Master de Science Politique, majeure Politiques publiques

PRÉSENTATION du parcours politiques publiques

La majeure « Politiques publiques » repose sur deux constats :

  • Les politiques publiques sont au cœur des modes de gouvernement et des formes d’exercice du pouvoir contemporain ;
  • Elles constituent une entrée indispensable pour comprendre les transformations et le changement des institutions, qu’il s’agisse des Etats, de l’Union européenne, de l’économie, du capitalisme, des welfare state, des bureaucraties.

Elle propose d’étudier la manière dont le pouvoir politique, aux niveaux local, national, européen, international ou transnational, s’exerce aujourd’hui à travers de multiples politiques publiques.

  • Les politiques publiques sont des scènes privilégiées d’observation des processus de distribution du pouvoir, de domination, d’allocation de ressources, de régulation, de gouvernement des populations.
  • Les politiques publiques sont centrales dans les relations que les citoyens nouent avec l’Etat et affectent leurs perceptions et comportements comme bénéficiaires, assujettis, ressortissants, usagers, etc.
  • Les politiques publiques sont aussi au cœur des programmes partisans et un moyen de gouverner l’opinion publique.
  • Les politiques publiques sont l’enjeu de controverses sur les expertises et les savoirs.
  • Les politiques publiques permettent de penser les mutations qui affectent les grandes institutions au cœur des sociétés contemporaines (Etats, marchés, firmes, capitalisme, bureaucraties, welfare state) et les dynamiques du changement institutionnel.

OBJECTIFS

Le programme s'adresse plus particulièrement aux étudiante et étudiants qui visent les métiers académiques (recherche et enseignement), mais aussi à ceux qui envisagent les carrières d'experts au sein des organisations internationales et nationales, publiques ou privées, les concours généralistes pour intégrer la fonction publique (nationale, internationale et européenne).

COMPÉTENCES VISÉES

Le programme offre une formation d'excellence en science politique qui fournit les compétences suivantes : capacité de concevoir et mettre en œuvre un projet de recherche, maîtrise des outils de recherche, capacité de communiquer les résultats de la recherche, développement d'une pensée critique et indépendante, solide expertise sur le changement institutionnel.

STRUCTURE DU PARCOURS 2020-2021

Les étudiantes et étudiants admis dans la majeure recevront une formation complète à l’analyse des politiques publiques mettant l’accent sur ses différentes approches théoriques (néo-institutionnalismes historique, sociologique et choix rationnel, policy process, political economy, théories de la gouvernance multi-niveaux, etc.) et sur ses méthodes (de la construction des agendas à la mise en œuvre et l’évaluation).
Le cursus au sein de la majeure Politiques publiques repose sur plusieurs piliers :

  • Une sélection d’enseignements généraux de science politique choisis dans le tronc commun (politique comparée, comportements politiques, relations internationales, théorie politique)
  • Une formation méthodologique avancée en méthodes qualitatives et quantitatives, ainsi qu’un apprentissage spécifique des différentes méthodes propres à l’analyse des politiques publiques
  • Des enseignements de spécialisation visant à l'acquisition des fondements théoriques de l'analyse des politiques publiques, et permettant des analyses spécifiques d’enjeux et de dynamiques de changement institutionnel dans des secteurs variés (luttes contre les inégalités et les discriminations, changement climatique, néo-libéralisation, financiarisation, managérialisation, numérisation)
  • Un mémoire de recherche constituant un élément central de la formation.

Il est fondé sur les savoirs d'une large équipe enseignante de renommée internationale.

Retour en haut de page