Master Science politique

Nouveauté : à partir de la rentrée 2020, l'offre de formation en science politique évolue...
  • QS World University Rankings Graphic - © Sciences PoQS World University Rankings Graphic - © Sciences Po

Nouveauté : à partir de la rentrée 2020, l'offre de formation en science politique évolue. Elle offre désormais une maquette structurée en 5 majeures (Comportement politique, Politique comparée, Politiques publiques, Relations internationales et Théorie politique) ainsi qu'un parcours général en anglais (Général track in English)"

Objectifs du programme : former des chercheurs et des experts

Ce master est une formation par la recherche assurée par une équipe d'universitaires reconnue internationalement. Il s'adresse plus particulièrement aux étudiants qui visent les métiers académiques (recherche et enseignement), mais aussi à ceux qui envisagent les carrières d'experts au sein des organisations internationales publiques ou privées, les concours généralistes pour intégrer la fonction publique internationale, européenne ou les carrières diplomatiques. 

La structure du programme  

(Nouveautés à partir de la rentrée 2020)

Les deux années de master offrent une formation complète dans la discipline correspondent à l'exigence d'un haut niveau fondamental, théorique et méthodologique. Cette formation combine un entraînement théorique et méthodologique général avec l’étude plus spécialisée des sous-champs disciplinaires de la science politique.

La majorité des étudiantes et étudiants auront vocation à choisir l’une des cinq majeures du programme, correspondant aux cinq principaux domaines d’étude de la science politique. Un parcours général en anglais est également disponible, qui offrira aux étudiantes et étudiants la possibilité d’allier une formation théorique et méthodologique générale avec des cours de spécialisation issus de l’ensemble des majeures :

  • Comportement politique (Nouveauté rentrée 2020 - Plus d'infos à venir...)
  • Politique comparée
  • Politiques publiques (Nouveauté rentrée 2020 - Plus d'infos à venir...)
  • Relations internationales
  • Théorie politique
  • Political Science (general track in English) (Nouveauté rentrée 2020 - Plus d'infos à venir...)

Quelle que soit la majeure choisie, les étudiantes et étudiants suivent des enseignements fondamentaux destinés à leur fournir les éléments méthodologiques et épistémologiques essentiels à une maîtrise disciplinaire solide. Ils suivent en outre des enseignements spécialisés, correspondant aux domaines privilégiés par les sous-champs disciplinaires de la majeure qu’ils ont choisie. Durant le dernier semestre de la seconde année, les étudiants doivent rédiger un mémoire de recherche témoignant de leur capacité à ordonner leurs connaissances, à se saisir d'une question et à la traiter dans une démonstration cohérente et informée. A l'issue de ces deux années d'études, les étudiants sont titulaires d'un master de science politique.

Témoignages d'étudiantes, Étudiants...

Pierre Delbosc, Chargé de mission, Services du Premier ministre
Diplômé 2014 du master en Science politique, mention Politique comparée
« Le master de politique comparée, à la croisée de l’analyse des politiques publiques et de l’étude comparée des aires régionales, m’a permis de comprendre les ressorts de l’action publique dans le monde contemporain. Formé par la recherche autour d’une équipe d’enseignant-chercheurs de qualité, j’ai développé une rigueur intellectuelle et des capacités de rédaction qui me sont aujourd’hui très utiles en tant que chargé de mission dans la fonction publique ». (Mars 2019)


Tahnee Nemo RamirezTahnee Nemo Ramirez, Public Sector Consulting Associate - PwC France
Diplômé 2018 du master en Science politique, mention Politique comparée

"Le master de Sociologie Politique Comparée m'a permis de nourrir ma curiosité intellectuelle et d'être stimulée par des enseignants et des étudiants d'horizons divers. Le cadre de ce master permet un encadrement personnalisé d'une qualité évidente qui nous amène à explorer en profondeur nos centres d'intérêt et nos potentiels. Mes enseignements notamment méthodologiques me servent aujourd'hui au quotidien dans le cadre de mon métier de conseil pour le Secteur Public en me rappelant tout l'intérêt d'être formée par la recherche bien que je n'ai pas souhaité continuer dans cette voie. " (Mars 2019)


Damien LarrouquéDamien Larrouqué, membre du bureau exécutif de l'Observatoire politique de l'Amérique latine et des Caraïbes (OPALC-Sciences Po
Diplômé 2016 du doctorat en Science politique, mention Politique comparée

