Politiques antidiscriminatoires

D’orientation comparative et pluridisciplinaire, le groupe existe depuis 2001 et est animé par Gwénaële Calvès (Université de Cergy-Pontoise) et Daniel Sabbagh (CERI-Sciences Po). Le séminaire qu'il organise contribue à alimenter et à décloisonner le débat scientifique sur les discriminations et l’action antidiscriminatoire, en faisant intervenir des juristes et des politistes, mais aussi des sociologues, économistes, historiens, philosophes ou démographes. À l’origine de nombreuses publications et colloques, il diffuse également l’information scientifique sur le sujet auprès d’un public plus large, dans un contexte où la discrimination est désormais constituée en problème public. Le groupe a trouvé un prolongement dans l'Alliance de recherche sur les discriminations (ARDIS), composante du réseau Genre, inégalités, discriminations constitué dans le cadre de la région Ile-de-France.

Ce séminaire est organisé conjointement avec le Max Planck Sciences Po Center on Coping with Instability in Market Societies

Prochaines séances

21 février 2019,
17h-19h,

salle du Conseil
Que répondent les employeurs accusés de discrimination ? Une étude empirique
Intervenante : Emmanuelle Marchal (CNRS/CSO)
Discutante : Gwénaële Calvès (Université de Cergy-Pontoise).
 
12 avril 2019,
17h-19h,

salle Jean Monnet
La légitime défense : homicides sécuritaires, crimes racistes et violences policières en France 
Intervenante : Vanessa Codaccioni (Université Paris 8/CRESSPA-CSU), auteure de l’ouvrage La légitime défense : homicides sécuritaires, crimes racistes et violences policières (Paris, CNRS
éditions, 2018)
Discutant : Fabien Jobard (CNRS-CESDIP)
 
10 mai 2019,
16h30-19h,
salle Jean Monnet 
Trier, policer, exclure : vies urbaines en Afrique du Sud et au Nigeria 
Intervenant : Laurent Fourchard (Sciences Po/CERI),
auteur de l’ouvrage Trier, policer, exclure : vies urbaines en Afrique du Sud et au Nigeria (Paris, Presses de Sciences Po, 2018).
Discutants : Emmanuel Blanchard (Sciences Po Saint-Germain-en-Laye/CESDIP) et François Bonnet (politiste, CNRS/PACTE).
 
L'entrée est libre dans la limite des places disponibles, mais l’inscription est obligatoire auprès de
Gwénaële Calvès ou Daniel Sabbagh