Séminaires de travail

Une réflexion approfondie et collective sur un sujet d’étude en santé
  • Séminaire de travail, personnes assises autour d'une grande table rondeSéminaire de travail, personnes assises autour d'une grande table ronde

Ces séminaires ont pour objet de mener une réflexion approfondie en groupe, sur un sujet de santé, d’entendre les points de vue et les contributions d’experts, d’échanger et d'élaborer, le cas échéant, des recommandations. Ces travaux donnent lieu, en règle générale, à l’édition d’un ouvrage dans la collection Séminaires.

Organisés en plusieurs séances de travail, et coordonnées par un président et un rapporteur, ces séminaires  rassemblent un vingtaine de participants intéressés par le sujet d’étude (usagers du système de santé, professionnels de santé, chercheurs et membres d’associations, d’administrations, d’institutions et d’entreprises du secteur de la santé, de l’assurance maladie, des mutuelles et des assurances, etc.) ; des partenaires institutionnels peuvent également y être associés.

2022 : ACCÈS AUX MÉDICAMENTS

La Chaire Santé, l’École de Droit de Sciences Po et l'Institut Droit et Santé de l'Université de Paris se sont associés pour proposer au cours du premier semestre 2022 un cycle de quatre tables-rondes sur le thème de "L'accès aux médicaments". Elles prendront la forme d'une série de questions auxquelles des intervenants de divers domaines d'expertise et pays seront invités à apporter des éléments de réponse. À travers des exemples concrets, alimentés notamment par la pandémie de COVID-19, universitaires, fonctionnaires, acteurs de la société civile, acteurs industriels et décideurs publics seront invités à présenter leurs réflexions et à dialoguer avec des étudiants ainsi qu'avec un public extérieur autour de la question majeure de l'accès aux médicaments. Les quatre questions soulevées par cette série de tables rondes :

  • « L'accès aux médicaments est-il un droit ? » (16 février 2022, de 18h à 20h, en anglais, en distanciel) 
  • « Faut-il remettre en cause notre modèle actuel d’incitation à  l'innovation dans le secteur pharmaceutique ? » (16 mars 2022, en anglais, en distanciel) 
  • « Comment assurer notre indépendance sanitaire en matière d'accès aux médicaments ? » (13 avril 2022, en français, en présentiel) 
  • « Quel serait l'impact d'une plus grande transparence de certaines activités de l'industrie pharmaceutique sur l'accès aux médicaments ? » (11 mai 2022, en français, en présentiel).

16 février 2022  « L'accès aux médicaments est-il un droit ? » (en anglais) 

Alicia Ely Yamin, conférencière en Droit à Harvard Law School, chercheuse en Santé et Droits mondiaux au Petrie-Flom Center for Health Law Policy, Biotechnology and Bioethics à Harvard Law School, conférencière en Santé mondiale et Population à Harvard TH Chan School of Public Health,

Lisa Forman, professeure associée à la Dalla Lana School of Public Health de l’Université de Toronto,

Katrina Perehudoff, co-directrice du Law Center for Health and Life de l’Université d'Amsterdam - chercheuse à l'Amsterdam Institute of Global Health & Development et au Centre collaborateur de l'OMS pour la Gouvernance, la Responsabilité et la Transparence dans le secteur pharmaceutique de l’Université de Toronto,

Sridhar Venkatapuram, maître de conférences en Santé mondiale et Philosophie au King's College de Londres, directeur adjoint du King's Global Health Institute,

Table ronde animée par Alice Dartevelle, docteur en pharmacie et doctorante à l’École de Droit de Sciences Po.

Synthèse réalisée par Laurence Warin, doctorante à l’Institut Droit et Santé, Université de Paris, membre du Réseau doctoral en santé publique (EHESP).

February 16, 2022 – 6-8 PM, "Is access to medicines a right?"

