Colloque du 29 novembre

La place des ostéopathes aux côtés des professionnels de santé
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Parcours de soins et parcours de santé : la place des ostéopathes aux côtés des professionnels de santé

Quelle place aux côtés des professionnels de santé, des autres acteurs concourant à la prise en charge du patient ? Sous l’égide de la Chaire santé de Sciences Po, un groupe de travail a dressé un bilan de cette question et rassemblé ses conclusions dans un document de synthèse, à partir de l’exemple de l’ostéopathie.

Faisant suite à ces travaux, un colloque est organisé le mardi 29 novembre 2016 de 9h00 à 16h30, à l'ASIEM, 6 rue Albert de Lapparent, Paris 7ème.

Le programme sera disponible en ligne prochainement sur le site de la Chaire santé de Sciences Po.

L'entrée est libre et gratuite, sous réserve des places disponibles.

Demande d'inscription à adresser par courriel à chaire.sante@sciencespo.fr
en précisant votre nom, prénom, profession/statut, institution et adresse courriel pour recevoir les informations.

Baromètre 360 sur la santé

La place de la santé dans le débat public et politique
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

La place de la santé dans le débat public et politique en France et en Europe : perceptions des Français, des Européens, des médecins et des patients

Résultats du 6ème baromètre santé, réalisé avec le concours scientifique de la Chaire santé.

Enseignements clés du sondage :

1) La santé fait partie des priorités absolues des Français, et constitue seul domaine d’action de l’Etat où les Français (plus des trois-quarts) pensent que leur pays est en meilleure situation que ses voisins européens.
2) D’ailleurs, les deux-tiers d’entre eux accordent à la France la médaille d’or dans ce domaine, loin devant l’Allemagne ou le Royaume-Uni.
3) L’image qu’ont les Français des acteurs du système de santé est d’ailleurs exceptionnellement bonne alors qu’ils sont largement critiques à l’égard des autres élites (politiques, journalistes, hauts fonctionnaires). Ces acteurs – médecins notamment - savent d’ailleurs très bien combien ils sont appréciés.
4) Cette bonne image s’appuie d’ailleurs sur un réel TRES BON retour d’expérience des patients : 88% se déclarent satisfaits, soit encore plus que ce qu’imaginent les médecins.

Mais…

1) Tout comme les patients et les médecins, les Français sont persuadés que leur système de santé va se dégrader à l’avenir… et sont mêmes les plus convaincus en Europe d’une telle déchéance. C’est évidemment, très dommage et très inquiétant, mais surtout, devrait alarmer les responsables politiques dont l’inaction perçue dans ce domaine pourrait s’avérer coûteuse électoralement :
 2) Les trois-quarts des Français pensent que la santé est la grande absente des débats politiques et électoraux, alors que ce sujet est bien plus présent dans d’autres pays Européens.
 3) Et pourtant, une nette majorité de Français (55%) affirme que les propositions que feront les candidats à l’élection présidentielle auront un impact sur leur choix  au moment du vote.

Cela sera-t-il suffisant pour inciter les « impétrants » à enfin se saisir de ce sujet ?
Réponse dans les semaines et les mois à venir avec les trois campagnes qui nous attendent : primaire de droite, de gauche et présidentielle.

Résultats de l'enquête (PDF, 1368 Ko)

Santé 2050

L'information est l'avenir des patients
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Cycle 2016 : Santé 2050

Prochaine conférence : L'information est l'avenir des patients

6ème et dernière conférence du cycle 2016 des Tribunes de la santé "SANTE 2050"

Avec Bettina EXPERTON, Présidente et CEO d'HUMETRIX

Jeudi 15 décembre 2016 de 19h15 à 20h30 - Sciences Po, amphi Caquot, 28 rue des Saints-Pères.

Inscription obligatoire - Dans la limite des places disponibles.

Inscription interne (avec identifiants Sciences Po)

Inscription externe

Avec le soutien du Concours Médical et de la revue Territoire & Santé

Pour en savoir plus sur le cycle 2016

Cycles de conférences des années précédentes

Retrouver les articles des cycles des années précédentes dans le numéro de printemps de la revue trimestrielle
Les Tribunes de la santé-Sève

Cycle 2015, 70 ans de sécurité sociale, N°50 - printemps 2016

Cycle 2014, Les crises en santé,  N°46 - printemps 2015

Cycle 2013, Un ministre, une loi, N°42 - Printemps 2014

Cycle 2012, La santé dans ses autres états, N° 38 - Printemps 2013

Cycle 2011, Santé et vie politique, N°34 - Printemps 2012

Système de santé et maladie rénale chronique

Séminaire de travail
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

La Chaire santé de Sciences Po, en collaboration avec l'association de patients Renaloo, la fédération nationale d'aide aux insuffisants rénaux (FNAIR) et la société francophone de néphrologie dialyse transplantation, organise un séminaire de travail sur la maladie rénale chronique.

