Accueil>Nos projets>Développer la recherche>L’institut pour les transformations environnementales

L’institut pour les transformations environnementales

Le dérèglement climatique et la dégradation des ressources naturelles constituent le principal défi des sociétés contemporaines et de leur gouvernement. Les enjeux qui en découlent appellent une refonte en profondeur des modèles de croissance, des modes de vie et de consommation, et des systèmes politiques et juridiques.

Soucieux d’apporter des réponses concrètes aux défis climatiques et écologiques, Sciences Po a fait le choix de placer les transformations environnementales au cœur de son projet stratégique d’établissement en lançant son Institut pour les transformations environnementales. Créé dans le cadre du projet TIERED, (Transforming Interdisciplinary Education and Research for Evolving Democracies), l’Institut se donne les objectifs suivants :

  • Approfondir l’offre académique et de recherche existante pour former l’ensemble des étudiants à ces enjeux, 
  • Produire des savoirs permettant de penser la complexité des transformations environnementales et devenir l’université de recherche en sciences humaines et sociales de référence en Europe,
  • Répondre au besoin de formation des professionnels de haut niveau,
  • Être force de propositions et de solutions face aux choix difficiles qui s’annoncent.

Rassembler l'existant

Sciences Po est active sur le sujet des questions environnementales depuis plusieurs années déjà, avec une accélération ces deux dernières années :

  • Plus de 250 cours abordent les questions environnementales, dont le cours de Culture écologique obligatoire suivi par tous les élèves en bachelor.
  • 10 masters spécialisés sont proposés aux étudiants ainsi que 4 double-diplômes au niveau bachelor ou master, avec une ouverture sur d'autres sciences.
  • Plus de 40 enseignants-chercheurs mènent des travaux sur l'étude des transformations environnementales et plus de 40 doctorants travaillent sur ces problématiques.
  • Le Fonds Bruno Latour, qui a permis le recrutement de 10 chercheurs post-doctoraux en 2023, pour travailler pendant trois ans sur des enjeux environnementaux.

Les 11 centres de recherche de Sciences Po se sont emparés du sujet sous des angles multiples et des initiatives dédiées existent :

  • La Chaire européenne pour le développement durable et la transition climatique dirigée par Marc Ringel
  • L'atelier interdisciplinaire de recherches sur l'environnement (AIRE) - un collectif de recherche interdisciplinaire)
  • L’axe Politiques environnementales du Laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (LIEPP), crée en partenariat avec Université Paris Cité
  • L’Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI), associé à Sciences Po.

Activités de l'institut

  • Recherche structurante et productions de contenu sur l’étude des transformations environnementales et ses enjeux sur la société. 
  • Recrutement d’enseignants-chercheurs et de post doctorants, accueil de professeurs invités
  • Enseignements des connaissances auprès des étudiants
  • Diffusion et valorisation des savoirs auprès d’un large public
  • Insertion dans de grands réseaux (Alliance U7+, GAUC) pour rendre visible l’action des établissements de recherche et d’enseignement en faveur des objectifs de l’Accord de Paris.

Gouvernance et équipe

L'Institut pour les transformations environnementales est placé sous la direction de Charlotte Halpern, également membre du Comité de pilotage TIERED. Elle est accompagnée de Nathalie Gastone, secrétaire générale (également membre du Comité de pilotage TIERED), et de Marie Le Carrer, chargée de projets Fonds Latour / Aire.

 Il s’appuie sur trois instances de gouvernance.

  • Un comité de pilotage interne, composé des membres du COMEX de Sciences Po, pour accompagner le déploiement d’un agenda transformateur pour l’établissement. Il définit les orientations stratégiques et valide le rapport annuel de l’Institut en s’appuyant sur le conseil scientifique de Sciences Po, les comités réunissant les directeurs des unités de recherche, les directeurs de départements et les doyens.
  • Un conseil scientifique composé de membres de la faculté permanente de Sciences Po, du CNRS, des partenaires du projet TIERED et des experts internationaux, présidé par la directrice de l’Institut. Il définit l’orientation scientifique de l’Institut, y compris ses thématiques de recherche.
  • Un conseil des parties prenantes rassemble des élus, représentants des autorités publiques, chefs d’entreprises, dirigeants associatifs, personnalités qualifiées et représentants de la communauté étudiante. Il a pour vocation d’appuyer le déploiement des missions de l’Institut, d’émettre des avis consultatifs sur les actions et projets de l’Institut, formuler des orientations sur les besoins de développement, notamment en lien avec le marché du travail.  Ce conseil est présidé par Jean Jouzel, paléoclimatologue et médaille d’or du CNRS, ancien membre du GIEC et coordinateur du rapport sur la sensibilisation et la formation aux enjeux de la transition écologique et du développement durable dans l’enseignement supérieur. 

Agir dans la cité avec le podcast sans transition

Sciences Po a pour intention de faire rayonner son action et son engagement hors de ses murs. Notre podcast Sans Transition se consacre aux transformations environnementales vues par nos étudiants. Produit par Louie Média, ce podcast en 4 épisodes suit les étudiants dans les salles de classe, pendant les conférences ou après les projections, et fait entendre leurs doutes, leurs questionnements, leurs intuitions. 

FAIRE UN DON

Contacts

Pôle Entreprises
Sophie Salin
+33 1 45 49 55 10

Pôle Donateurs
Anne-Sophie Luby
+33 1 45 49 54 72

Pôle Fondations et institutions 
mariezenaide.jolys@sciencespo.fr
+33 1 45 49 83 71

Projets recherche 
Caterina Sabbatini Clec'h
+33 1 45 49 55 53