Leçons d’un semestre pas comme les autre

Leçons d’un semestre pas comme les autre

Découvrir le bilan des cours en ligne
  • Doctorante à la bibliothèque lors du déconfinement @Caroline MaufroidDoctorante à la bibliothèque lors du déconfinement @Caroline Maufroid

Les étudiants de l’année 2019/2020 viennent de clôturer une année académique à nulle autre pareille. Quel bilan tirer de cette expérience ? Comment s’est déroulée cette bascule en urgence pour les étudiants et les enseignants ? Le bilan que nous publions aujourd’hui montre un pari plutôt réussi pour la grande majorité d’entre eux. Et permet de tirer d’utiles leçons pour le semestre à venir. 

Le 16 mars, avec le début du confinement, Sciences Po fermait ses portes aux enseignants et aux étudiants, pour la première fois de son histoire. Le 23 mars, le semestre reprenait son cours intégralement à distance pour cinq semaines tout aussi historiques, clôturées par une session d’examens en ligne et un Grand oral devenu Grand écrit. Entre les deux se sont déroulés près de 70 000 cours et réunions en ligne, soit plus de 571 000 heures d’échanges et près de 7000 copies “rendues” dans l’espace numérique, qui a remplacé la table d’examen. 

Quel bilan tirer de cette expérience inédite ? L’enquête menée fin avril par l’Institut des compétences et de l’innovation* montre que le dispositif mis en place a donné satisfaction, avec 9 enseignants sur 10 et 3 étudiants sur 4 qui se disent entre “plutôt satisfaits” et “très satisfaits” de l’alternative proposée. 

Un espace d’innovation pour les enseignants 

Les enseignants se déclarent dans leur grande majorité plutôt satisfaits de l’attention, de l’assiduité et des interactions avec les étudiants. Ils ont largement adapté leurs enseignements, tant sur le contenu - syllabus et modalités d’évaluation - que sur les pratiques pédagogiques, avec des sessions plus courtes, des consignes plus détaillées et des ressources alternatives. Au-delà de l’outil Zoom, mis à disposition de tous, les enseignants ont énormément utilisé… l’email, mais aussi les dossiers partagés en ligne, ainsi que la plateforme Moodle. “Les enseignants ne se sont pas contentés du cours magistral : ils ont profité de cette phase pour tester différentes innovations”, observe Jean-Pierre Berthet. 

Côté étudiants, ils sont 86 % à avoir passé 4 h par jour ou moins à suivre des cours en ligne, et les ¾ d’entre eux se déclarent plutôt satisfaits à très satisfaits de l’expérience. Un dispositif bien accueilli, qui n’empêche pas les étudiants de témoigner de certaines difficultés d’apprentissage, en tête desquelles on retrouve les problèmes d’attention et de motivation. Les répondants sont également nombreux à avoir dû faire face à des difficultés d’organisation ou à un environnement peu propice au travail. 

“La solution n’est pas dans le 100% online”

“L’analyse de ces réussites et de ces difficultés constitue un levier très important pour construire notre prochain semestre, qui fonctionnera sur un modèle tout à fait différent, celui du double campus, explique Jean-Pierre Berthet. On va passer d’une mise en ligne massive d’urgence à un modèle hybride, plus nuancé. La solution n’est pas le 100% en ligne : nous allons trouver un équilibre pour associer le meilleur des deux, penser à la fois aux étudiants présents et à ceux qui seront éloignés, dans d’autres pays et d’autres fuseaux horaires. Nous veillerons à produire des formats plus variés, plus courts, à renforcer l’accompagnement des étudiants à distance.” 

Dernière leçon du semestre qui s’achève, l’utilisation massive de l’outil Zoom pour la sociabilité en ligne : si près de 80 % des étudiants l’ont utilisé pour travailler en groupe, ils ont été 6 sur 10 à s’en servir pour échanger avec d’autres étudiants, et 4/10 avec la famille et leurs amis. “Nous avons voulu équiper les étudiants avec une licence Zoom, précise Jean-Pierre Berthet, également parce que la vie sociale et affective représente, dans ce genre de période en particulier, un facteur de réussite essentiel .”

L’équipe éditoriale de Sciences Po

CHIFFRES-CLÉS

  • 67 700 cours et réunions sur Zoom
  • 556 000 participants
  • Durée cumulée de 571 448 heures
  • 72 % des cours ont réuni entre 2 et 10 personnes, 14 % de 11 à 50 et 3 % plus de 50
  • 217 nouveaux cours ouverts sur Moodle, soit une augmentation de 20 %
  • 69 espaces d’examens en ligne et 6659 copies rendues

* 671 enseignants et 2000 étudiants ont répondu à l’enquête menée par l’Institut des compétences et de l’Innovation entre le 29 mai et le 5 avril 2020.

À lire > "À la rentrée, Sciences Po s'enrichit d'un nouveau campus en ligne : mode d'emploi du semestre d'automne"

Tags :
Retour en haut de page