NOUS SOUTENIR
NOUS SOUTENIR
28 janvier 2022

Inauguration du 1 Saint-Thomas

crédit@Martin Argyroglo

Une foule se pressait au 1 Saint-Thomas vendredi 28 janvier, pour l’inauguration du nouveau campus parisien de Sciences Po ouvert aux étudiants depuis la rentrée du 24 janvier.

“Ce n’est pas simplement un acte architectural, c’est aussi un acte fondateur” a affirmé Mathias Vicherat, directeur de Sciences Po. “Comme les pierres de ces bâtiments rendues à leur beauté première par les mains expertes des artisans et des ouvriers, Saint-Thomas ouvre pour Sciences Po un nouveau chapitre de son histoire séculaire.”

Après une ouverture au son du Te Deum de Haydn par le Chœur et l’Orchestre de Sciences Po, de nombreuses personnalités ont pris la parole pour partager leurs premières impressions, leurs souhaits pour ce nouveau lieu, qualifié de “puissant théâtre, où l’esprit se déploie” par Laurence Bertrand Dorléac, présidente de la FNSP.

“Clarté, transparence, lumière”

Concernant ce projet conçu il y a plus de 10 ans qui vit déjà, dans les mots de Christophe Condamin, Directeur général de Sogelym Dixence, comme “une fourmillière industrieuse, vibrionnante et collaborative”, l’architecte du site, Jean-Michel Wilmotte a souhaité évoquer la transformation du lieu qui, selon lui, était “vétuste” et “triste” avant que les travaux effectués lui redonnent “la clarté, la transparence, et lumière”. La mission du lieu rejoint également ce triptyque : élaborer un espace qui permette d’allier l’enseignement, la recherche et l’échange d’idées pour faire jaillir “les lumières” intellectuelles. Comme l’a noté la Maire de Paris Anne Hidalgo, ce nouveau campus va “accompagner une jeunesse vers la connaissance”, une connaissance dont la vocation est, selon elle, “d’accepter le rôle qui est le sien : celui d’éclairer.”

Le campus du 1 Saint-Thomas s’inscrit dans un projet plus large, que Mathias Vicherat a présenté lors de son discours : “à Saint-Thomas, nous allons fédérer et renforcer nos enseignements et notre recherche consacrés aux transformations environnementales. Je veux que cette question s’inscrive en filigrane dans l’ensemble de la scolarité de nos étudiants.” Quel meilleur endroit pour étudier ces enjeux environnementaux qu’un lieu où, selon Jean-Michel Wilmotte, « la végétation va prendre le dessus » : un lieu vert, résolument tourné vers l’avenir.

 

 

Sciences Po remercie les partenaires et mécènes du 1 Saint-Thomas

Le campus du 1 Saint-Thomas n’aurait pu voir le jour sans le soutien de partenaires essentiels, que nous tenons à remercier chaleureusement. 

Partenaires institutionnels: Région Île-de-France, Ville de Paris, Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Mairie du 7e arrondissement

Donateurs et partenaires privés : Jérôme Seydoux – Pathé, Nicolas Seydoux – Gaumont, Gerard B. Lambert Foundation, Frank McCourt – McCourt Institute, François Pinault – Financière Pinault, Christopher et Cécile Masek, Rothschild & Co, Jean-François et Nathalie Ducrest, Hermès International, Famille Boissonnas Coste, Michel David-Weill – Michel David-Weill Foundation, Groupe Chalhoub, Philippe Houzé – Groupe Galeries Lafayette, Joseph et Jenny Oughourlian, Isabelle Ealet, Noëlle Meyer, Sylvie et Léon Bressler, Michael et Anna Zaoui, Benoît et Cécile d’Angelin, Christian et Bénédicte Gueugnier – Financière Weber, David Azema, Olivier Reza, Nicolas Brunel, Cécile et Stephan Dietrich ,Stephan Haimo, Panasonic Business, Samir Assaf, David Dautresme – DLJD Conseils, Jean-Bernard Wurm, Mathieu Laine – Altermind, Isabelle Seillier, Isabelle Schlumberger, Charles de Croisset, Pierre Aussure – Ivy, Naïm Abou Jaoudé – Candriam, Arnaud Vaissié – AVH International, François Carré, Jérôme Tixier, ainsi que le Sciences Po Alumni UK Charity Trust et la Sciences Po American Foundation.

 

En savoir plus sur le naming d’espaces au 1 Saint-Thomas