Alors que les élections du 7 mai 1989 voient l'opposition (ADOC, Alliance Démocratique d'Opposition Civique) emmenée par Guillermo Endara l'emporter, l'homme fort du régime, le général Manuel Antonio Noriega, décide de les annuler et se fait nommer chef du gouvernement du Panama par le Conseil d'État. L'intervention militaire américaine (Opération Juste Cause) lancée le 20 décembre 1989 par le président Bush met fin au régime militaire instauré de facto par Omar Torrijos et son sbire, Manuel Noriega.

Nos indicateurs

Sciences Po
Sciences Po
Sciences Po
Sciences Po
Sciences Po
Sciences Po
Sciences Po
Sciences Po

Pour plus de précisions sur les indicateurs de l'OPALC, suivez ce lien.

 

Réalisée par Gustavo Pastor et Aurélie Blanchet. Pour visionner la suite de l'interview cliquer ici.

Réalisée par Gustavo Pastor et Aurélie Blanchet. 

Réalisée par Gustavo Pastor, Thomas Mouriès y Renzo Belón. Pour visionner l'annexe de l'interview cliquer ici.

Réalisée par Gustavo Pastor, Thomas Mouriès et Renzo Belón.

Réalisée par Frédéric Louault, Gustavo Pastor et Aurélie Blanchet (en espagnol).

Réalisée par Gustavo Pastor, Aurélie Blanchet et Kévin Parthenay.

0 - Le scrutin se déroule sans candidat de l'Unité nationale de l'espoir (UNE) pour succéder au président Álvaro Colom. La candidature de Sandra Torres, ex-épouse du président sortant, a été déclarée irrecevable par le Tribunal Suprême Électoral.

 

Réalisée par Gustavo Pastor et Anne-Lise Michoud.

Retour en haut de page