La sociologie dans les centres


La recherche en sociologie à Sciences Po est présente dans plusieurs centres de recherche.

Elle est la discipline majeure dans deux d’entre eux :

  • le Centre de Sociologie des Organisations (CSO) qui développe une réflexion originale sur les régulations privées et publiques, marchandes et non-marchandes à partir de recherches qui portent sur les organisations, les marchés et les groupes professionnels.
  • L’Observatoire Sociologique du Changement (OSC) qui étudie la dynamique d’ensemble des sociétés contemporaines en privilégiant quatre axes : stratification sociale et rapport entre générations, modes de vie, socialisation et déviances, inscription spatiale des inégalités,  politiques et dynamiques éducatives.


Elle est l’une des disciplines majeures avec les sciences politiques dans deux autres centres de recherche :

  • le Centre d’Etudes Européennes (CEE) dont le  projet scientifique repose sur une approche pluridisciplinaire du politique. Ses domaines de recherche privilégiés sont structurés par 3 axes transversaux : comprendre la construction européenne et son impact, appréhender l’articulation entre policy et politics, investir dans les questions de méthodes.
  • Le Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF) qui analyse les grands courants politiques qui façonnent les forces et les institutions politiques, ainsi que les facteurs qui contribuent à orienter les comportements et les attitudes politiques.
     
  • Le centre Max Planck Sciences Po (MaxPO) a été créé conjointement par Sciences Po Paris et l'Institut Max Planck pour l'étude des sociétés de Cologne. Il ouvrira ses portes à l'automne 2012.  Les chercheurs du MaxPo étudient comment les individus, les organisations et les états répondent aux politiques de libéralisation, aux grands changements technologiques, et aux transformations culturelles profondes dont les sociétés de marché ont été le théâtre ces dernières décennies. Spécialisés en sociologie économique et en économie politique, ils s'intéressent tout particulièrement aux conséquences sociales et politiques de la crise économique actuelle. Le groupe dirigé par Cornelia Woll traitera principalement des politiques nationales de gestion de la crise financière, tandis que celui dirigé par Marion Fourcade se concentrera sur les inégalités et les nouvelles formes de stratification sociale. 


La sociologie est également représentée au :

  • Centre d’Études et de Recherches Internationales (CERI) qui fait dialoguer plusieurs approches disciplinaires, la sociologie du politique, l’anthropologie, l’histoire, l’économie politique, les relations internationales et la philosophie politique. L’ancrage empirique des recherches menées au CERI, adossé à une connaissance des langues et des terrains, a vocation à nourrir les débats conceptuels en sciences sociales. Les travaux du centre s’enracinent dans une tradition comparatiste et valorisent les trajectoires historiques des sociétés étudiées.
  •  LIEPP (Laboratoire interdisciplinaire d'évaluation des politiques publiques) qui est un laboratoire d'excellence (Labex), distingué par le jury scientifique international désigné par l'Agence nationale de la recherche (ANR), et qui a pour objectif d'étudier et d'évaluer des politiques publiques, dans une perspective résolument interdisciplinaire. Les trois centres de recherches majeurs du département de sociologie (CSO, OSC et CEE) sont directement impliqués dans des recherches menées dans le cadre de ce laboratoire.