Frédéric Ramel

Bio: 

Après la réalisation d’un post-doctorat à l’Université du Québec à Montréal (2000-2001), Frédéric Ramel a exercé les fonctions de Maître de conférences en Science politique à l’Université Jean Moulin Lyon 3 de 2001 à 2007. Suite à l’agrégation de 2007, il a rejoint la Faculté de Droit de l’Université Paris-sud. Parallèlement, il est nommé Directeur d’études au Centre d’études et de recherche de l’Ecole militaire puis directeur scientifique de l’Institut de recherche stratégique de l’Ecole militaire au sein du Ministère de la défense. Il est depuis le 1er septembre 2012, Professeur des universités à Sciences po, membre de l’Ecole doctorale et rattaché au CERI.

Les activités de recherche portent sur les relations internationales en privilégiant deux dimensions. La première relève des études stratégiques via : l’analyse des perceptions en Europe et aux Etats-Unis après la guerre froide (images de l’ennemi, de l’allié, du rival et leurs incidences sur la coopération voire l’intégration des Etats pour le cas européen) ; ainsi que l’analyse de la pensée stratégique (concepts, postures et doctrines des organisations internationales en matière de sécurité). Le cadre d’analyse adopté est celui du changement culturel pour expliquer l’émergence de nouveaux concepts. Cette première dimension intègre également l’étude des normes internationales avec, comme point d’ancrage empirique, le Statut de Rome portant constitution de la Cour pénale internationale (son émergence, son implémentation, sa réception par la puissance américaine).

La seconde dimension se situe à la confluence des Relations internationales et de la pensée politique. En 1961, Stanley Hoffmann formulait un diagnostic pessimiste : « la philosophie politique des relations internationales est en piteux état ». Les travaux engagés visent modestement à corriger cette situation. Ils ont tout d’abord une portée didactique - comme l’illustre la publication aux Presses de Sciences po de mon anthologie Philosophie des relations internationales qui a fait l’objet d’une réédition revue et augmentée en 2011. Il s’agit de rendre accessible les textes fondamentaux afin que les étudiant(s) se forment par leur fréquentation directe. Ces travaux possèdent également un versant cognitif à l’instar des monographies consacrées à des auteurs clefs comme Rousseau. L’exégèse des sociologies classiques (Les fondateurs oubliés) participe également de cet effort.

Aujourd’hui, ses travaux portent sur les concepts dans la pensée stratégique, les organisations internationales et les enjeux de sécurité. Il aborde également la composante esthétique des relations internationales (musique et multilatéralisme notamment).

Publications: 

List of Selected Publications 

 BOOKS

L’Attraction mondiale, Paris, Presses de Sciences po, 2012 (prix Thibaudet 2013)

Les Fondateurs oubliés. Durkheim, Simmel, Weber, Mauss et les relations internationales, Paris, PUF, 2006.

Avec David Cumin, Clémence Mallatrait, Emmanuel Vianès, Philosophie des Relations internationales, Paris, Presses de Sciences Po, 2011 (2ème édition).

EDITED BOOKS

 Avec Benoît Durieux, Jean-Baptiste Jeangène Vilmer, dir., Dictionnaire de la guerre et de la paix, Paris, PUF, (à paraître 2017).  

 Avec Thierry Balzacq, Traité de relations internationales, Paris, Presses de sciences po, 2013.

 Avec Jean-Vincent Holeindre, La fin des guerres majeures ?, Paris, Economica, 2010.

EDITORSHIPS

Special Section with Milena Dickhoff and Philippe Droz-Vincent, « Towards Systems of Inter-organizational cooperation in Peace Processes ? », European Review of International Studies, 2, 3, 2015.

 Issue Section with Milena Dieckhoff and Philippe Droz-Vincent, « Inter-organisational systems and peace processes: restoring the local dimension », PeacebuildingVolume 4, Issue 1, 2016.

 En collaboration avec Philippe Portier, « Religieux et recherche stratégique », Champs de mars, avril 2015.

 « Rationalités et terrorismes », Champs de mars, septembre 2011.

« Philosophie et relations internationales. Regards contemporains », Etudes internationales, mars 2007, XXXVIII, 1, (article introductif : « Quand Sophia rencontre Arès. Des intérêts de la philosophie en Relations internationales » pp. 4-17).

