Tous les partenaires académiques

DES COLLABORATIONS AVEC LES ENTITÉS DE RECHERCHE DE SCIENCES PO

La Chaire santé collabore également dans le cadre des ses activités d’étude avec plusieurs unités de recherche de Sciences Po, notamment avec le  Centre de Sociologie des Organisations (UMR Sciences Po et CNRS), le Laboratoire Interdisciplinaire d'Évaluation des Polititiques Publiques (LIEPP), le Médialab Sciences Po, et le  Centre d’études européennes et de politique comparée de Sciences Po (UMR 8239).

Les activités de la Chaire santé s’inscrivent également dans l'accompagnement de l'enseignement initial et continu ; elle collabore en particulier avec l'Ecole d'Affaires Publiques (EAP) de Sciences Po et l'Executive Education de Sciences Po. 

Enfin, la Chaire santé collabore étroirement avec l'Ecole Urbaine de Sciences Po.

des colLaborations et partenariats universitaires 

Depuis sa création en 2006, la Chaire santé s’est engagée dans un rapprochement avec d’autres structures universitaires, d'abord avec l'Institut Droit et Santé (URM S 1145 INSERM) et le Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche Appliquée en Économie de la Santé (LIRAES) de l’Université Paris Descartes, aujourd'hui Université de Paris, l'École des Hautes Études en Santé Publique (EHESP), et la faculté de Droit et Science Politique, Université Paris-Saclay.

Dans le cadre de ses travaux de recherche et d'évaluation, la Chaire santé collabore avec d'autres unités universitaires extérieures, tels que le Laboratoire d’Economie de Dauphine (LEDa), le Laboratoire des Théories du Politique (LabToP) du Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (CRESSPA) de Paris 8, l'Institut de Santé Publique, d'Epidémiologie et de Développement de l'Université de Bordeaux (ISPED), l'IEP Saint-Germain-en-LayeUniversité Paris Saclay, le centre Max Weber (UMR 5283), l'institut Ad Memoriam, ainsi que des universités internationales comme la Mailman School of Public Health de Columbia et Center for Health Administration Study (CHAS) de l'université de Chicago.

Retour en haut de page