NOUS SOUTENIR
NOUS SOUTENIR

Une maison commune

Rassemblant les activités de recherche et de formation, le futur site du 1, Saint-Thomas favorisera l’interdisciplinarité et laissera une place majeure aux échanges et aux rencontres. Toutes les communautés, des étudiants aux diplômés, des chercheurs aux enseignants, des pouvoirs publics aux acteurs privés, pourront vivre l’expérience Sciences Po. Cette maison commune donnera à voir la diversité de leurs activités autant que leur conjugaison.

Grâce à ce site exceptionnel au cœur de Saint-Germain-des-Prés, notre modèle d’enseignement et de recherche dispose du lieu idéal pour se réinventer.

Frédéric Mion, Directeur de Sciences Po

2 nouvelles salles informatiques, dont une salle des marchés

300 m² dédiés à l’entrepreneuriat et à l’incubation d’entreprise

Un Jardin des savoirs de près de 1 000 m²

Un site de 14 000 m²

Une bibliothèque de 1 000 m²

Une nouvelle cafétéria de 500 m²

Un patrimoine exceptionnel à valoriser

Quatre siècles d’histoire ont marqué le lieu depuis l’établissement des Dominicains en 1632. Les travaux à venir s’attacheront à remettre à nu les trames originelles et à témoigner de toutes les « vies » passées du lieu, en mettant en valeur les éléments de grande valeur historique et patrimoniale : préservation de l’authenticité des façades, restauration des décors, galerie du cloître, création d’espaces paysagers correspondant au potager et au jardin du cloître, conservation de canons rappelant deux siècles d’utilisation militaire…

Sciences Po, accompagné par le cabinet JLL comme assistant à maîtrise d’ouvrage, a choisi le projet d’une équipe qui associe créativité architecturale et ingénierie universitaire :

Le 1, Saint-Thomas sera une image très forte de Sciences Po à l’étranger. Une école parisienne située au cœur de la ville, dans un quartier étudiant : un symbole magnifique.

Jean-Michel Wilmotte, architecte

Un campus durable

Parce que Sciences Po élabore son campus pour les trente et même cent-cinquante ans à venir, la transformation du site du 1, Saint-Thomas mise sur la flexibilité des usages et l’adaptabilité  à l’innovation pédagogique. Une sobriété architecturale et environnementale respectueuse du passé et ouverte sur l’avenir.

Un campus responsable

Doté de 5 500 m² d’espaces verts, le nouvel ensemble formé par le 1, Saint-Thomas et le 13, rue de l’Université vise une empreinte environnementale la plus légère possible, avec la rénovation des huisseries et des isolations et la généralisation des équipements basse consommation. Priorité est également accordée à l’accessibilité des espaces et des équipements pour l’ensemble des publics.

Un lieu d’effervescence des savoirs

Bibliothèque, centre d’expérimentation numérique, incubateur, cafétéria sont autant d’espaces en dialogue avec les bâtiments anciens, le cloître et les cours historiques. Le temps de l’action et des initiatives étudiantes croise le temps long de la pensée et de la recherche. Accueillant débats, rencontres, créations, acteurs et décideurs, ce campus-agora interagit avec la ville et le monde. Il incarne l’engagement d’une université consciente de sa mission d’intérêt général.

Notre futur campus, je me le représente comme une fourmilière, industrieuse, vibrionnante et collaborative, qui suscite l’admiration par son organisation et dont l’oeuvre collective surpasse tous ceux qui la font au quotidien. Notre ambition c’est que Sciences Po soit, demain, la fourmilière la plus belle, la plus efficace et la plus attractive d’Europe.

Frédéric Mion, Directeur de Sciences Po

Un creuset de l’innovation

En encourageant le croisement des regards, des disciplines et des diverses communautés de Sciences Po, le futur site a pour vocation de devenir un lieu privilégié d’expérimentation et d’innovation. Le Pavillon de l’innovation, seule construction nouvelle du campus, sera le catalyseur et la vitrine de cette ambition. En accueillant le Centre pour l’Entrepreneuriat et l’Incubateur (10 à 15 start up incubées chaque année), il animera un écosystème unique autour du numérique, à la fois objet de recherche (Medialab) et levier d’innovation pédagogique (centre d’expérimentation numérique) et sociétale (Incubateur de politiques publiques).

De nouveaux espaces à créer ou à repenser

L’aménagement du 1, Saint-Thomas, c’est aussi la création ex nihilo de nouveaux lieux qui répondront aux besoins d’une communauté éducative du XXIe siècle : équipements et services high-tech, modularité des espaces pour favoriser les pédagogies innovantes, les travaux de groupe, etc. L’installation des centres de recherche et des salles de cours feront dialoguer le passé et le futur des lieux.