Cette maladie silencieuse et évolutive constitue un enjeu de santé publique et soulève de nombreuses questions : quels modes de prise en charge en France ? Quelles pratiques à l'étranger ? Quelles disparités géographiques et sociales ? Quels enjeux sanitaires et financiers ? Quel accompagnement des patients et de leur famille ?

Au cours de six séances thématiques prévues entre novembre 2016 et avril 2017, ces questions seront abordées au sein du groupe de travail et de nombreux experts viendront y présenter leur analyse et nourrir les débats.
Ce groupe de travail construira au fil des séances une réflexion collective qui donnera lieu à une publication de synthèse, sous l’égide de la Chaire santé.

Ce séminaire est ouvert à un public de professionnels intéressés par ces questions, pour un nombre de places limité ; la présence est requise pour l'ensemble des séances et une participation aux frais est demandée (100 €).

Consultez ici les dates et le programme détaillé (PDF,189 Ko)

Le séminaire est complet

Loi santé

Dernière publication
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Depuis les réflexions collectives lancées dans le cadre de la Stratégie nationale de santé en 2013 jusqu’à sa promulgation en janvier 2016, la loi de modernisation de notre système de santé a suscité de nombreux débats au Parlement et au sein des professions médicales. Modifiant en profondeur notre système de santé, cette loi, par son ampleur, est difficile à appréhender et sa lecture globale passe par le biais d’analyses portant autant sur le cadre juridique, que sur l’organisation des soins, les pratiques médicales, les politiques sociales et de santé…

Pour permettre une meilleure compréhension de toutes les implications de cette loi, Anne Laude et Didier Tabuteau ont sollicité autour d’eux experts, universitaires et chercheurs : en 10 thématiques essentielles, ils analysent les principaux chapitres et articles de la loi et livrent leurs réflexions personnelles sur la portée et les éventuelles difficultés d’application des principales mesures.

Chaque contribution permet non seulement de faire le point sur les dispositions de la loi, mais aussi de comprendre l’histoire de leur élaboration et la façon dont elles s’insèrent dans un système de santé en pleine mutation.

Les droits des malades

Nouvel ouvrage dans la collection Que sais-je ?
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Les droits des malades

Anne Laude, Didier Tabuteau, Collection Que sais-je ?, Presses Universitaires de France, août 2016

Droits des malades, des patients, des personnes, des usagers du système de santé, des assurés sociaux… Ces expressions multiples sont le signe que le droit et la science politique ont longtemps eu du mal à circonscrire les enjeux liés aux droits de la personne en matière de santé.
Or, depuis le 4 mars 2002, la loi a consacré des droits aux malades ; elle a renforcé leurs responsabilités pour garantir non seulement leur protection, mais aussi celle de la collectivité.
Dans un contexte de progrès scientifiques et de mutations sociales, cette législation a permis de mesurer les avancées et les limites d’un système de santé qui a transformé les rapports de l’individu et de la société avec la maladie.
L’heure est venue d’en tirer un premier bilan et d’interroger les perspectives qu’elle a ouvertes.

Se procurer l'ouvrage

Les systèmes de santé dans le monde

N°51
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Dernier numéro (été 2016, n°51) : Les systèmes de santé dans le monde

« Global health ! » La mondialisation des problématiques de santé s’impose à l’évidence. Progrès médicaux, évaluations des thérapeutiques, épidémie planétaire, réchauffement climatique, enjeux de la bioéthique… Les frontières semblent s’estomper. Pourtant les singularités du système de santé, et plus encore les inégalités face à la maladie, restent patentes. Comment préserver le meilleur de chaque système en s’ouvrant aux initiatives fructueuses des autres ? Comment garantir plus efficacement et plus équitablement la protection de la santé sur notre planète ? Comment promouvoir une politique de santé globale ? Le débat peine à s’engager. L’approche comparative se résume souvent aux velléités d’importation des mécanismes de régulation des dépenses et des doctrines des technostructures de la santé.

Les Tribunes de la santé proposent, en ce début d’été, un voyage pour découvrir les horizons des autres systèmes de santé. Au moment où le système de santé français est confronté à des défis considérables, liés notamment à l’expansion des maladies chroniques, à l’émergence de risques sanitaires inédits, à l’essor de nouvelles médecines, au développement de l’e-santé et à des contraintes économiques considérables, l’expérience des autres pays comme les enjeux de la santé globale constituent des champs de connaissance et d’analyse aussi précieux que complexes.

