‘What A Carve Up!’

‘What A Carve Up!’

Un débat animé autour des Prs Joseph E. Stiglitz & Philippe Sands QC
  • Horatia Muir Watt, Helena Alviar García,  Joseph E. Stiglitz & Philippe Sands QCHoratia Muir Watt, Helena Alviar García, Joseph E. Stiglitz & Philippe Sands QC

Le débat organisé le 13 novembre 2019 sous la double égide de l'École de droit de Sciences Po (dans le cadre du séminaire PILAGG) et du département de théorie politique a réuni les professeurs Joseph E. Stiglitz (Columbia University, prix nobel d'économie) et Philippe Sands QC (University College London, auteur du best seller East-West Street, Weidenfeld And Nicolson, 2017).

Le thème de cette discussion était une critique de l'arbitrage d'investissement, menée sur un double registre, macro-économique et interne. De la perspective de sa propre expérience de négociateur des accords NAFTA, le professeur Stiglitz a analysé l'évolution du sens et de la fonction des traités d'investissement et de l'institutionnalisation de l'arbitrage État-investisseur. Examinant l'évolution de la pratique arbitrale sur une période de plusieurs décennies, il a déploré l'exclusion de l'intérêt public et la désactivation de la capacité régulatrice des États d'accueil (notamment en matière de protection de l'environnement).

A son tour, le professeur Sands a développé, du point de vue de sa propre expérience de conseil et d'arbitre, les "dimensions obscures" de ce domaine lucratif (pour les arbitres), pointant la fréquence des conflits d'intérêts et des rémunérations excessives.

Cet échange a donné lieu à un débat très animé avec la salle, modéré par Horatia Muir Watt (École de droit de Sciences Po et directrice du groupe de recherche PILAGG), et Helena Alviar García (École de droit de Sciences Po). La discussion a porté, entre autres, sur l'économie politique des droits de propriété dans les États d'accueil, le rôle des "fonds vautour" dans le cycle infernal de la dette souveraine, la question de la réalité (douteuse) du libre consentement des États d'accueil, et le caractère désirable ou non de l'arbitrage d'investissement en tant qu'objectif de carrière.

Tags :
Back to top