L’Eurasie 30 ans après la fin de la guerre froide

A l'occasion de la publication de l'Etude n° 247-248Anne de Tinguy, qui a dirigé ce volume, a répondu à nos questions. 
Un lancement de l'Etude aura lieu le 27 février (17h-19h). 

1989 a été un point de basculement de la vie internationale. L’effondrement les uns après les autres des régimes communistes est-européens sans que Moscou ait recours à la force pour tenter de bloquer les processus en cours a signifié la fin de la guerre froide. Deux ans plus tard, c’était au tour de l’URSS de s’effondrer en laissant la place à quinze Etats indépendants. La même année, ses alliances européennes, le Pacte de Varsovie et le Conseil d’aide économique mutuelle, le CAEM, étaient démantelées, créant entre autres un vide sécuritaire. Trente ans après ces événements, ce qu’on constate c’est que les bouleversements ont été incessants et multiples et les recompositions internationales, profondes à la fois entre l’ex-URSS et le reste du monde et au sein de l’espace postsoviétique. Et rien ne dit que ces dernières sont arrivées à leur terme. 

Pour en savoir plus