Dossier 

  • Les systèmes de santé en Italie et en Espagne, Amalia Diurni
  • Le développement du droit de la santé et de la protection sociale dans les Brics, Fernando Aith
  • La place du secteur privé dans les systèmes de santé, Rémi Pellet
  • Médecine générale : la rupture des années 1990, Richard Buton
  • La France s’ouvre pour accueillir des patients étrangers, Jean de Kervasdoué
  • La mutation des institutions internationales en matière de santé, Florian Kastler
  • Riposte aux épidémies : l’urgence d’une réforme de l’OMS, Paul Benkimoun
  • Pour une santé globale plus équitable, Alain Vaguet

Agora

Les enseignements d’une histoire récente : l’utopie du DMP, Pascal Cacot

Entretien

Frédéric Dardel, Propos recueillis par  Hélène Delmotte, Anne Laude

Abstracts

Se procurer le dernier numéro

Pour en savoir plus :

Les Tribunes de la santé, SEVE

Chinese health system and aging issues workshop

Event
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

June 22 th, 4:00 to 6:00 pm at Chaire santé de Sciences Po (Public Health Centre), 45, rue des Saints-Pères (Paris Descartes), 8 ème étage, Library Room.

Pr Wang Jun is professor at the Central University of Finance and Economics (CUFE) in Beijing, deputy director of Center (School) for Fiscal Development Research, director of Public Health Economics and Management Institute, senior research scholar of Yale University school of Public health and Lee Hysan senior visiting scholar of Hong Kong University.

He is visiting professor at Chaire santé de Sciences Po in June 2016 and will talk about the three subjects researches below with Dr. Zhu Jingmin. (in english)

- Aged living cost estimates under different models study (study for the french embassy in Beijing)

- About CBHAS (The China resident and institution Behavior of Health and Aging Survey)

- Price and Cost on Primary Care System of China

Limited seats, compulsory registration before June 21.

Please confirm to : chaire.sante@sciencespo.fr

Maladies rénales et inégalités sociales d’accès à la greffe en France

Publication d'un article dans Population
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

La lutte contre les inégalités sociales de santé est un enjeu majeur de santé publique. Certaines de ces inégalités sont à ce jour peu documentées et donc peu présentes dans les débats.

C’est le cas des maladies rénales et de l’accès à leurs traitements (dialyse et greffe de rein). Pour les patients qui peuvent en bénéficier, la greffe est le meilleur traitement de l’insuffisance rénale terminale, améliorant sensiblement l’espérance de vie et la qualité de vie par rapport à la dialyse. Mais l’accès à la greffe est contraint par des freins à l’inscription sur la liste nationale d’attente ainsi que par la pénurie d’organes.

Pour la première fois en France, des disparités sociales dans l’accès à la dialyse et à la greffe sont mises en évidence et publiées dans Population, la revue de l’Institut National des Etudes Démographiques (INED).

Les données, issues des enquêtes des Etats Généraux du Rein et QuaViRein montrent que quels que soient la tranche d’âge et le sexe, les personnes dialysées sont moins diplômées que les personnes greffées.

L’article rend compte de l’accès socialement différencié à ces deux traitements et en examine les mécanismes.
À chaque étape de la maladie, une dynamique cumulative conduit les patients les moins diplômés à être en situation de désavantage pour bénéficier d’une greffe de rein.

Les travaux ont été menés par Christian Baudelot, sociologue (ENS, Centre Maurice Halbwachs, Paris) et vice-président de Renaloo, Yvanie Caillé, présidente de Renaloo, Olivier Godechot, directeur de recherches (Sciences Po, MaxPo et OSC-CNRS), Sylvie Mercier, Renaloo.

La publication de ces résultats a fait l’objet d’une conférence de presse le mercredi 8 juin 2016, en collaboration avec la Chaire Santé de Science Po et l’INED.

Consultez l'article : Maladies rénales et inégalités sociales d’accès à la greffe en France
Revue Population-F, 71 (1), 2016, 023-052

Pour en savoir plus :

Site de l'association de patients Renaloo
Site de l'INED

La chirurgie après-demain

SANTE 2050 / Les Tribunes de la santé 2016
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

3 ème conférence :

Brice GAYET

Professeur des Universités, Chirurgien des Hôpitaux, Institut Mutualiste Montsouris

Jeudi 23 Juin 2016 de 19h15 à 20h45

Sciences Po, Amphi Caquot, 28, rue des Saints-Pères, Paris 7 ème

Inscription préalable obligatoire.

Dans la limite des places disponibles.

Inscription interne ici

Inscription externe ici

Parcours de santé des patients

Certificat, 10 jours de formation
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Face à ces nombreux défis auxquels notre système de santé est confronté, des transformations en profondeur sont nécessaires, centrées notamment sur l’organisation coordonnée et pluriprofessionnelle du parcours de santé des personnes malades.

