarification hospitalière éthique et efficiente est poursuivi par la plupart des acteurs hospitaliers depuis près d'un demi-siècle. Les travaux constatant que la prévention est le parent pauvre de notre système de santé sont légion. 

Pourtant l'agenda politique regorge de réformes hospitalières, de plans d'assurance maladie, de négociations conventionnelles et, depuis un quart de siècle, de plans de santé publique. Lois et décrets, conventions et accords cadres n'ont cessé d'accompagner ou de provoquer des transformations profondes de l'organisation sanitaire. 

Il semble ainsi que certaines carences du système de santé résistent avec succès aux velléités réformatrices des autorités publiques, sanitaires et même professionnelles. Avec ce numéro des Tribunes de la santé, il est proposé de s'interroger sur certaines de ces "réformes perpétuelles", pour tenter d'en mesurer les effets, d'en comprendre les limites et d'en tirer des enseignements. 

Dossier: 

  • Travailler à l'articulation soins premiers et second recours : Pourquoi, Comment ?Yann Bourgueil
  • La T2A dans les établissements de santé de cours séjour: réforme inachevée, Roland Cash
  • Alcool : la culture ou la santé, Bernard Basset
  • Le remboursement des frais dentaires, Isabelle Yeni
  • Paiement à l'acte/capitation : une réforme ébauchée mais avortée, Pierre-Louis Bras
  • A la recherche d'une fin de vie apaisée, François Strasse

Agora: 

Demander un titre de séjour pour raisons de santé : que sait-on des systèmes de santé des pays d'origine, Yves Charpak

Entretien avec Thierry Beaudet

Document

  • Consultation par correspondance
Tags :

Quel avenir pour les maisons et pôles de santé en France ?

  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

La Chaire Santé de Sciences Po propose d'organiser en 2018 un séminaire de réflexion, sous la direction d' Henri Bergeron, sur les évolutions des pratiques en soins primaires en France, en collaboration avec la Fédération Française des Maisons et des Pôles de Santé (FFMPS) et le Centre de Sociologie des Organisations (UMR CNR/CSO) et le Laboratoire Interdisciplinaire d'Evaluation des Politiques Publiques (LIEPP). Ce séminaire aura lieu de janvier à mai 2018.

On décompte aujourd'hui 910 maisons ou pôles de santé en fonctionnement et 334 regroupements pluriprofessionnels en projet et la fréquentation des rencontres annuelles organisées par la FFMPS est chaque année plus élevée.

Est-ce le signe de l'émergence d'un nouveau modèle de l'offre de soins? Ces nouvelles pratiques permettent-elles de répondre aux problèmes de coopération et de démographie médicale qui préoccupent les pouvoirs publics et professionnels? Quel modèle économique permettra d'assurer la pérennité de ces pratiques de soins ? Quels sont les enjeux organisationnels, politiques et sociaux sous-jacents ?

Ce séminaire est divisé en quatre séances thématiques et une séance de bilan. Le séminaire est ouvert à tout professionnel concerné par ces questions. L'inscription à l'ensemble des séances est requise et une participation aux frais de 150 euros est demandée. Une courte lettre de participation motivée est à adresser avant le 18 décembre 2017par courriel à chaire.sante@sciencespo.fr

Consultez les dates et le programme détaillé ici (PDF, 237 Ko)

Tags :

Design en santé : comment changer d'échelle ?

Séminaire 12 et 15 janvier 2018
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

La Chaire Santé de Sciences Po, en partenariat avec l'Ecole nationale supérieure de création industrielle (ENSCI) organise un séminaire d'études sur le design dans le secteur de la santé les 12 et 15 janvier 2018 à Sciences Po de 9h15 à 18h00.

L'intégration du design dans le champ de la santé participe à l'amélioration des conditions d'usage, de confort et de bien-être, en proposant des solutions innovantes à la faveur des évolutions technologiques et numériques. Une part croissante de l'activité des grandes écoles de Design, en France et à l'étranger, est aujourd'hui consacrée à des projets qui, directement ou indirectement, concernent le soin ou le vieillissement.

Faire que les traitements soient appropriés et réellement absorbés, que la technologie toujours plus présente dans les espaces hospitaliers n'altère pas le lien de confiance avec le patient, que les applicatifs toujours plus envahissants dans le quotidien des professionnels améliorent leur qualité de vie sont trois défis devenus centraux. Chacun implique de créer des ponts entre le design et les acteurs de la santé.

Ce séminaire est ouvert à un public de professionels ayant un intérêt particulier pour ces problématiques pour un nombre de places limitées. La présence est requise pour l'ensemble des séances et la participation aux frais demandés s'élève à 120 euros. Une lettre de demande de participation motivée est à adresser par courriel à chaire.sante@sciencespo.fr avant le 5 janvier 2018.

Consultez le programme détaillé ici (PDF, 180 Ko)

Retour en haut de page