Nos étudiants imaginent le futur !

Nos étudiants imaginent le futur !

  • ©jamesteohart / Shutterstock©jamesteohart / Shutterstock
Le cours « Imaginaires des Futurs urbains », proposé aux étudiants de première année de nos masters et aux apprentis, reprend pour sa deuxième année. Original et inédit, ce cycle de conférences vise à explorer les discours, les récits et les imaginaires urbains associés aux évolutions sociétales, environnementales, technologiques ou scientifiques.

Ancrées dans différentes perspectives disciplinaires, les séances permettront de confronter les mythes et les imaginaires urbains, de mettre en évidence leurs modalités de construction, de pointer les controverses, débats et enjeux éthiques, sociaux et politiques qu’ils soulèvent. Au travers de cette exploration, ces conférences visent à armer les étudiants dans l’analyse critique des discours, des récits et des représentations sur la ville, en questionnant les postulats, hypothèses et paradigmes propres à chacun d’entre eux.

Le cours est divisé en six séances où un intervenant extérieur présentera ses travaux en questionnant les imaginaires des futurs urbains qu’ils révèlent.

  • Séance 1 - Penser les futurs pluriels de la ville par Daniel Kaplan, prospectiviste, co-fondateur de la FING (Fondation internet nouvelle génération) et l’Université de la pluralité 
  • Séance 2 - Construire une démarche de prospective et d’innovation urbaine par Cécile Maisonneuve, présidente de La Fabrique de la Cité

  • Séance 3 - La création des mondes (urbains) dans les jeux-vidéo par Tommy François, VP Editorial & Creative Services, Ubisoft
  • Séance 4 - Ecofictions et désirs de villes par Nicolas Gilsoul, architecte et paysagiste, Professeur aux Beaux Arts de Bruxelles, à l'Ecole d'Architecture Paris Malaquais et à l'Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles.

  • Séance 5 - Imaginaires urbains et (science)-fictions par Pierre-Jacques Olagnier, maître de conférences en géographie à l'Université de Picardie Jules Verne
  • Séance 6 - Et si ? Libérer notre imagination pour créer le futur que nous voulons par Rob Hopkins, enseignant en permaculture, initiateur du mouvement des villes en transition

Le cours est coordonné par Patrick Le Galès, Doyen de l’École urbaine et Antoine Courmont, Responsable scientifique de la Chaire Villes et numérique.

Pour valider leur cours, les étudiants devront produire un imaginaire urbain proposant une représentation spécifique d’une ville à 100 ans. Ce travail, dont un des critères centraux d’évaluation sera l’originalité, pourra prendre des formes diverses : nouvelle, design fiction, maquette, vidéo, photo, illustrations, carnets d’itinérance ou de questionnements, storyboards, etc.

N.B. : Le cycle de conférences, en français, est ouvert à des auditeurs externes sur inscription.

Tags :
Retour en haut de page