Au cœur du dispositif de réformes en cours, ce parcours constitue en effet un enjeu fondamental, en identifiant dans le cadre de vie quotidienne du patient, une trajectoire de prise en charge à composante multiple (psychologique, activités de prévention et/ou interventions de soins, accompagnement et soins de support) mobilisant différents acteurs professionnels (médicaux, médico-sociaux et sociaux) qui doivent agir dans la continuité et de façon coordonnée.

Cette approche nécessite un changement culturel profond et des outils de fonctionnement nouveaux, notamment en matière de systèmes d’information, de modalités de financement, d’organisation de proximité territoriale, de transfert de compétences, de pro-activité dans les interventions.

La formation permettra à tout acteur du système de santé impliqué dans un projet de parcours de santé, de décrypter ces différents enjeux qui impactent son action quotidienne et de disposer de méthodes et d’outils notamment managériaux pour mener à bien son propre projet.

 En savoir plus sur le programme, cliquez ici.

Contactez le responsable du programme : isabelle.gourio@sciencespo.f r ; 01 45 49 77 73

Tags :

70 ans de sécurité sociale

N°50 printemps 2016 - Les Tribunes de la santé - SEVE
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Dernier numéro (Printemps 2016, n°50) : 70 ans de sécurité sociale

Les cycle 2015 des Tribunes de la santé, organisé par la Chaire santé de Sciences Po, a proposé à l'occasion du 70ème anniversaire de la création de la "Sécu", une série de conférences sur l'évolution de la sécurité sociale, et plus particulièrement de l'assurance maladie, au cours de ces sept décennies. La revue a le plaisir de publier les textes élaborés par les intervenants à l'issue de ce cycle. Ces contributions soulignent la difficulté, et parfois les ambiguïtés, de l'édification de la sécurité sociale et l'extraordinaire actualité et nécessité de ce projet collectif, à nul autre pareil.

Dossier

  • Sécurité socialeet politique de santé, Didier Tabuteau
  • Le législateur et la sécurité sociale, Catherine Lemorton
  • Médecine générale et sécurité sociale : une rupture progressive ?, Claude Leicher
  • Mythes et réalités de la démocratie sociale, I , Chritian Prieur
  • Mythes et réalités de la démocratie sociale, II , Gille Johanet
  • L'assurance maladie obligatoire au prisme du droit européen, Dominique Libault

Agora

Les Français moins soignés par leurs généralistes : un virage ambulatoire incantatoire ? Pierre-Louis Bras 

Agora

La planification en santé : un essai à transformer, Alain Lopez, Pierre-Henri Bréchat

Entretien

Etienne-Emile Baulieu

Document

L'ordonnance du 4 octobre 1945

Abstracts

Le système de santé français dans "The Lancet"

  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

L'une des plus prestigieuses revues médicales internationales, "The Lancet" a consacré au mois de mai 2016 un numéro spécial au système de santé français en interrogeant, à partir de son modèle social d'universalisme et d'égalité, sa contribution à l'avènement de la couverture santé universelle.

Un premier article "Achieving universal health coverage in France : policy reforms and the challenge of inequalities "(La réalisation de la couverture universelle de santé en France: les réformes politiques et le défi des inégalités) a réuni six universitaires français : Olivier Nay (Université de Paris 1), Sophie Béjean (Université de Dijon), Bruno Ventelou (Université Aix-Marseille-Inserm), et Daniel Benamouzig, Henri Bergeron, Patrick Castel du Centre de sociologie des organisations de Sciences Po (CNRS/SciencesPo).
Consultez le résumé en français

Le deuxième article  "State humanitarian verticalism versus universal health coverage : a century of French international health assistance revisited"  (Couverture santé universelle versus verticalisme humanitaire d'État : un siècle de coopération française en santé revisité) a rassemblé les contributions deLaëtitia Atlani-Duault (Mailman School of Public Health-Columbia University, UMR 912 (IRD),Inserm, Université Aix-Marseille), Jean-Pierre Dozon (Institut des Mondes Africains et EHESS), Andrew Wilson (Fondation Maison des Sciences de l' Homme), Jean-François Delfraissy (ANRS et I3M, Inserm), Jean-Paul Moatti (IRD)
Consultez le résumé en français

Lundi 2 mai 2016, le lancement de ce numéro spécial était organisé au ministère des Affaires sociales et de la Santé, en présence de Madame la Ministre Marisol Touraine et de personnalités françaises et internationales du monde scientifique, de la recherche, et de responsables publics.
Consultez le programme de la cérémonie

Sauvons notre système de santé et d'assurance maladie

Nouvelle publication, Pierre-Henri Bréchat
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Sauvons notre système de santé et d'assurance maladie
Des solutions pour un système de santé et d’assurance maladie durable