 ARTICLES IN PEER-REVIEWS

 « Les Global International Relations comme alternative à la discipline hégémonique. Le cas des Relations Internationales en France », avec Jérémie Cornut, Thierry Balzacq, Critique internationale, (à paraître 2017).

« Towards Systems of Inter-organizational cooperation in Peace Processes ? », European Review of International Studies, 2, 3, 2015,  2, 3, 2015, pp. 62-68 (introduction). with Milena Dickhoff and Philippe Droz-Vincent

« Inter-organisational systems and peace processes: restoring the local dimension », Peacebuilding, Volume 4, Issue 1, 2016 pp. 6-10 (introduction). with Milena Dieckhoff and Philippe Droz-Vincent.

 « Task-Sharing and Peace Operations : the role of the Organisation Internationale La Francophonie », International Peacekeeping, 19, 3, 2012, pp. 301-315.

 « Carl Schmitt face à Hans Kelsen : la joute se poursuit à l’échelle internationale », Etudes internationales (numéro spécial sur Carl Schmitt et les relations internationales), XL, 1, mars 2009, pp. 17-35.

 « Le Barbare : une nouvelle catégorie stratégique ? », Stratégique, 93-94-95-96, 2009, pp. 683-708.

 « Les relations internationales selon Durkheim : un objet sociologique comme les autres », Etudes internationales, septembre 2004, XXXV, 3, pp. 495-514.

  « Marcel Mauss et l’étude des relations internationales : un héritage oublié »,  Sociologie et sociétés, XXXVI, 2, automne 2004, pp. 227-245.

 « Presse écrite et traitement du 11 septembre : un imaginaire occidental réactivé ? », Mots. Les langages du politique, 76, novembre 2004, pp. 113-126.

 « Durkheim au-delà des circonstances. Retour sur l’Allemagne et L’Allemagne au-dessus de tout. La mentalité allemande et la guerre », Revue française de sociologie, 45, 4, décembre 2004, pp. 739-751.

 « Quand Gulliver désigne l’ennemi irakien... Réflexions sur la stabilisation et l’homogénéisation du système international au prisme des images », Etudes internationales, XXXIV, 4, décembre 2003, pp. 563-582.

 « Quand le citoyen était musicien... Pratique de l’aulos et individuation dans la Grèce antique », Raisons politiques, mai 2004, 14, 143-156.

 « Les perceptions européennes de la puissance dans l’après 11 septembre : paradoxes et spécificités », Arès, XX, 51, juin 2003, pp. 43-60.

 « La sécurité humaine. Une valeur de rupture dans les cultures stratégiques au Nord ? », Etudes internationales, XXXIV, 1, mars 2003, pp. 79-104.

 « Visionnaire puissant contre visionnaires faibles : valeurs et différentiel de puissance dans l’après 11 septembre », Arès, XX, 50, février 2003, pp. 57-66.

 En collaboration avec Charles-P. David, « Oui mais : l’image de l’Europe selon l’administration Bush. De l’ambivalence à la rigidité », Etudes internationales, XXXIII, 1 mars 2002, pp. 31-56.

 En collaboration avec Charles-P. David, « The Bush Administration’s Image of Europe : from Ambivalence to Rigidity », International Journal of Peace Studies, 8, 1, Spring-Summer 2003, pp. 39-60.

 « Origine et finalité de la Cité idéale : la guerre dans la philosophie grecque », Raisons politiques, 5, février 2002, pp. 109-125.

 « Représentations, images et politique étrangère : anciens débats, nouveaux outils », Revue française de Science politique, 50, 3, juin 2000, pp. 531-538.

 « Images de l’ennemi et limites de l’IEDS dans l’après-guerre froide : l’émergence incertaine d’une fédération européenne », Arès, XVIII, 44, février 2000, pp. 23-46.

BOOK CONTRIBUTIONS

« Rousseau », dans Gordon Martel, ed., The Wiley Blackwell Encyclopedia of Diplomacy, Oxford, Wiley Blackwell, (forthcoming 2017).

"Les charmes "discrets" de l'influence" dans Bertand Badie et Dominique Vidal, dir., Qui gouverne le monde?,
L'Etat du monde 2017, Paris, La découverte, 2016, pp. 106-116.

« Des mots et des discours. Du quantitatif au qualitatif » (avec Alice Baillat et Fabien Emprin) dans Guillaume Devin, dir., Méthodes de recherche en Relations internationales, Paris, Presses de Sciences po, 2016, pp. 227-246.

