Nicolas Leron

Nouvel associé au CEVIPOF
  • Nicolas LeronNicolas Leron

Associé au CEVIPOF pour la période juillet 2018 - juillet 2020

Ancien président de l'Association Nonfiction, de décembre 2015 à avril 2017, il est également président fondateur du think tank EuroCité.

Il est l'auteur de l'essai La Double démocratie. Une Europe politique pour la croissance (Seuil, 2017), coécrit avec Michel Aglietta.

Mail : nicolas.leron@gmail.com

Tags :

Stena Maria Paterno Del Toscano

Chercheuse invitée au CEVIPOF
du 22 juin au 21 sept 2018
  • Stena Maria Paterno Del ToscanoStena Maria Paterno Del Toscano

Organisme d'origine : Impact Hub de Syracuse.

Projet de recherche : "Pour un avenir meilleur : les entreprises sociales en mouvement ((Fab-Move)".

Stena Maria occupera jusqu'à fin juin un poste dans le bureau 108, puis intègrera le bureau 401 dès juillet.

Comment l'Internet a-t-il transformé nos vies ?

Le 2 juillet 2018 de 14h à 17h30
Amphi Caquot, 28, rue des Saints-Pères 75007 Paris
  • Vue aérienne de la Tour Eiifel crédit ShutterstockVue aérienne de la Tour Eiifel crédit Shutterstock

Conférence annuelle de la World Internet Project (EN) co-organisée par le CEVIPOF, IMT Atllantique & Marsouin

Avec Jeffrey Cole, Director of the Center for the Digital Future at the USC Annenberg School for Communication and Journalism, founder of the World Internet Project

et Margot Beauchamps, Coordinator of M@rsouin Network, IMT Atlantique, France - Everette E. Dennis, CEO of Northwestern University in Qatar - Sergio Godoy, University of Santiago, Chile -  Ellen Helsper, Associate Professor in Media and Communication London School of Economics, UK - Tong-yi Huang, National Chengchi University, Taipei, Taiwan - Nicolas Jullien, Scientific Director of M@rsouin Research Network - Michael Latzer, Professor at the Department of Communication and Media Research, University of Zurich, Switzerland - Oriane Ledroit, French National Digital Agency - Petr Lupac, Associate Professor in Sociology, Katedra Sociologie, Prague, Czech Republic -  Thierry Vedel, Center for Political Research at Sciences Po (CEVIPOF)

Lire le programme (PDF, 1,23Mo) EN

Inscription obligatoire

Cette conférence se déroulera en anglais.

Quel est l'état de notre démocratie sociale ?

Le Baromètre du dialogue social
  • Logos avec une flèche évoquant un baromètre stylisé  Crédits Sciences PoLogos avec une flèche évoquant un baromètre stylisé Crédits Sciences Po

Réalisé par le Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF), en partenariat avec l’Executive Education et l’association Dialogues, le Baromètre du dialogue social dresse un état des lieux de notre démocratie sociale, qu’il s’agisse du contexte socioprofessionnel, de la qualité du dialogue social ou encore de l’action syndicale.

L'enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1650 personnes représentatif de la population française salariée (privé et public, hors fonctionnaires), âgées de 18 ans et plus. Le Baromètre du dialogue social mesure plusieurs dimensions des relations professionnelles et sociales. 

Contexte social

Parmi les résultats notables, on peut remarquer que les entreprises, tout comme les organismes publics, sont plébiscités par les Français : 80% des personnes interrogées ont confiance dans les TPE et PME ; elles sont également 63% à avoir confiance dans leur hiérarchie. La Sécurité sociale emporte la confiance à 69%, tout comme les Prud’hommes, à 68%.

90% des personnes interrogées n’ont en revanche pas ou peu confiance dans les partis politiques.

Dialogue social

En ce qui concerne le dialogue social, 81% des personnes interrogées pensent que celui-ci ne fonctionne pas bien en France. Elles sont également une majorité, 58%, à penser que le dialogue social au sein de l’entreprise devrait concerner en priorité les salaires et le pouvoir d’achat.

Action syndicale

Une majorité de personnes interrogées (51%) pense que l'honnêteté est un critère important pour faire confiance à un représentant syndical. Ils sont également plus de la moitié (53%) à penser que les syndicats sont trop politisés.

Le baromètre contribue ainsi à enrichir la connaissance sur les évolutions des relations de pouvoir au sein des organisations et des entreprises. Il renseigne également sur les effets des mutations juridiques, économiques et technologiques dans le monde du travail.

Consultez les résultats

Tags :