Entretien avec Juliette Galonnier

Juliette Galonnier vient de rejoindre le CERI. Elle nous parle ici de son parcours, de ses précédentes recherches et de ses projets.

"C’est non sans émotion que je rejoins aujourd’hui le CERI car c’est auprès de chercheurs de ce laboratoire que j’ai été initiée à la recherche en sciences sociales, il y a tout juste dix ans. En Master recherche (2009-2011) à l’École doctorale de Sciences Po, j’ai longuement travaillé avec et à partir du fonds d’archives de Violette Graff (1924-2017) sur les émeutes entre hindous et musulmans en Inde. Ces recherches ont mené à la parution d’un index chronologique dans l’Online Encyclopedia of Mass Violence de Jacques Sémelin. J’ai aussi contribué à cette époque au projet de recherche Muslims in Indian Cities, coordonné par Christophe Jaffrelot et Laurent Gayer, en étudiant les effets des émeutes sur la ségrégation de la minorité musulmane dans la ville d’Aligarh. Par la suite, j’ai exploré d’autres terrains de recherche en rejoignant l’Observatoire sociologique du changement (OSC) pour ma thèse que j'ai réalisée dans le cadre du double diplôme en sociologie entre Sciences Po et Northwestern University sous la direction de Marco Oberti et de Carolyn Chen."

Pour en savoir plus