Lieutenant Colonel Charles Vaughan, Commandant Commando Depot, inspecting French troops during a parade to mark Bastille Day at Achnacarry in Scotland, 17 July 1943. Crédits : collections of the Imperial War Museums.
Un nouveau regard sur les alliés durant la Seconde Guerre mondiale
27 février 2017
Nuit Debout. CC BY 2.0. Thierry Ehrmann
La sociologie électorale : des fondamentaux renouvelés
27 février 2017

Radiographie des élections par la recherche de Sciences Po

Meeting 1er mai 2012 Front National Crédits : Blandine Le Cain
André Siegfried, Buste, 3/4 à g., 1910. Source : Gallica. Domaine public.

André Siegfried, Buste, 3/4 à g., 1910. Source : Gallica. Domaine public.

Thème majeur de la recherche à Sciences Po, les études électorales y sont une tradition plus que centenaire fondée sur les travaux d’André Siegfried, dont la carrière commença à Sciences Po en 1900. Son apport – la définition et l’analyse de facteurs sociologiques agissant sur les comportements électoraux – reste aujourd’hui un élément central des études électorales.

Pour autant, ces dernières n’ont cessé de se renouveler dans leurs objets et leurs méthodes : prise en compte de nouveaux facteurs, développement d’études comparatives et internationales, utilisation du numérique, multiplication des données, et enfin implication de disciplines, telle l’économie, auparavant peu mobilisées sur ce sujet.

Ce dossier n’a pas vocation à exposer toutes nos études électorales : un épais volume n’y suffirait pas ! Son objectif est d’en présenter les méthodes, les orientations, illustrées par quelques résultats significatifs. Enfin, en cette année électorale, il met le projecteur sur  les travaux en cours, enrichis de jour en jour.

Sommaire

 

Pour commencer : La sociologie électorale en constant renouvellement