La Science politique dans les Centres

  • Sciences PoSciences Po

La recherche en science politique à Sciences Po est présente dans plusieurs centres et programmes de recherche :

  • Le Centre d’études européennes et de politique comparée (CEE) dont le projet scientifique repose sur une approche pluridisciplinaire du politique. Créé en 2005, il rassemble aujourd’hui une trentaine de chercheurs statutaires, une cinquantaine de doctorant.e.s et jeunes docteur.e.s et une trentaine de chercheur.e.s affilié.e.s et associé.e.s, français.e.s et étranger.e.s, Les chercheur.e.s du centre sont affilié.e.s à 4 départements (science politique, sociologie, droit et histoire) ainsi qu’à l’École des Affaires internationales (PSIA), à l’École urbaine et à l’École d’affaires publiques de Sciences Po. La dimension internationale est une caractéristique forte du Centre d’études européennes.. Le CEE contribue également à la structuration de l’Espace européen de la recherche en sciences humaines et sociales, notamment en étant porteur de nombreux programmes financés par les institutions européennes.
     
  • Le Centre d’études internationales (CERI) qui fait dialoguer plusieurs approches disciplinaires, la sociologie du politique, l’anthropologie, l’histoire, l’économie politique, les relations internationales et la philosophie politique. L’ancrage empirique des recherches menées au CERI, adossé à une connaissance des langues et des terrains, a vocation à nourrir les débats conceptuels en sciences sociales. Les travaux du centre s’enracinent dans une tradition comparatiste et valorisent les trajectoires historiques des sociétés étudiées. 
     
  • Le Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF) qui analyse les grands courants politiques qui façonnent les forces et les institutions politiques, ainsi que les facteurs qui contribuent à orienter les comportements et les attitudes politiques. International et interdisciplinaire, le CEVIPOF contribue, par ses travaux, empiriques et théoriques, à la compréhension du changement social et politique en France, en Europe et dans les grandes démocraties contemporaines. Il est aujourd’hui le centre de référence pour l’étude de la pensée politique et des idées politiques, l’étude du vote et des comportements et attitudes politiques ainsi que l’analyse des forces politiques et sociales dans les démocraties contemporaines.
     
  • Le Centre Max Planck Sciences Po (MaxPo) a été créé conjointement par Sciences Po Paris et l'Institut Max Planck pour l'étude des sociétés de Cologne. Les chercheurs du MaxPo étudient comment les individus, les organisations et les états répondent aux politiques de libéralisation, aux grands changements technologiques, et aux transformations culturelles profondes dont les sociétés de marché ont été le théâtre ces dernières décennies. Spécialisés en sociologie économique et en économie politique, ils s'intéressent tout particulièrement aux conséquences sociales et politiques de la crise économique actuelle. Le groupe dirigé par Cornelia Woll traitera principalement des politiques nationales de gestion de la crise financière, tandis que celui dirigé par Marion Fourcade se concentrera sur les ijavascript:void(0);négalités et les nouvelles formes de stratification sociale.
     
  • LIEPP (Laboratoire interdisciplinaire d'évaluation des politiques publiques) qui est un laboratoire d'excellence (Labex), distingué par le jury scientifique international désigné par l'Agence nationale de la recherche (ANR), et qui a pour objectif d'étudier et d'évaluer des politiques publiques, dans une perspective résolument interdisciplinaire.