Pierre-Henri Bréchat, Médecin de santé publique, membre de la Chaire santé

Presses de l'EHESP, mars 2016

Un constat accablant
Parmi l’un des meilleurs au monde au début des années 2000, notre système de santé et d’assurance maladie se contente aujourd’hui d’être moyen et semble avoir perdu de vue sa mission première qui est l’accès à tous et partout à des soins de santé de haute qualité au meilleur coût. Augmentation des inégalités d’accès aux soins, faiblesse des politiques de prévention, déserts médicaux, « déconstruction » du secteur médico-social... Les motifs d’inquiétude semblent suivre le même rythme de croissance que le millefeuille administratif et législatif. L’usager-citoyen a le sentiment que les principes d’égalité, de fraternité et de solidarité sont de plus en plus mis à mal. Alors, que faire ?
Un autre système de santé et d’assurance maladie est possible;
S’appuyant sur des réussites étrangères et de nombreuses données socio-économiques, politiques et juridiques, Pierre-Henri Bréchat dessine, autour de 34 axes d’amélioration, un projet de refonte du système en s’appuyant sur des territoires infra-régionaux, une véritable démocratie sanitaire et des réformes législatives touchant à la santé publique, l’organisation des soins et l’assurance maladie. Cette vision d’ensemble et les mesures qui l’accompagnent permettraient de réaliser de réelles économies tout en améliorant la santé et la satisfaction de la population.
Une question de société qui nous concerne tous
Professionnels de santé, responsables du système d’assurance maladie, représentants d’associations d’usagers, élus et candidats à la présidentielle, ou simples usagers-citoyens, nous sommes tous partie prenante de la même réflexion collective pour redessiner un système producteur de santé, efficient, solidaire et durable en faveur des générations futures.

Se procurer l'ouvrage

La santé dans le débat politique en Europe

4 ème baromètre Santé 360
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Résulats de la quatrième vague du Baromètre Santé 360 réalisé par Odoxa pour Orange Healthcare & la MNH, publié en partenariat avec France Inter et le Figaro Santé et avec le concours scientifique de la Chaire santé de Sciences Po, en présence de Mme Laurence Tiennot-Herment, présidente de l'AFM-Téléthon

Voici les trois principaux enseignements de cette enquête, par Gaël SLIMAN, président d'Odoxa, présentés le lundi 7 mars à Sciences Po :

1 - La santé dans le débat public : alors qu’elle est l’une des priorités des Français et alors qu’elle constitue l’un des rares domaines de fierté de nos concitoyens (qui pensent que la France a le meilleur système de santé), elle est perçue comme le parent pauvre du débat public.

  • Cette thématique constitue l’un des très rares domaines, sinon le seul, pour lequel les Français, habituellement si pessimistes, considèrent que leur pays est MEILLEUR ou PLUS PERFORMANT que les autres.
  • Pourtant, les Français n’ont aucun doute à ce sujet, les questions de santé et d'assurance-maladie sont les parents pauvres dans les débats politiques et électoraux : 75% estiment que ces questions ne sont que rarement voire jamais évoquées dans le débat politique/électoral.

2 - Les attentes prioritaires en matière de santé publique : la protection maladie, la difficultés d’accès aux soins et les modifications souhaitées quant au rôle de la Sécurité sociale à l’avenir

  •  Les Français sont favorables à ce que le pilotage de la sécurité sociale soit totalement modifié et désormais confié au Ministère de la Santé
  • Ils estiment en moyenne à 55% la part du remboursement de leurs dépenses de santé prises en charge par la « Sécu » et à près de 70% le remboursement global en y ajoutant celle prise en charge en plus par les assurances complémentaires et les mutuelles.
  • Accessibilité aux soins : l’accessibilité aux spécialistes (particulièrement en France) et le coût de la santé sont les principales difficultés rencontrées par les Français et les européens.
  • Au regard de l’importance de cette problématique de l’accès aux soins, les Français seraient largement favorables à toutes les pistes de réformes que nous avons testées, qu’elles soient pour certaines déjà mises en œuvre ou simplement en gestation.

3 – La dépendance : une préoccupation majeure des Français et des Européens

  • Les trois-quarts des Français (74%) et des patients (79%) se déclarent « concernés » à titre personnel par la question de la prise en charge du vieillissement et de la dépendance et n’hésiteraient pas entre maintien à domicile et intégration d’un établissement : tous ou presque (87%) préféreraient rester chez eux.
  • En France comme partout en Europe, la santé connectée est perçue comme une solution efficace pour répondre à cette angoisse en permettant d’offrir des solutions favorisant le maintien à domicile. 8 Français sur 10 en moyenne parent les NT de toutes les vertus possibles s’agissant de l’amélioration de la vie des seniors.
  • Et pourtant, comme pour la santé en général, thématique jugée majeure mais perçue par les Français comme très peu évoquée, la santé connectée, les NT et leur impact positif sur la santé des seniors constituent selon les Français des domaines encore insuffisamment traités.

