Croisades et inquisition à l’ère du numérique 

Manifestation
Date : 
07/11/2019

Colloque annuel dans le cadre de la troisième année de l'Observatoire international du religieux du CERI et du Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL) du CNRS et de l’École pratique des hautes études (EPHE), avec le soutien de la Direction générale des relations internationales et de la stratégie (DGRIS).

Internet et les réseaux sociaux ont profondément bouleversé nos modes de vie.

Ces nouveaux moyens de communication ont évidemment aussi un impact sur l’expression du religieux. Adoptant un angle original et encore peu traité, l’objectif du colloque intitulé « Croisades et inquisition à l'ère numérique » n'est pas tant d'analyser ces modalités d'expression, mais bien plutôt d’étudier certaines formes de religiosité ou d'identité « radicalisée ».
Identitaires, antisémites ou racistes expriment ainsi leur rejet des autres religions ou de la sécularisation du monde à longueur de tweets, « posts » ou autres brûlots numériques.
Or tout comme lorsqu'elles s'expriment dans la vie réelle, ces déclarations publiées dans la sphère virtuelle peuvent mettre en péril l'ordre public ou susciter des tensions à l'échelle internationale.
Pour aborder ces sujets, le colloque est organisé autour de trois thèmes, des émetteurs de « menaces » aux moyens mis en oeuvre pour tenter de les réguler, en passant par les récipiendaires de ces discours. Encadré par un propos liminaire et des remarques conclusives permettant de poser les enjeux, puis de les résumer, le colloque proposera ainsi un panorama inédit et exhaustif du « religieux à l'ère numérique ».

 

Introduction

Alain Dieckhoff, Sciences Po-Ceri
Eric Germain, DGRIS
Philippe Portier, EPHE

 

Allocution d'ouverture

Pascal Lardellier, Université de Bourgogne
- La quête rituelle, dieu caché des nouvelles radicalités. Jalons anthropologiques sur le cadre, les réseaux, les discours

 

Panel 1 -  Emetteurs et dynamiques de production des menaces religieuses

Modérateur : Alain Dieckhoff, Sciences Po-Ceri

Intervenant.e.s :
Marc Knobel, CRIF
Fièvre et poussée antisémite sur le Net. Différents aspects 
Hasna Hussein, Centre Emile Durkheim, Bordeaux
Les arguments d’autorité religieuse dans la propagande de l’« Etat islamique »
Stéphane François, chercheur associé au GSRL, EPHE
Élaborations et diffusions des discours identitaires anti-islam

 

Panel 2  - Récepteurs et dynamiques de circulation des menaces religieuses

Modératrice : Nadia Marzouki, Sciences Po-Ceri

Intervenant.e.s :
Julien Fragnon, Sciences Po Lyon
- La radicalisation sous emprise ? La radicalisation au prisme de Stop Djihadisme
Laurène Renaut, Université Paris - Seine
- La construction de la radicalité djihadiste sur les réseaux sociaux : représentations identitaires entre 2015 et 2019

 

Panel 3 - Législateurs et dynamiques de régulation des menaces religieuses

Modérateur : Sébastien Fath, CNRS, directeur du GSRL /EPHE

Intervenant.e.s :
Arnaud Raynouard, Université Paris-Dauphine
Les outils normatifs d’encadrement de la « cyber-radicalité », l’inefficacité est-elle inévitable ?
Samantha Enderlin, Institut de sciences criminelles de Poitiers
Le travail sur la religion dans le cadre d’un programme de désengagement de la violence extrémiste: nécessité d’une approche globale

 

Remarques conclusives

José Casanova, Georgetown University
Religious Dynamics in Our Global Age

Responsables scientifiques : Alain Dieckhoff, Eric Germain, Philippe Portier