l'agenda
des événements

Ecology and Feminism: meet Vandana Shiva

Afrique, une croissance sans prospérité ?

Populismes et Démocratie

Qui est Roland Marchal, incarcéré en Iran depuis juin 2019 ?

Par Sandrine Perrot et Didier Péclard - Roland Marchal, incarcéré en Iran depuis juin 2019, est sociologue, chercheur CNRS au Centre de recherches internationales (CERI) de Sciences Po depuis 1997. Il a consacré l’essentiel de son œuvre à l’analyse des guerres civiles en Afrique subsaharienne, notamment dans leur rapport à la formation des États. Homme de terrain, chercheur infatigable, méticuleux et exigeant, Roland Marchal est l’un des plus fins connaisseurs de la Somalie, mais son expertise s’étend à toute la Corne de l’Afrique, au Tchad, à la République centrafricaine et au Mali.

Qui est Fariba Adelkhah, incarcérée en Iran depuis juin 2019 ?

Par Jean-François Bayart - Incarcérée depuis le début du mois de juin en Iran, Fariba Adelkhah, spécialiste de l’anthropologie sociale et de l’anthropologie politique de l’Iran postrévolutionnaire, est chercheuse au Centre de recherches internationales de Sciences Po (CERI) depuis 1993. Ses travaux initiaux portaient sur les femmes et la Révolution islamique. Ses recherches actuelles portent sur la circulation des clercs chiites entre l’Afghanistan, l’Iran et l’Irak. Portrait scientifique de cette chercheuse de terrain, reconnue internationalement et respectée par ses pairs, aujourd'hui prisonnière scientifique.

“Venir d’un lycée de zone rurale et faire Sciences Po"

A l’origine association dédiée uniquement aux jeunes basques, “Des territoires aux grandes écoles” est aujourd’hui une fédération établie à l’échelle de toute la France. Son objectif ? Encourager les lycéens des zones rurales à oser candidater dans l’enseignement supérieur. Interview avec Mandine Pichon Paulard, étudiante et présidente de l’antenne Sciences Po de l’association. 

Solitude moderne

Des électeurs qui ne croient plus en rien et surtout pas en leurs institutions, qu’elle soient politiques ou autres. Une solitude prégnante liée à la société post-industrielle et à ses modes de travail et de vie. Voici le cocktail détonnant qui serait aux origines du populisme d’après quatre chercheurs. Après avoir mené un long travail d’enquête, ils livrent les résultats de leurs travaux - et des pistes de solutions -, dans “Les origines du populisme”, paru chez Seuil.