Bref, de la même manière que la santé constitue, de façon générale, un thème qui mériterait que nos politiques et gouvernants investissent davantage, dans un registre plus spécifique, le développement des nouvelles technologies dans la santé à destination des seniors pourrait aussi constituer un levier important des actions publiques susceptibles d’entraîner l’adhésion des Français. Ces questions mériteraient en tout cas d’être sérieusement réfléchies – cette fois – par les prétendants à l’élection présidentielle de l’année prochaine.

 

 Téléchargez les résultats de l'enquête (PDF, 1.2 Mo)

 

 

 

 

 

 

Tags :

Maladies infectieuses émergentes

Actes du 4ème séminaire du Val-de-Grâce
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Maladies infectieuses émergentes, actualités et propositions 

4 ème Séminaire annuel du Val-de-Grâce, sous le haut patronage du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP), du Service de Santé des Armées de l’École du Val-de-Grâce (EVDG), de l’École des Hautes Études en Santé Publique (EHESP), de l’Université Paris Diderot, Sorbonne Paris Cité, de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), de l’Institut de Veille Sanitaire (InVS), de la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française (SPILF), de l’Institut National pour la Santé et la Recherche Médicale (INSERM), de la Chaire Santé de Sciences Po et de l’Institut Pasteur de Paris, 25 mars 2015

Les actes de cet événement sont désormais disponibles (PDF, 1.15 Mo)

Consulter le programme du séminaire du 25 mars 2015 (PDF, 214 Ko)

La santé dans l'assiette

N°49 hiver 2015 - Les Tribunes de la santé - SEVE
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Dernier numéro (hiver 2015, n°49) : La santé dans l'assiette

Sécurité alimentaire et nutrition sont devenues des préoccupations sanitaires de premier plan. Les affections d'origine alimentaire sont à l'origine, chaque année, de nombreuses pathologies, parfois graves, voire mortelles, et font l'objet d'une véritable traque par les services de santé. Récemment, les inquiétudes du public et des services de santé ont été avivées par la révélation de fraudes et de turpitudes affectant la chaîne alimentaire.

Avec ce dossier "La santé dans l'assiette", les Tribunes de la santé-SEVE proposent des contributions d'experts scientifiques et d'observateurs vigilants de ces problématiques au nécessaire débat sur les évolutions des politiques nutritionnelles et de sécurité alimentaire.

Dossier 

  • La nutrition, un enjeu essentiel de santé, Chantal Julia
  • Le Programme national nutrition santé : conception, stratégies, mise en oeuvre, impacts, Michel Chauliac
  • Réflexions sur le système d'information nutritionnelle coloriel 5-C, Serge Hercberg
  • Les allégations relatives à la santé, Jérôme Peigné
  • La minceur à plein régimes, Hélène Delmotte
  • Alimentation et risques infectieux : enjeux et stratégies pour limiter l'impact sur la santé, Henriette de Valk, Gilles Salvat
  • La sécurité alimentaire française est-elle au top ? Marc Payet

Entretien

 Bertrand de la Villardière

Document

 Ce que nous devons manger demain.

Abstracts

Se procurer ce numéro

Parcours de santé des patients

Certificat - 10 jours de formation en 2016-2017
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Face aux nombreux défis auxquels notre système de santé est confronté (vieillissement de la population, maladies chroniques en augmentation, développement des inégalités sociales et territoriales, progrès thérapeutiques et technologiques, financement, etc.), des transformations en profondeur sont nécessaires, centrées notamment sur l’organisation coordonnée et pluri professionnelle du parcours de santé des personnes malades.

Cette approche nécessite un changement culturel profond et des outils de fonctionnement nouveaux, notamment en matière de systèmes d’information, de modalités de financement, d’organisation de proximité territoriale, de transfert de compétences, de pro-activité dans les interventions.

PUBLIC

Professionnel médical et paramédical impliqué dans un projet pluriprofessionnel de santé, dans la mise en oeuvre d’un parcours de santé, ou dans un projet territorial de santé quel que soit son mode et lieu d’exercice : en établissement de santé, exercice ambulatoire, réseau de santé, dans le champ médico-social, dans le cadre d’une collectivité territoriale.

Responsable engagé dans le financement, la régulation, la gestion, la coordination d’un parcours de santé ou d’autres modalités contribuant à la prise en charge des personnes atteintes de maladies chroniques, exerçant son activité dans différents types de structure : administration centrale de la santé, caisses d’assurance maladie, assureurs complémentaires, mutuelles, agences et opérateurs de santé, agences régionales de santé, établissements de santé ou médico-sociaux, collectivité territoriale, etc.