C’est l’ancien cloître des religieux dominicains, adossé à l’église Saint-Thomas-d’Aquin. La cour Sébastopol se découvre, majestueuse. Le cloître, qui reste à l’air libre, joue un rôle majeur. Ses bâtiments accueillent les espaces dévolus aux chercheurs, leur garantissant calme et lumière. Ce lieu emblématique du campus inscrit l’institution dans l’Histoire, par la valorisation de ce patrimoine d’exception. L’aménagement proposé est intemporel, et le vocabulaire paysager sobre, venant marquer le temps long. Le cloître est propice à la déambulation et aux échanges. Ses murs accueilleront des expositions, travaux scientifiques, créations et manifestes des associations étudiantes, œuvres d’art…

La cour Treuille de Beaulieu devient un jardin et accueille notamment l’École de journalisme. Un peu à l’écart des flux principaux, ce grand jardin a pour thème l’innovation. On y vient se reposer et, pourquoi pas, mettre les mains dans la terre. Ici, on retrouve les rythmes de la nature, grâce aux productions potagères mais également grâce aux couleurs des floraisons et des feuillages. Une rue intérieure à ciel ouvert connecte la cour au reste du campus.

Foyer central du nouveau campus, la cour Gribeauval relie les espaces de vie et d’échanges, bibliothèque, incubateur, cafétéria. Elle crée un espace dynamique, parcouru mille fois au quotidien. Lieu d’échanges, elle est aussi un cadre exceptionnel pour l’organisation d’événements.

Sobriété de la forme, pureté des lignes, hauteur des étages, transparence : le Pavillon de l’innovation offre des possibilités multiples pour échanger, se restaurer ou travailler.

Jeu de lumière ouvert sur le monde et le savoir, le « Jardin des savoirs », au pied du Pavillon de l’innovation dans la cour Gribeauval est un lieu d’échanges, de débats, de mobilités. Un ensemble cohérent dans lequel les limites entre l’intérieur et l’extérieur sont volontairement diffuses. Combinant végétation, mobiliers extérieurs et espaces minéraux, le jardin propose une multitude de trajets, via deux escaliers principaux, traversant l’amphithéâtre et donnant accès à la bibliothèque et à la cafétéria.

Besoin de financement : 20 M€

L’acquisition et la rénovation du 1, Saint-Thomas représentent un budget de près de 200 millions d’euros :

Le crédit contracté par Sciences Po pour l’acquisition sera couvert en totalité par la libération des 17 implantations que l’école loue actuellement dans les 6° et 7° arrondissements.

Nous remercions chaleureusement les plus grands mécènes et partenaires du 1, Saint-Thomas :

La Fondation G. Lambert, Monsieur Jérôme Seydoux et Pathé, Monsieur Nicolas Seydoux et Gaumont, Monsieur François Pinault et la Financière Pinault, Monsieur Christopher Masek, Monsieur David de Rothschild et Rothschild & Co, Monsieur Michel David-Weill, Monsieur Philippe Houzé
et le Groupe Galeries Lafayette
, Monsieur et Madame Jean-François et Nathalie Ducrest, Monsieur Joseph Oughourlian, Madame Isabelle Ealet et Goldman Sachs Gives, la famille Coste, Monsieur Axel Dumas et Hermès International, Monsieur et Madame Christian Gueugnier, Monsieur Benoit d’Angelin, Monsieur David Azema, Monsieur Olivier Reza, Monsieur Samir Assaf, Madame Isabelle Schlumberger, Monsieur David Dautresme et DLJD Conseils, Monsieur Mathieu Laine et Altermind, Madame Isabelle Seillier, Monsieur Jérôme Tixier, Monsieur Jean-Bernard Wurm, ainsi qu’un donateur anonyme.

Découvrir aussi

Visiter le 1, Saint-Thomas

Explorez les principaux espaces du futur campus du 1, Saint-Thomas.

Nommez un espace

Que vous soyez une entreprise, une fondation ou un donateur particulier, nous vous proposons d’inscrire votre nom sur des lieux emblématiques du futur campus parisien.

Campus 2022

Quel sera le visage de Sciences Po en 2022 ? Celui d’un campus d’envergure internationale, au coeur de Paris et à la pointe des innovations éducatives. Baptisé Campus 2022, notre projet de futur campus parisien affirme l’ancrage historique de Sciences Po au coeur de la cité et participe à son rayonnement.

close