Auteur(s): 

Sébastien Fath, chercheur au GSRL

Date de publication: 
Janvier 2017


Une des caractéristiques singulières du protestantisme évangélique subsaharien est sa judéophilie, qui se repère en particulier au travers du terrain de la musique Gospel/chrétienne. La proximité analogique entre la théodicée du peuple hébreu, esclave puis libéré de Pharaon, et celle des anciens esclaves noirs d'Afrique, nourrit une sensibilité commune et une sympathie.

Auteur(s): 

Alain Dieckhoff, Directeur du CERI, Directeur de recherche, CNRS
Philippe Portier, Directeur du GSRL, Directeur d’études EPHE

Date de publication: 
Janvier 2017

Pour alimenter ce numéro, comme de coutume, nous avons sollicité les chercheurs affiliés à nos deux laboratoires (trois du GSRL et une du CERI). Mais notre publication traduit aussi les résultats tangibles de la constitution d’un réseau ancien, vigoureux et étendu. Que ce soit en France ou dans les pays dont il est question (Mali, Nigéria, Inde, Russie...) notre observatoire dispose de liens resserrés avec des spécialistes qui ont un accès inestimable au terrain.

Auteur(s): 

Laurent Bonnefoy, Chargé de recherche au CNRS

Date de publication: 
Novembre 2016

Fin août 2016 à Grozny, en Tchétchénie, 200 oulémas sunnites venus de nombreux pays musulmans se sont rassemblés pour discuter des frontières de leur identité religieuse collective. La conférence était organisée par le gouvernement tchétchène, proche de Vladimir Poutine. Issus notamment des pays du Caucase, de Syrie, du Yémen et d’Egypte, les signataires de la déclaration finale intitulée « Qui sont les sunnites ? » ont généré une vive controverse.

Auteur(s): 

Observatoire International du Religieux

Date de publication: 
Novembre 2016
Illustration

KOSTROMA REGION - AUGUST 26: Soldiers on the Command post exercises with 98-th Guards Airborne Division, August 26, 2010 in Kostroma region, Russia.

Depuis l’annexion de la Crimée au printemps 2014, l’armée russe inquiète les membres de l’OTAN. Et pour cause ! En dépit d’une situation économique dégradée, les dépenses consacrées à la défense augmentent (12,5 % du budget de l’État en 2010, puis 19,7 % en 2015). Pour autant, la réforme militaire engagée en 2008 n’a pas entamé l’impopularité du service militaire. Mais l’ambition affichée par le Kremlin de conserver une force d’un million d’hommes contraint l’Etat au maintien d’une forme de conscription.

Auteur(s): 

Henri landès, Enseignant à Sciences Po Paris

Date de publication: 
Novembre 2016

Au premier abord, on pourrait croire que la religion a peu compté dans l’élection américaine.  Les deux candidats ne l’ont que très timidement célébrée. Hillary Clinton vient d’une famille très protestante (dans sa variante méthodiste), mais ne l’a guère claironné pendant sa campagne. De son côté, Donald Trump n’affichait pas non plus le profil d’un croyant dévoué. Il serait a priori un protestant presbytérien, membre de l’église Marble Collegiate Church à Manhattan. Mais il a manifesté fort peu de preuves de piété depuis son entrée en politique en juin 2015.

Auteur(s): 

François Mabille, Chercheur associé au GSRL

Date de publication: 
Novembre 2016

Selon le Pew Research Center, les catholiques nord-américains ont accordé majoritairement leurs votes au candidat républicain. Il y a cependant une différence notable entre les « blancs catholiques » et les « hispaniques catholiques ». Asymétrie que les évêques auront eux-mêmes à gérer dans leurs orientations doctrinales et pastorales.

Les données structurantes

Auteur(s): 

Amandine Barb, Chercheuse post-doctorale

Date de publication: 
Novembre 2016

Si Donald Trump applique à la lettre ses promesses de campagne relatives aux rapports entre l'État et la religion, il est probable qu'il ne restera plus, dans quatre ans, que quelques pans du fameux « mur de séparation » cher à Thomas Jefferson et qu'est censé garantir le Premier Amendement à la Constitution. Adopté en 1791, celui-ci prévoit que « le Congrès ne pourra faire aucune loi concernant l'établissement d'une religion (clause d'Établissement) ou interdisant son libre exercice (clause de libre exercice) ».

Auteur(s): 

Sébastien Fath, Chargé de recherche au CNRS

Date de publication: 
Novembre 2016

Un train peut en cacher un autre. Le TGV Donald Trump a tout écrasé sur son passage, emportant une victoire surprise. Mais l'impréparation du personnage, son manque criant d'expérience politique, la méfiance qu'il suscite auprès de l'establishment républicain et ses excès soulèvent l'hypothèse suivante : il n'est pas du tout certain qu'il accomplisse un mandat complet à la Maison Blanche.

Auteur(s): 

Denis Lacorne, Directeur de recherche au CERI

Date de publication: 
Novembre 2016
Illustration

Il y a un paradoxe dans la situation américaine : une religiosité à fleur de peau, des présidents ou des candidats aux présidentielles qui font étalage de leur conversion à l’évangélisme (Jimmy Carter, Bush-fils, Ted Cruz, Carsons, Perry). D’innombrables références à Dieu, à Jésus ; des jours de prière et de thanksgiving, des serments sur la Bible, des devises comme « In God we Trust » et « One Nation  under God ».Mais, on a, en même temps, une « Constitution sans Dieu » qui interdit toute église officielle, qui dé-confessionalise l’État fédéral.

Auteur(s): 

Alain Dieckhoff, Directeur du CERI, Directeur de recherche, CNRS
Philippe Portier, Directeur du GSRL, Directeur d’études EPHE

Date de publication: 
Novembre 2016

Cette deuxième livraison illustre à la fois le dynamisme de notre observatoire et les principes intellectuels qui y président.

Retour en haut de page