Tout autre acteur impliqué dans des projets de parcours de santé dans d'autres secteurs:associations de patients, industries et technologies de la santé, etc.

OBJECTIFS

Appréhender les enjeux organisationnels, économiques et réglementaires des parcours de santé et des approches pluri professionnelles de prise en charge des personnes malades au sein du système de santé

Comprendre les processus de décisions et le rôle des acteurs dans l’organisation du système de soins

Disposer de bonnes pratiques managériales, de négociation et de conduite de projet pour mettre en œuvre un projet de prise en charge pluri professionnelle ou territoriale en santé

Acquérir des méthodes de travail en collectif, à l’appui des travaux de groupe,  dans un environnement pluridisciplinaire et échanger sur des pratiques avec des participants d’horizons divers.

PROGRAMME

Cadre institutionnel et grands enjeux des parcours de santé

La place des usagers dans le parcours de santé

Prise en charge de proximité : soins primaires et interventions sociales

Relations ville-hôpital à l’heure du virage ambulatoire

Territoires : organisation territoriale des acteurs, gradation de la réponse aux besoins de santé

Conduite du changement

Modèles de coordination et modalités de financement

Technologies de l’information et télémédecine : opportunités et risques ?

Pilotage, suivi et évaluation des parcours de santé

Négociation

Séances de travaux sur le mémoire collectif

Restitution des travaux

POUR EN SAVOIR PLUS

Sur le site de l'Executive Education de Sciences Po

Tags :

Consommations à risques, alimentation et santé

Colloque le 9 juin 2015
  • Logos PartenairesLogos Partenaires

Les Rencontres du droit et de l'économie de la santé

Créees en 2013, à l'initiative de la Chaire Santé de l'université Paris Dauphine, la Chaire santé de Sciences Po et l'Institut Droit et Santé de l'université Paris Descartes, elles ont pour objet d’organiser un dialogue entre juristes et économistes de la santé, avec des échanges sur une thématique commune.

La 3ème édition de ces Rencontres se tiendra le mardi 9 juin 2015 de 9h00 à 12h00 à Sciences Po, 28, rue des Saints-Pères, Paris 7 ème,  Amphithéâtre Albert Caquot   

Intervenants : 
Brigitte DORMONT, professeur à l'université Paris Dauphine et titulaire de la Chaire Santé Dauphine
Didier TABUTEAU, responsable de la Chaire santé de Sciences Po
Agnès MARTINEL, magistrate, maître des requêtes en service extraordinaire au Conseil d'État
Damien BRICARD, chercheur à l’Institut national d'études démographiques (INED)
Fabrice ETILE, directeur de recherche à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA)
Marie GROSSET, maître des requêtes en service extraordinaire au Conseil d'État

Consultez le programme (PDF, 140 Ko)

S’inscrire ici

Inscriptions dans la limite des places disponibles

Tags :

Regards croisés sur les enjeux et l'avenir de la protection sociale supplémentaire

Colloque le 28 mai 2015
  • Colloque Chaire santéColloque Chaire santé

L'INPC (Institut National de Prévoyance Collective), la Chaire santé de Sciences Po et l'Institut Droit et Santé de l'université Paris Descartes organisent de nouvelles rencontres entre universitaires et sydicalistes.

Les premières rencontres porteront sur les enjeux et l'avenir de la protection sociale supplémentaire et auront lieu le jeudi 28 Mai 2015, de 9h00 à 12h45 dans les locaux de CNP Assurances (Auditorium), 4 place Raoul Dautry 75015 Paris

Consulter le programme (PDF, 237 Ko)

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Inscription obligatoire avant le 22 mai 2015 à l'adresse suivante :

chaire.sante-at-sciencespo.fr

Tags :

LIEPP Seminar: "Regulating Drugs"

  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

This seminar will be organized around the presentation of a new book by Henri Bergeron (Sciences Po, CSO and LIEPP) and Renaud Colson (Université de Nantes, UMR "Droit et changement social"), La drogue devant le droit, published in the collection "PUF/La Vie des Idées" in 2015. 

Following this presentation John Collins, International Drug Policy Project Coordinator at LSE IDEAS, will present the 2014 report of the LSE Expert Group on the Economics of Drug Policy on "Ending the Drug Wars".