  • Alicia Ely Yamin (Lecturer on Law at Harvard Law School, Senior Fellow in Global Health and Rights at the Petrie-Flom Center for Health Law Policy, Biotechnology and Bioethics (PFC) at Harvard Law School, Adjunct Lecturer on Global Health and Population at the Harvard TH Chan School of Public Health)
  • Lisa Forman (Associate Professor at the Dalla Lana School of Public Health, University of Toronto)
  • Katrina Perehudoff (Co-director of the Law Centre for Health and Life, University of Amsterdam - Fellow at the Amsterdam Institute of Global Health & Development and the WHO Collaborating Centre for Governance, Accountability, and Transparency in the Pharmaceutical Sector, University of Toronto)
  • Sridhar Venkatapuram (Senior Lecturer in Global Health and Philosophy at King’s College London, deputy director of the King’s Global Health 

This panel discussion moderated by Alice Dartevelle, PharmD and PhD researcher at Sciences Po Law School.

The synthesis of the round table will be done by Laurence Warin, doctoral student at the Institut Droit et Santé, University of Paris, member of the Doctoral Network in Public Health (EHESP).

The Sciences Po Health Chair, Sciences Po Law School and the Law and Health Institute of Paris University invite you to a panel discussion on the question “Is access to medicines a right?”. These conferences will take the form of a series of questions to which speakers from various fields of expertise and countries will be invited to provide elements of response. Through concrete examples, fueled in particular by the COVID-19 pandemic, academics, civil servants, civil society actors, industrial actors and public decision-makers will be invited to present their thoughts and to dialogue with students from Sciences Po and the Law and Health Institute as well as with a wider audience around the major issue of access to medicines.

16 mars 2022 de 18h à 20h, « Faut-il remettre en question notre modèle actuel d'incitation dans le secteur pharmaceutique ? » (en anglais)

  • Marie-Paule Kieny, directrice de recherche à l'Inserm, présidente du conseil d'administration de Drugs for Neglected Diseases Initiative (DNDi), présidente du conseil de gouvernance de Medicines Patent Pool Foundation (MPPF)
  • Margaret Kyle, professeure d'économie à MINES ParisTech
  • Suerie Moon, co-directrice du Global Health Center, professeure de pratique, de programmes interdisciplinaires et de relations internationales/sciences politiques au Graduate Institute de Genève
  • Thomas Pogge, professeur Leitner de philosophie et d’affaires internationales à l'université de Yale, cofondateur de l’initiative Health Impact Fund 
  • Jean-Hugues Trouvin, professeur honoraire à l’Université de Paris, Faculté de Pharmacie, ancien président du groupe de travail sur les médicaments biologiques à l'Agence Européenne du Médicament

Animée par Louis Pizarro, chef d'équipe à Unitaid, conseiller scientifique pour la concentration santé mondiale de PSIA et secrétaire général de "Santé Mondiale 2030".

La synthèse de la table-ronde par Laurence Warin, doctorante à l’Institut Droit et Santé, Université de Paris, membre du Réseau doctoral en santé publique (EHESP).

March 16, 2022 / 6-8 PM "Should we question our current model for encouraging innovation in the pharmaceutical sector ?" (in english)

  • Marie-Paule Kieny, director of Research at Inserm, Chair of the Board of Drugs for Neglected Diseases Initiative (DNDi), Chair of the Governance Board of Medicines Patent Pool Foundation (MPPF)
  • Margaret Kyle, professor of economics at MINES ParisTech
  • Suerie Moon, co-director of the Global Health Center, Professor of practice, interdisciplinary programmes and international relations/political sciences at the Graduate Institute Geneva
  • Thomas Pogge, leitner Professor of Philosophy and International Affairs at Yale University, co-founder of the Health Impact Fund initiative
  • Jean-Hugues Trouvin, professor (Hon) University of Paris, school of Pharmacy, former Chairman of the Biologics working Party (BWP), European Medicines Agency

The panel will be moderated by Louis Pizarro, team Lead at Unitaid, Scientific advisor for Global Health at PSIA and Secretary General for "Sante Mondiale 2030".

The synthesis of the round table will be done by Laurence Warin, doctoral student at the Institut Droit et Santé, University of Paris, member of the Doctoral Network in Public Health (EHESP).

13 avril 2022 : Comment assurer notre indépendance sanitaire en matière d'accès aux médicaments ?