 « Prendre les images au sérieux. Comment les analyser ? » (avec Corentin Cohen), dans Guillaume Devin, dir., Méthodes de recherche en Relations internationales, Paris, Presses de Sciences po, 2016, pp. 71-92.

 « Le musicien acteur de paix : le cas Barenboim », dans Antoine Coppolani, Charles-Philippe David, Jean-François Thomas, dir., La Fabrique de la paix. Acteurs, processus, mémoires, Laval, Presses de l’Université Laval, 2015,  pp. 107-120.

 « Système international et enjeux stratégiques », dans Stéphane Taillat, Joseph Henrontin, Olivier Schmitt, dir., Guerre et stratégie. Approches. Concepts, Paris, PUF, 2015, pp. 81-98.

 « Au-delà du contrat : penser la réciprocité internationale à partir de Marcel Mauss » dans Guillaume Devin, dir., 10 concepts sociologiques de relations internationales, Paris, CNRS Editions, 2015, pp. 179-196.

 « Perpetual Peace and the Idea of “Concert” in Eighteenth-Century Thought », dans Damien Mahiet, Mark Ferraguto, and Rebekah Ahrendt, eds., Music and Diplomacy from the Early Modern Era to the Present, New York, Palgrave MacMillan, 2014, pp. 125-146.

 « The Divan Orchestra : Mutual Middle-Range Transformation », dans Brigitte Vassort-Rousset, ed.Building Sustainable Couples in International Relations. A Strategy Towards Peaceful Cooperation,Basingstoke, Palgrave MacMillan, 2014, pp. 209-237.

 « En lisant Kelsen : droit et conception des relations internationales chez Morgenthau et Bull », Annuaire français de relations internationales, Bruxelles, Bruylant, 2014, pp. 485-496.

 « Le pouvoir des émergents », dans Jean-Vincent Holeindre, dir., Le pouvoir. Concepts, lieux, dynamiques, Auxerre, Ed. Sciences humaines, 2014, pp. 363-371.

 « Guerre et conflictualité. Expliquer et percer le brouillard ambiant… », dans Jean Baechler, Jean-Vincent Holeindre, dir., Guerre et politique, Paris, Herrmann, pp. 29-37.

 « (Dés)intégration institutionnelle, (dés)intégration sociale : quels facteurs belligènes ? », dans Bertrand Badie, Dominique Vidal, dir., L’Etat du monde 2015, Paris, La Découverte, pp. 32-43.

 « Task-Sharing and Peace Operations : the role of the Organisation Internationale La Francophonie » dans Bruno Charbonneau, Tony Chafer, ed., Peace Operations in the Francophone World. Global Governace meets post-colonialism, London, Routledge, pp. 38-53. Version actualisée et remaniée de l’article d’International Peacekeeping.

 « Sociologie », dans Thierry Balzacq, Frédéric Ramel, dir., Traité de relations internationales, Paris, Presses de Sciences po, 2013, pp. 499-522.

 « Histoire de la pensée internationale » dans Dario Battistella, dir., Manuel de relations internationales, Paris, Ellipses, 2013, pp. 11-29.

 « Au-delà de la politique étrangère : vers l’éthique du milieu mondial. Postface », dans Jean-Baptiste JeangèneVilmer, Ryoa Chung, dir., Ethique des relations internationales, Paris, PUF, 2013, pp. 447-461.

 « Partage des tâches et maintien de la paix : quel rôle pour l’Organisation Internationale de la Francophonie », dans Michel Liégeois, David Morin, dir., Guide du maintien de la paix 2013, Montréal, Athéna éditions, 2013, pp. 49-74.

« La résolution 794 » dans Mélanie Albaret, Nicolas Lemay-Hébert, Delphine Placidi, dir., Les grandes résolutions du Conseil de sécurité, Paris, Dalloz, 2012, pp. 170-180.

 « Normative Theory of International Relations », in B. Badie D. Berg-Schlosser, & L. Morlino, eds.,Encyclopedia of Political Science, London, Sage, 2011, 25 p.

« La musique comme matériau pour l’internationaliste : le cas des opéras », dans Jean-Michel Bardez, Jean-Marie Donégani, Damien Mahiet, bruno Moysan, dir., De la musique au politique, Paris, Delatour, 2011, pp. 88-102.

 

Back to top