Bernardino Leon Reyes

Tél.:+447547784839 - bernardino.leonreyes@sciencespo.fr
 Bernardino Leon Reyes est doctorant en Sociologie au Centre de recherches internationales de Sciences Po (CERI). Avec le soutien d’un contrat doctoral, il poursuit ses études en tant que chercheur pour GUARDINT, un projet de trois ans qui analyse les limites et les potentialités des mécanismes de contrôle sûr les agences de renseignement. Ses recherches portent spécifiquement sur les processus de responsabilisation quotidiens (“everyday”) qui contrôlent les agences de renseignement au-delà de l'État et sur les stratégies suivies par les acteurs pour dévoiler, entre autres, les violations récurrentes des droits de l'homme et la surveillance massive exercées par ces agences.

Bernardino est titulaire d'une maîtrise en Théorie des Relations Internationales de la London School of Economics and Political Science, d'une maîtrise en Anthropologie de la violence politique de l'University College London et d'une bi-licence en Philosophie et Sociologie de Sorbonne Université. Avant de joindre le CERI, il a été "La Caixa" Fellow (l'une des bourses académiques les plus prestigieuses d'Espagne) à UCL Anthropology, où il a créé le groupe de recherche (RRG) "Anthropologie des relations internationales". Il a également été membre du comité de rédaction de Millennium Journal of International Studies, stagiaire à l'Institut Delma (un think tank basé à Abou Dhabi) et assistant d'enseignement en philosophie politique au Colegio Estudio à Madrid.

Ses recherches portent sur les études critiques de la sécurité, l’anthropologie de la violence politique (en particulier les révolutions et le génocide) et la sociologie de la science dans les IR. Il est particulièrement intéressé par les travaux de Pierre Bourdieu, Michel Foucault, Jacques Derrida, James Scott, George Marcus, Christopher C. Taylor et les époux Comaroff.
En savoir plus
Télécharger le cv  
Thèse

“Quis custodiet ipsos custodes?”: An Anthropological Study of “Everyday” Intelligence Oversight, sous la direction de Didier Bigo

Recherches en cours

Les mécanismes de contrôle sûr les agences de renseignement, les études critiques de sécurité, l’anthropologie de la violence politique, les theories des IR