Avec la participation de :

  • Jacques Biot, ancien président de l'École polytechnique, auteur du rapport au Premier Ministre sur les mesures stratégiques pour réduire les pénuries de médicaments essentiels

  • Renaud Cateland, directeur de l’Agence Générale des Équipements et des Produits de Santé (AGEPS), Conseiller technique du Directeur Général de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (AP-HP) en charge de la politique du médicament

  • Agnès Firmin Le Bodo, député de Seine-Maritime, pharmacien

  • Christelle Ratignier-Carbonneil, directrice générale de l’Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM)

Cette table-ronde sera animée par Albane Degrassat-Theas, maître de conférence, praticien hospitalier et membre de l’Institut Droit et Santé.La synthèse de la table-ronde sera réalisée par Laurence Warin, doctorante à l’Institut Droit et Santé, membre du Réseau doctoral en santé publique (EHESP).

 Faculté de pharmacie de Paris, Salle Bolet, 4 avenue de l’Observatoire, 75006 Paris

11 mai 2022 : "Quel serait l'impact d'une plus grande transparence de certaines données de l'industrie pharmaceutique sur l'accès aux médicaments ?

Quatrième et dernière table-ronde du séminaire sur l'accès aux médicaments, organisé par la Chaire santé et l’École de droit de Sciences Po et l’Institut Droit et Santé de  l’Université de  Paris Cité.

En présence de :

  •  Eric BASEILHAC, directeur des Affaires Économiques et Internationales du Leem (Les Entreprises du   Médicament)
  •   Francesca COLOMBO, responsable de la division Santé, Direction de l’emploi, du travail et des affaires    sociales de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)
  •    Luca LI BASSI, ancien directeur général de l'Agence du médicament italienne (Agenzia Italiana del Farmaco    - AIFA)
  •    Pauline LONDEIX, co-fondatrice de l'Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament
  •    Jean-Patrick SALES, vice-président du Comité économique des produits de santé (CEPS) 

Cette table-ronde sera animée par Alice Dartevelle, pharmacienne et doctorante à l’École de Droit de Sciences Po. La synthèse de la table-ronde et de l'ensemble du cycle sera réalisée par Laurence Warin, doctorante à l’Institut  Droit et Santé, Université de Paris, membre du Réseau doctoral en santé publique (EHESP).

2021-2022 :  iNTELLIGENCE ARTIFICIELLE EN SANTÉ

Notre système de santé est en train de connaître une transformation profonde sous l’effet de l’émergence progressive d’un véritable data management en santé et, plus spécifiquement, de l’émergence de solutions nouvelles d’IA en santé. Elles permettent une amélioration des activités de recherche, de diagnostic et de prise en charge de personnes malades. Elles sont aussi appelées à modifier de manière plus transversale de nombreuses dimensions des systèmes de santé, en santé publique comme dans l’organisation des services de santé. Au-delà des acteurs les plus impliqués dans l’innovation en santé, l’IA affecte plus généralement ses composantes administratives et ses métiers. Elle dessine de nouveaux équilibres professionnels et soulève d’importants enjeux en termes d’éthique, d’inégalités sociales et de régulation.  

De juin 2021 à avril 2022, ce nouveau séminaire a pour objet d’aborder ces questions dans une logique à la fois pragmatique et académique, de nature pluridisciplinaire et prospective.

Pour plus d'informations, merci d'adresser un courriel à  : chaire.sante@sciencespo.fr

2018 :  Une révolution dans la prise en charge à domicile : nouveaux services, nouveaux métiers, nouveaux domiciles ?

La Chaire santé de Sciences Po a organisé ce séminaire les 25 juin et 6 juillet 2018 à Sciences Po.

Il a exploré les transformations majeures que connaît la prise en charge en santé à domicile, en analysant notamment les effets de la révolution digitale que connaît notre système de soins ; en portant un regard sur les effets des changements du rapport des français à leur domicile dans leur manière d’accéder à la santé. Il a exploré plus particulièrement ces transformations dans le domaine de la prise en charge des maladies chroniques et métaboliques.

