Auteur(s): 

Kathy Rousselet, directrice de recherche au CERI – Sciences Po Paris

Date de publication: 
Décembre 2017

LES ETATS DU CAUCASE DU SUD

Source : atelier de cartographie de Sciences Po 

Auteur(s): 

Jean-François Ratelle, université d’Ottawa (Canada)

Date de publication: 
Octobre 2017

Depuis 2012, entre 4 000 et 5 000 citoyens russes ont gagné la Syrie ou l’Irak pour rejoindre les rangs des différentes factions jihadistes incluant plus de 1 000 Daghestanais et Tchétchènes[fn]Патрушев назвал число воюющих в Сирии и Ираке жителей Северного Кавказа, Lenta.ru, 19 avril 2017, URL : https://lenta.ru/news/2017/04/19/nortcaucasus/[/fn]. Ce nombre fait de la Fédération de Russie le principal exportateur de combattants étrangers dans le conflit, dépassant même, en cela, des pays comme l’Arabie Saoudite, la Turquie et la Jordanie.

Auteur(s): 

Observatoire international du religieux

Date de publication: 
Octobre 2017

Le renouveau religieux de la Fédération de Russie nécessite d’être recontextualisé par rapport à l’ensemble des transformations postsoviétiques. Le développement de l’Etat séculier russe se caractérise en effet par la disparition du régime totalitaire et la « parade des souverainetés »[fn]Cette expression désigne les dynamiques conflictuelles entre 1988 et 1991 qui ont conduit les républiques de l’URSS, ainsi que les républiques et les districts autonomes au sein de la République socialiste fédérative soviétique de la Russie, à déclarer leur indépendance.

Auteur(s): 

Anne Le Huérou, université Paris Nanterre, ISP
Silvia Serrano, université Paris Sorbonne, Eur’Orbem

Date de publication: 
Octobre 2017
Illustration

ARGUN, CHECHNYA, RUSSIA - Aug 17, 2016: Muslims praying in Aymani Kadyrova Mosque in Argun, Chechnya, Russia.

L’évocation de l’islam en Tchétchénie est généralement associée à deux tendances. D’une part, il constitue un élément de mobilisation pour la rébellion qui s’est affirmée dès les années 1990 et a culminé avec la création d’un Emirat du Caucase, suivie d’un ralliement à l’Etat islamique de la plupart des groupes insurgés de Tchétchénie et des républiques voisines du Caucase du Nord. D’autre part, Ramzan Kadyrov, qui dirige la République de Tchétchénie depuis 2006, utilise l’islam comme un élément de légitimation de son pouvoir personnel.

Auteur(s): 

Dzianis Melyantsou, Senior Analyst, Belarusian Institute for Strategic Studies

Date de publication: 
Septembre 2017
Illustration

Veyshnoria (Viejšnoryja) is a fictitious state, invented for the purposes of the Russian-Belarusian strategic military exercise “Zapad-2017”. For the first time the legend of the exercises became available to the public during the briefing done by the head of the General Staff of Belarus Major-General Oleg Belokonev on August 29, 2017. According to the legend, the union of Belarus and Russia (the Northern) is opposed by three fictitious states - Lubenia (situated on the part of Poland), Vesbaria (in Lithuania and Latvia) and fictitious, which is located in the North-West of Belarus.

Auteur(s): 

Kristina Kovalskaya, doctorante au GSRL

Date de publication: 
Janvier 2017

Le 10 octobre 2016, le Centre spirituel et culturel orthodoxe de Russie (Rossiiskii dukhovno-kul’turnyi pravoslavnyi tsentr) a ouvert ses portes aux visiteurs. Les premières négociations concernant la construction du Centre commencent en 2007 lors de l’amélioration significative des relations franco-russes. En 2010, la Direction des affaires du Président de la Fédération de Russie gagne le concours en versant la somme la plus importante et devient propriétaire du terrain précédemment occupé par l’ancien bâtiment de Météo France.

Auteur(s): 

Laurent Bonnefoy, Chargé de recherche au CNRS

Date de publication: 
Novembre 2016

Fin août 2016 à Grozny, en Tchétchénie, 200 oulémas sunnites venus de nombreux pays musulmans se sont rassemblés pour discuter des frontières de leur identité religieuse collective. La conférence était organisée par le gouvernement tchétchène, proche de Vladimir Poutine. Issus notamment des pays du Caucase, de Syrie, du Yémen et d’Egypte, les signataires de la déclaration finale intitulée « Qui sont les sunnites ? » ont généré une vive controverse.

Auteur(s): 

Observatoire International du Religieux

Date de publication: 
Novembre 2016
Illustration

KOSTROMA REGION - AUGUST 26: Soldiers on the Command post exercises with 98-th Guards Airborne Division, August 26, 2010 in Kostroma region, Russia.

