La recherche à Sciences Po

Les recheches conduites à Sciences Po couvrent le droit, l'économie, l'histoire, la science politique et la sociologie et se déploient dans onze unités de recherche et des programmes transversaux.

La communauté scientifique compte plus de deux cent trente membres et de trois cent cinquante doctorants. Bénéficiant  d’une reconnaissance internationale, leurs travaux portent sur une grande variété de thèmes tels que l'éducation, les démocraties, le développement urbain, la globalisation ou la santé publique.

Un des objectifs majeurs de Sciences Po est de contribuer de manière déterminante aux avancées méthodologiques, épistémologiques et théoriques ainsi qu'aux recherches appliquées en sciences humaines et sociales.

Sciences Po se donne aussi pour mission de partager les résultats de ses recherches avec la communauté scientifique internationale, les étudiants, et plus largement l’ensemble de la société.

Sciences Po fait partie des 250 meilleures universités dans le classement mondial établi par QS en 2019. Située en 3ème position en science politique au plan international, elle est la première université d'Europe continentale dans cette discipline, devant LSE et Cambridge. En sociologie, après avoir été classée en 44ème puis 37ème position mondiale les deux années précédentes, Sciences Po atteint désormais le 28ème rang.

Sciences Po bénéficie du label HR Excellence in Research

Initiatives interdisciplinaires

Afin de renforcer l’interdisciplinarité indispensable à la compréhension de phénomènes sociétaux complexes, plusieurs initiatives de recherches interdisciplinaires ont été lancées à Sciences Po pour s’emparer d’enjeux majeurs qu'ils soient thématiques ou méthodologiques.

  • L’atelier de recherches interdisciplinaires sur l’environnement (AIRE) se décline sur cinq axes : Crises, environnement, catastrophes ; Santé et environnement ; Territoires, démocratie et justice environnementale ; Modes de vie, soutenabilité et transitions écologiques ; Gouvernance de l’environnement
  • Le séminaire Transitions numériques (TransNum) met en réseau les chercheurs travaillant sur le numérique mais aussi - et c’est essentiel - ceux dont les travaux sont affectés par la numérisation de la société.
  • Le Programme de Recherche et d’Enseignement sur le GEnre (PRESAGE) vise à promouvoir la recherche en études de genre en développant une réflexion dynamique sur la construction des inégalités femmes-hommes.
  • Cities are back in town produit des travaux sur les processus d’urbanisation de manière systématique et comparée entre villes et régions urbaines.
  • L’atelier de méthodes (METAT) accompagne la communauté de Sciences Po.dans l'approfondissement des méthodes de recherche en Sciences humaines et sociales : il ouvre aux réflexionx, pratiques et permet des formations.
  • Le séminaire de méthodologie (MetSem) est un lieu d’échanges et de partages autour de la pluralité des outils et des méthodes des sciences humaines et sociales. Il est ouvert à tous. 
Retour en haut de page