SÉMINAIRE ANNULÉ : Penser les flux normatifs

Séminaire de l’École de droit

Couverture livre Penser les flux normatif, Essai sur le droit fluide

SÉMINAIRE ANNULÉ

Emeric Nicolas interviendra sur le thème : Penser les flux normatifs.

Le projet du séminaire propose de prendre appui sur la réflexion développée dans l’ouvrage Penser les flux normatif – Essai sur le droit fluide paru aux éditions Mare et Martin en 2018. Dans la conclusion du livre, le concept de flux normatif y est défini à un double niveau : celui matériel et prosaïque, comme une production dynamique convergente d’éléments normatifs résultant de leur mise en circulation rapide et continue sur le réseau juridique ; et, celui politique, comme une technologie caractéristique des sociétés biopolitiques et de contrôle, faite de signaux et d’information, polarisant l’attention des gens par saturation informationnelle de leurs esprits.

À l’occasion de ce séminaire, seront développées deux hypothèses sous-tendant la théorie interdisciplinaire des flux normatifs. Ces deux hypothèses se situent sur deux plans différents : d’une part, sur celui des théories du droit, à travers la proposition d’une conception fluide du droit invitant à substituer au concept de norme juridique celui de flux normatif ; d’autre part, sur celui philosophique et anthropologique, au travers d’une réflexion critique et inquiète sur la condition normée de l’individu hypermoderne où ce dernier tend à ne plus exister que comme un ensemble de réflexes conditionnés par des flux informationnels.

Référence bibliographique 
E. Nicolas, Penser les flux normatifs – Essai sur le droit fluide, préf. C. Thibierge, Paris, Mare & Martin coll. « Libre droit », 2018
Pour un compte-rendu, v. S. Pimont et V. Forray, RTD Civ. 2019, p. 679 et s.

Quatrième de couverture 
Nous vivons dans un monde de flux et l’on croyait que le droit, principal stabilisateur social en Occident, était l’un des derniers îlots de résistance à cette nouvelle logique globale. Il n’en est rien. Le droit entre en résonance avec les flux du monde et se met à fluer de partout. Le phénomène des flux normatifs n’est pourtant pas une pathologie de la normativité juridique contemporaine, mais bien l’état normal de la nouvelle fabrique de la norme. Porteuse d’irrésistibles effets socio-économiques, l’ère des flux normatifs annonce notre pleine entrée dans les sociétés cybernétiques, biosécuritaires et de contrôle.
Que faire ? Lutter ? Résister ? Revenir à la sobriété normative ? Plutôt apprendre à surfer dans le rouleau de la vague. La logique de flux normatifs est alimentée par des ressorts multiples et systémiques rendant vaines les entreprises de simplification du droit. Que cela nous plaise ou non, l’état « liquide » de la vie est aussi celui du droit. Se dégage de cette plongée au cœur du droit hypermoderne une conception fluide du droit invitant à changer de paradigme normatif pour penser la mutation de la Norme au Flux normatif.

Emeric Nicolas est maître de conférences, HDR, en droit privé à l’Université de Picardie Jules Verne, membre du Centre de droit privé et de sciences criminelles d’Amiens (EA 3911) et membre associé du Centre de recherche juridique Pothier (EA 1212). Ses recherches portent sur la théorie et la philosophie du droit et plus particulièrement, dans une perspective pluri- et interdisciplinaire, sur les formes contemporaines de la normativité à travers le pluriel de ses manifestations. 

Event details
Date: 
Jeudi, 12 Décembre, 2019 - 12:45 - 14:15
Lieu: 
-
Retour en haut de page