Depuis l’annexion de la Crimée au printemps 2014, l’armée russe inquiète les membres de l’OTAN. Et pour cause ! En dépit d’une situation économique dégradée, les dépenses consacrées à la défense augmentent (12,5 % du budget de l’État en 2010, puis 19,7 % en 2015). Pour autant, la réforme militaire engagée en 2008 n’a pas entamé l’impopularité du service militaire. Mais l’ambition affichée par le Kremlin de conserver une force d’un million d’hommes contraint l’Etat au maintien d’une forme de conscription.

Auteur(s): 

Kathy Rousselet, Directrice de recherche, Sciences Po

Date de publication: 
Septembre 2016
Illustration

Après un long travail préparatoire entamé lors de conférences à Rhodes et Genève de 1961 à 1971, un concile panorthodoxe a été convoqué du 16 au 27 juin 2016 en Crète. L’ordre du jour était limité à six points, susceptibles d’être acceptés à l’unanimité[fn]L’importance du jeûne et son observance aujourd’hui ; les relations de l’Eglise orthodoxe avec l’ensemble du monde chrétien ; l’autonomie et la manière de la proclamer ; la diaspora orthodoxe ; le sacrement du mariage et ses empêchements ; la mission de l’Eglise orthodoxe dans le monde contemporain[/fn].

Résumé 

La doukhovnost est désormais évoquée dans la plupart des discours et des textes politiques russes. On traduit volontiers ce terme par spiritualité, alors que la doukhovnost désigne tout autant la morale et une certaine conception de la culture, et qu’elle est de fait souvent assez éloignée de la religion ou même de la spiritualité. Pouvant être considérée aujourd’hui comme le cœur de la religion civile de la Russie, elle permet la construction d’une communauté politique fortement marquée par certaines exigences morales, dites ancrées dans la tradition russe, ainsi que par l’opposition entre le pays et le reste du monde, en particulier l’Occident. 

Bibliographie 

Agadjanian Alexander, Turns of Faith, Search for Meaning: Orthodox Christianity and Post-Soviet Experience, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, 2014.

Curanović Alicja, The Religious Factor in Russia’s Foreign Policy: Keeping God on our Side, Londres, Routledge, 2012.

Kharkhordin Oleg, « Why the Study of Virtues Tells Us More About Russia Than the Study of Values », PONARS Policy Memo, 280, octobre 2002.

Knox Zoe, Russian Society and the Orthodox Church: Religion in Russia after Communism, Londres, Routledge, 2005.

Luehrmann Sonja, « The Spirit of Late Socialism and the Value of Transformation. Brezhnevism through the Lens of Post‑Soviet Religious Revival », Cahiers du monde russe, 54 (3-4), 2013, p. 543-563.

Papkova Irina, The Orthodox Church and Russian Politics, Washington (D. C.) et Oxford, Woodrow Wilson Center Press-Oxford University Press, 2011.

Richters Katja, The Post-Soviet Russian Orthodox Church: Politics, Culture and Greater Russia, Londres, Routledge, 2013.

Rousselet Kathy (dir.), « L’orthodoxie russe aujourd’hui », Archives de sciences sociales des religions, 162, avril-juin 2013.

Rousselet Kathy, « De la réforme de la justice des mineurs au conflit de civilisations dans la société russe contemporaine », Les Études du CERI, 204, juin 2014.

Rousselet Kathy, « L’Église orthodoxe russe et la question des frontières : Sainte Russie, monde russe et territoire canonique », dans Anne de Tinguy (dir.), « Regards sur l’Eurasie », Les Études du CERI, 228-229, février 2017, p. 49-53.

Rousselet Kathy, « Sécularisation et orthodoxie dans la Russie contemporaine : pour une hypothèse continuiste ? », Questions de recherche, 42, mai 2013.

Rousselet Kathy, « The Church in the Service of the Fatherland », Europe-Asia Studies, 67 (1), janvier 2015, p. 49-67.

Shterin Marat, « Friends and Foes of the “Russian World”: Post-Soviet State’s Management of Religious Diversity », dans Dawson Andrew (ed.), Politics and Practice of Religious Diversity : Local Contexts, Global Issues , Londres, Routledge, 2016, p. 29-48.

Smolkin-Rothrock Viktoria, « The Ticket to the Soviet Soul: Science, Religion and the Spiritual Crisis of Late Soviet Atheism », Russian Review, 73, avril 2014, p. 171-197.

Stoeckl Kristina, « The Russian Orthodox Church as Moral Norm Entrepreneur », Religion, State and Society, 44 (2), 2016, p. 132-151.

Stoeckl Kristina, The Russian Orthodox Church and Human Rights, Londres, Routledge, 2014.

Zigon Jarrett (ed.), Multiple Moralities and Religions in Post-Soviet Russia, New York (N. Y.), Berghahn Books, 2011.

Retour en haut de page