Consultez le programme détaillé (376 Ko)

2018 : Value Based Care

La transformation vers de nouveaux modèles de rémunération dans laquelle s’engage notre système de santé est un processus long, entamé il y a plus de dix ans dans les systèmes de santé anglo-saxons, et dont les résultats restent globalement à évaluer. En France, la loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 a introduit, en son article 51, un dispositif permettant d’expérimenter de nouvelles organisations en santé reposant sur des adaptations des règles de financement fixées par le code de la sécurité sociale. Ce nouveau séminaire va explorer les différents modèles étrangers et s'interroger sur les conditions de succès des expérimentations en France.

Consultez le programme détaillé (PDF, 526 Ko)

2018 : Quel avenir pour l'organisation des soins primaires en France ? 

La Chaire Santé de Sciences Po a organisé en 2018 un séminaire de réflexion, sous la direction d' Henri Bergeron, sur les évolutions des pratiques en soins primaires en France, en collaboration avec la Fédération Française des Maisons et des Pôles de Santé (FFMPS) et le Centre de Sociologie des Organisations (UMR CNR/CSO) et le Laboratoire Interdisciplinaire d'Evaluation des Politiques Publiques (LIEPP). Ce séminaire s'est déroulé de janvier à mai 2018. 

On décompte aujourd'hui 910 maisons ou pôles de santé en fonctionnement et 334 regroupements pluriprofessionnels en projet et la fréquentation des rencontres annuelles organisées par la FFMPS est chaque année plus élevée. Est-ce le signe de l'émergence d'un nouveau modèle de l'offre de soins? Ces nouvelles pratiques permettent-elles de répondre aux problèmes de coopération et de démographie médicale qui préoccupent les pouvoirs publics et professionnels? Quel modèle économique permettra d'assurer la pérennité de ces pratiques de soins ? Quels sont les enjeux organisationnels, politiques et sociaux sous-jacents ?

Consultez le programme détaillé (PDF, 579 Ko)

Consultez les actes (PDF, 719 Ko) 

2018 : Design en santé

La Chaire Santé de Sciences Po, en partenariat avec l'Ecole nationale supérieure de création industrielle (ENSCI) a organisé un séminaire d'études sur le design dans le secteur de la santé les 12 et 15 janvier 2018 à Sciences Po. L'intégration du design dans le champ de la santé participe à l'amélioration des conditions d'usage, de confort et de bien-être, en proposant des solutions innovantes à la faveur des évolutions technologiques et numériques. Une part croissante de l'activité des grandes écoles de Design, en France et à l'étranger, est aujourd'hui consacrée à des projets qui, directement ou indirectement, concernent le soin ou le vieillissementFaire que les traitements soient appropriés et réellement absorbés, que la technologie toujours plus présente dans les espaces hospitaliers n'altère pas le lien de confiance avec le patient, que les applicatifs toujours plus envahissants dans le quotidien des professionnels améliorent leur qualité de vie sont trois défis devenus centraux. Chacun implique de créer des ponts entre le design et les acteurs de la santé.

2016 : Maladies infectieuses émergentes (MIE), actualités et propositions 2016-2017 : SYSTÈME DE SANTÉ ET MALADIE RÉNALE CHRONIQUE

La 5ème édition du séminaire de l'Ecole du Val-de-Grâce avait pour objectifs l’approche globale de l’émergence de nouveaux agents infectieux, la mise en perspective avec des risques d’autres natures, ainsi que l’étude des situations de crise et des ruptures induites par la survenue de maladies infectieuses émergentes. Deux conférences clés ont respectivement inauguré et clos ce séminaire annuel. La première a été donnée par le Dr Peter Daszak (Président d’EcoHealth Alliance et responsable du programme USAID-EPT-PREDICT), et l'autre par le Dr. Patrick Lagadec, ancien directeur de recherche à l’Ecole polytechnique.

Prévu pour environ 200 participants, ce séminaire est conçu pour les décideurs, les experts et les scientifiques intéressés par la santé humaine et animale, les sciences sociales, les sciences de l'environnement, l'analyse prospective, et la biosécurité et la défense. Les Actes du séminaire seront mis en ligne prochainement.

