Sur les travers d’une entreprise mémorielle

Les actualités
Date: 
04/04/2019

Laurent Fourchard, historien et politiste, directeur de recherche au CERI, revient de manière critique sur l’ouvrage polémique dirigé par  P. Blanchard, G. Boetsch, D. Thomas et C. Taraud, Sexe, race et colonies. La domination des corps du XVe siècle à nos jours (La Découverte, 2018). Il met au jour les dérives de cette entreprise mémorielle qui, quoique prétendant déconstruire la domination coloniale des corps, échoue dans sa mission en ne se donnant pas les moyens d’analyser, de contextualiser voire de transformer les 1 264 clichés de l'iconographie coloniale publiés montrant pour la grande majorité le corps dénudé de femmes colonisées.

Son article Sur les travers d’une entreprise mémorielle sera publié dans le prochain numéro de Politique africaine

L'article est accessible en suivant ce lien


Pour aller plus loin, voir le collectif de chercheur.e.s.  Colonisation et domination des corps : comment dépasser une conception publicitaire de l’histoire

Laurent Fourchard est également l’auteur de Trier, exclure et policer, publié aux Presses de Sciences Po en 2018.

Le lancement de cet ouvrage aura lieu au CERIle 9 avril prochain. Renseignements ICI.