Tuesday, May 5th, 2015, 7.15 p.m - 9.15 p.m

Sciences Po, 27 rue Saint-Guillaume, building B (at the back of the garden)

Room François Goguel, 5th floor

Learn more here

Séminaire annuel du Val-de-Grâce

Séminaire "Maladies Infectieuses Émergentes" le 25 mars 2015
  • Séminaire au Val-de-Grâce, photo par Alain Ottavi sous licence Creative CommonsSéminaire au Val-de-Grâce, photo par Alain Ottavi sous licence Creative Commons

Séminaire annuel du Val-de-Grâce sur les maladies infectieuses émergentes, actualités et propositions, sous le haut patronage du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP), du Service de Santé des Armées de l’École du Val-de-Grâce (EVDG), de l’École des Hautes Études en Santé Publique (EHESP), de l’Université Paris Diderot, Sorbonne Paris Cité, de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), de l’Institut de Veille Sanitaire (InVS), de la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française (SPILF), de l’Institut National pour la Santé et la Recherche Médicale (INSERM), de la Chaire Santé de Sciences Po et de l’Institut Pasteur de Paris.

25 mars 2015
École du Val-de-Grâce Paris
Amphithéâtre Rouvillois, 1 place Laveran, 75230 Paris cedex 05

Tags :

Sociologie politique de la santé

ouvrage de Henri Bergeron et Patrick Castel
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Présentation de l'ouvrage

Comment les différents systèmes de santé ont-ils évolué depuis leur création ?
Comment expliquer le statut et les protections de la profession médicale ?
Dans quelle mesure l’individualisation et la responsabilisation des individus constituent-elles l’un des traits caractéristiques majeurs des politiques de santé contemporaines ?

Objet de questionnements multiples et hétérogènes, la sociologie politique de la santé est traversée par de nombreux courants et est au cœur de passionnants débats. Du façonnement social des maladies à la politique de gestion des systèmes de santé, en passant par la médicalisation des problèmes sociaux, les inégalités sociales face à la maladie, les dynamiques de l’innovation et de la recherche médicale, le fonctionnement des institutions hospitalières, ou encore l’autonomisation de la profession, la largeur du spectre des dimensions étudiées n’a d’égale que la variété des perspectives théoriques qui se sont penchées sur le sujet.
Reflétant cette diversité et cette richesse, cet ouvrage présente un panorama inédit, complet et raisonné des approches de sociologie politique de la santé, et dresse un état des lieux critique de la recherche contemporaine sur le sujet.

Les auteurs

Henri Bergeron, chargé de recherches au CNRS et au Centre de sociologie des organisations de Sciences Po, est coordinateur scientifique de la Chaire santé de Sciences Po et co-responsable de l’axe Santé du Laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (Labex) de Sciences Po.
Patrick Castel est chargé de recherches à la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP) et au Centre de sociologie des organisations de Sciences Po.

Paru aux Presses Universitaires de France (PUF), collection "Quadrige", 484 pages, janvier 2015.

Tags :

Médecins du travail

Autour de l'ouvrage de Pascal Marichalar
  • Pascal MarichalarPascal Marichalar

Médecin du travail, médecin du patron ?

Presses de Sciences Po (2014)

Pascal Marichalar est sociologue, chargé de recherches au CNRS. Il est membre de l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS).
Il a conscré sa thèse de doctorat à l'étude la médecine du travail en France des années 1970 à nos jours ; il apporte dans cet ouvrage un éclairage sur les faiblesses d’un système qui expose des millions de travailleurs à des risques graves mais évitables, et quelques pistes pour améliorer l’indépendance de la médecine du travail.

Souffrance au travail, cancers professionnels, troubles musculo-squelettiques… En France, la prévention des risques professionnels va mal.
Il existe pourtant des professionnels – les médecins du travail – chargés par la loi de prévenir toute altération de la santé des individus du fait de leur travail. Quelle part ces praticiens ont-ils dans cette faillite de la prévention ? Les salariés peuvent-ils leur faire confiance ?
Le statut particulier des médecins du travail les enferme dans de sévères contradictions. S'ils ont le droit, et même le devoir, de rester indépendants, ils sont tenus, en tant que salariés, à une forme de subordination vis-à-vis des employeurs.
De l’avis d’aptitude à la reconnaissance de la maladie professionnelle et à la prise en compte de la dangerosité des conditions de travail, l’auteur montre, au terme d’une enquête de cinq ans, comment les médecins du travail tentent d’exercer leur métier et ouvre quelques pistes pour améliorer l’indépendance de cette institution.

Se procurer l'ouvrage aux Presses de Sciences Po

Claire Hédon, journaliste et animatrice de "Priorité Santé" sur RFI a consacré l'émission du 13 novembre 2014 à cette problématique.

Ecouter l'émission

Projet de loi relatif à la santé

  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

La Chaire santé de Sciences Po et l'Institut Droit et Santé de l' Université Paris Descartes, Inserm UMR S 1145 ont organisé un colloque sur le projet de loi relatif à la santé, le mercredi 12 novembre 2014.

Les actes de ce colloque seront disponibles ultérieurement.

Voir le programme détaillé (193 Ko)

D'autres manifestations sur le projet de loi relatif à la santé auront lieu en 2015

Tags :
Retour en haut de page