Le séminaire est organisé dans le cadre d’un multi-partenariat des institutions et sociétés savantes suivantes :Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES), Chaire santé de Sciences-Po, École du Val-de-Grâce (EVDG), École des Hautes Études en santé publique (EHESP), Haut Conseil de la santé publique (HCSP), Institut de recherche pour le développement (IRD), Instituts Thématiques Multi-Organismes (ITMO) santé publique (ISP) et Immunologie, inflammation, infectiologie et microbiologie (I3M) de l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN), Institut Pasteur de Paris (IPP),
Santé publique France (SpFrance), Service de santé des armées (SSA), Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF, membre de la Fédération française d’infectiologie), Société Française de Microbiologie (SFM), Université Paris-Diderot ; et avec un soutien financier de la Fondation Mérieux.

Consultez les actes (PDF, 904 Ko)

Visionnez les vidéos des conférences

2016-2017 : SYSTÈME DE SANTÉ ET MALADIE RÉNALE CHRONIQUE

La Chaire santé de Sciences Po, en collaboration avec l'association de patients Renaloo, la fédération nationale d'aide aux insuffisants rénaux (FNAIR) et la société francophone de néphrologie dialyse transplantation, a organisé un séminaire de travail sur la maladie rénale chronique.

Cette maladie silencieuse et évolutive constitue un enjeu de santé publique et soulève de nombreuses questions : quels modes de prise en charge en France ? Quelles pratiques à l'étranger ? Quelles disparités géographiques et sociales ? Quels enjeux sanitaires et financiers ? Quel accompagnement des patients et de leur famille ?

Au cours de six séances thématiques entre novembre 2016 et avril 2017, ces questions ont été abordées au sein du groupe de travail et de nombreux experts sont venus y présenter leur analyse et nourrir les débats.
Ce groupe de travail a construit au fil des séances une réflexion collective qui donnera lieu à une publication de synthèse, sous l’égide de la Chaire santé.

Consultez les actes (PDF, 1,6 Mo)

Consultez ici les dates et le programme détaillé (PDF,189 Ko)

2016 : LES NOUVELLES FRONTIÈRES DE LA SANTÉ ET DES SOINS À DOMICILE 

La santé entre dans la maison, et les technologies communicantes apportent au domicile des solutions de prise en charge médicale et médico-sociale ayant un potentiel de diagnostic et de suivi présentant, dans certains domaines, une qualité au moins égale à celle des filières usuelles de santé. La technologie n’est cependant que l’un des éléments de solutions qui, au-delà de leur pertinence diagnostique ou thérapeutique, posent des problèmes importants de qualité d’usage, de modification de la pratique médicale et d’émergence de nouveaux modèles médico-économiques non encore aboutis aujourd’hui.

L’objectif de ce séminaire a été d’aborder ces différentes questions au cours de cinq séances thématiques de mai à juillet 2016.

Un appel à participation au groupe de réflexion est proposé dans le cadre de ce séminaire, pour un nombre de places limité.

Consultez le programme (PDF, 88 Ko)

2015 : Maladies infectieuses émargentes (MIE), actualités et propositions

4 ème Séminaire annuel du Val-de-Grâce, sous le haut patronage du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP), du Service de Santé des Armées de l’École du Val-de-Grâce (EVDG), de l’École des Hautes Études en Santé Publique (EHESP), de l’Université Paris Diderot, Sorbonne Paris Cité, de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), de l’Institut de Veille Sanitaire (InVS), de la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française (SPILF), de l’Institut National pour la Santé et la Recherche Médicale (INSERM), de la Chaire Santé de Sciences Po et de l’Institut Pasteur de Paris, le 25 mars 2015.

Consultez le programme du séminaire du 25 mars 2015 (PDF, 214 Ko)

Consultez les actes (PDF, 1.15 Mo)

2014 : Les urgences, un symptôme des changements de la société ?

La Chaire santé a organisé le 1er avril 2014 un séminaire de travail interdisciplinaire sur la place des urgences au sein de notre système de santé et plus largement de notre société, ainsi qu’à son devenir.Il a été placé sous la présidence du Dr Mathias WARGON, Chef du service des urgences de l’hôpital St Camille de Bry Sur Marne, la rédaction du rapport de synthèse a été confiée au Dr Romain HELLMANN, Praticien hospitalier, responsable du projet stratégique sur les urgences à l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France. 