"Qu'il s'agisse du master recherche ou de la thèse, j'ai vécu à l'école doctorale de Sciences Po mes plus belles années d'épanouissement intellectuel. Les conditions de travail y sont des meilleures, le personnel administratif au petit soin et les enseignements excellents. Cette formation a bousculé mes certitudes et changé ma vie. Moi qui voulais être journaliste à l'étranger, je n'aspire aujourd'hui à rien d'autre qu'à faire carrière dans l'enseignement supérieur et la recherche en France. Pour l'heure, je vais poursuivre mes travaux sur les transformations de l'État en Amérique latine où je viens de décrocher un contrat post-doctoral de deux ans au sein de l'Institut des affaires publiques (INAP) de l'Université du Chile". (Février 2019)


Charlotte FerrailleCharlotte Ferraille, Chef de projet E-Santé, E-Education et transformation numérique des entreprises à la Fonderie, agence numérique d'Ile-de-France
Diplômée 2010 du Master Science politique, mention Sociologie et politique comparée
"Ce que m’a appris SciencesPo ? Collecter une masse d’information sur des sujets divers, les passer au mixer et en faire émerger une réponse à la problématique soulevée, en l’occurence une réponse politique à des problématiques de société. » (Janvier 2015)


Clothilde MraffkoClothilde Mraffko,  Journaliste à l'AFP
Diplômée 2011 du Master Science politique, mention Relations internationales
"Cette formation m'a appris à développer un regard critique et original, tout en me donnant les clés de compréhension des grands enjeux internationaux qui sous-tendent la plupart des sujets d'actualité". (Mai 2015)


Anne GuillardAnne Guillard, doctorante en Science politique
Diplômée 2014 du Master Science politique, mention Théorie politique
"Ces deux années de master en théorie politique (diplômé 2014) ont été fort instructives à plusieurs égards : d’une part, les enseignements proposés, qui couvrent un large spectre des enjeux du domaine, m’ont permis de cartographier progressivement les courants de pensée qui ont façonné et façonnent encore le cadre de nos réflexions et actions politiques. D’autre part, cela m’a ouvert à un vaste ensemble d’outillages conceptuels en philosophie politique, indispensables pour élaborer une pensée plus personnelle et réflexive sur les défis contemporains de la démocratie libérale. Enfin, les échanges avec les étudiants et les professeurs ont participé conjointement au lent travail de maturation et d’élargissement de la pensée par la mise en péril de nos préconceptions intellectuelles. C’était ainsi l’occasion inouïe de goûter au plaisir de la réflexion intellectuelle de manière gratuite, sans attribuer a priori de valeur instrumentale à la recherche". (Mars 2019)


David CopelloDavid Copello, Docteur en Science Politique, ATER à l'Université Paris 13
Diplômé 2017 du doctorat en Science politique, mention Théorie politique
"J'ai suivi une formation riche dans le cadre du Master de Théorie Politique (diplômé 2012), où nous étions un petit groupe doté d'une forte cohésion, facilitant des échanges denses et intellectuellement stimulants avec les enseignant.e.s, mais aussi entre nous. La concentration de l'école doctorale dans les bâtiments du 199 bd Saint Germain permettait par ailleurs de croiser en permanence et de côtoyer des étudiant.e.s en Histoire, en Sociologie ou dans d'autres domaines de la Science Politique (relations internationales, sociologie politique). Cette interdisciplinarité vécue au quotidien a été un véritable stimulant, que j'ai réinvesti dans la suite dans mes recherches au croisement de l'histoire des idées politiques et de la sociologie du militantisme." (Mars 2019)


Amélie FéreyAmélie Férey, doctorante en Science politique, mention Théorie politique
Diplômé 2013 du Master Science politique, mention Théorie politique
"Le master de théorie politique représente d'abord un formidable moment d'enrichissement intellectuel. J'ai appris à conceptualiser des tensions, à appréhender les grands problèmes politiques contemporains, et à me familiariser avec le paysage intellectuel de la science politique. La thèse est une opportunité pour continuer l'exploration de ces courants de pensée, et pour exercer les outils d'analyse acquis par l'étude d'un sujet précis." (Mars 2015)

 

Guillaume PicGuillaume Pic, producteur/réalisateur indépendant - Société KinoBuro
Diplômé 2014 du Master Science politique, mention Théorie politique
"La formation m'a surtout (re)-donné le goût de l'écriture et de la lecture, du challenge intellectuel. Certains profs aimaient me dire que je manquais de rigueur... En sommes cette formation m'a poussé à toujours perfectionner et affiner mon analyse afin qu'elle soit la plus rigoureuse possible". (Février 2015) 

Retour en haut de page