Consultez le programme détaillé (PDF, 85.2 Ko)

Consultez les actes du séminaire (PDF, 1,08 Mo)

2014 : 3 ème SEMINAIRE DU VAL DE Grace, Maladies  Infectieuses Émergentes, actualités et propositions.

Cette troisième journée annuelle du Séminaire du Val-de-Grâce le 25 mars 2014 a réuni environ 160 personnes, chercheurs, cliniciens, décideurs, administratifs, responsables de services de continuité d’activité du secteur économique.

A la suite des recommandations du HCSP de juillet 2011 et des deux journées annuelles qui l’ont précédée (9 décembre 2011 et 7 décembre 2012), cette nouvelle rencontre a permis d’assurer la permanence d’une activité d’expertise et de prospective sur les MIE.

Introduit par Stephen Morse et conclu par Françoise Barré-Sinoussi, ce séminaire a rappelé l’importance d’une préparation tenant compte des contraintes économiques et intégrant la mobilisation internationale autour des MIE. Après la biologie de synthèse en 2012, la session spéciale de l’après-midi a été consacrée aux relations entre biodiversité et MIE.

Consulter les actes (PDF. 581 Ko)

2014 : Violences faites aux femmes et santé

En partenariat avec la Mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences  et la lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF), la Mutualité Française, la MGEN, la Haute  Autorité de Santé.

Ils ont souhaité à travers un séminaire échanger sur la prise en charge sur le plan  sanitaire et juridique des femmes victimes de violences. Ce séminaire s'est tenu les  27 et 28 janvier 2014 dans les locaux de la Mutualité Française à Paris. Un colloque "Viloences faites aux femmes : un enjeu de santé publique" a conclu ces travaux le 14 mars 2014.

Consulter le programme (PDF, 75.61 Ko)  -  Voir la vidéo (extraits)

2013 :  Pour une élaboration démocratique des priorités de santé

En partenariat avec EconomiX de l’Université Paris 10, le Centre d’Economie de Paris Nord (CEPN), l’association des représentants des usagers dans les cliniques, associations sanitaires et hôpitaux de Franche Comté (ARUCAH) et le Groupe de Travail en Planification de la Santé (GTPS) de l’EHESP et du département des politiques de santé de Sorbonne Paris Cité. Les travaux issus de ce séminaire ont été publiés au premier trimestre 2014 dans un numéro Hors Série de Sève-Les Tribunes de la santé des Presses de Sciences Po et des Editions de Santé.

2013 : Mieux prendre en compte la santé des femmes

En partenariat avec la MGEN, la LMDE, le Planning Familial, Médecins du Monde. Un colloque sous le haut patronage du Ministère des droits des femmes a cloturé ce séminaire le 8 mars 2013.

Consulter le programme (PDF, 89 Ko)

2012 : La place croissante des dispositifs médicaux dans le progrès médical : repères et enjeux

En partenariat avec l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), la Haute Autorité de Santé (HAS) et l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM).

2011 : Réduire les inégalités sociales de santé

En partenariat avec la Société Française de Santé Publique (SFSP), l'École des Hautes Études en Santé Publique (EHESP) et Médecins du Monde.

Consultez le programme (PDF, 190 Ko) et la liste des intervenants et participants (PDF 24 Ko).

2010 : Maladies chroniques et travail

En partenariat avec l'École des Hautes Études en Santé Publique (EHESP) et avec le soutien d'Abbott.

Consultez programme (PDF, 210 Ko) et la liste des intervenants et participants (PDF, 21 Ko).

Consultez l'interview de Marie-Claude Hittinger

2008-2009 : L'obésité : regards croisés sur un nouveau problème de santé publique

En partenariat avec l'Institut National de Prévention et d'Éducation pour la Santé (INPES) et l'Association Française des Diabétiques (AFD).

Consultez programme (PDF, 82 Ko) et la liste des intervenants et participants (PDF,16 Ko)

Antérieur à 2008

  • 2008 : La gouvernance du système de santé 
  • 2008 : La décision politique en santé 
  • 2007 : Le médecin libéral en 2015
Retour en haut de page