Le dernier rapport de la FAO sur la situation alimentaire en Amérique latine fait état d'une hausse rapide de la dénutrition au Venezuela. Les progrès réalisés au début des années 2000 sont remis en cause.

  • Lire l'ensemble du rapport en suivant ce lien

 

Coûts et opportunités pour la Colombie
  • Sciences PoSciences Po

La Banque mondiale publie un document d'analyse du flux migratoire de Vénézuéliens vers la Colombie. Les données font apparaître une augmentation brutale des flux depuis 2015.

La Banque estime les coûts à plus d'un milliard de dollars. A moyen terme, la migration pourrait toutefois se convertir en opportunités de croissance.

  • Lire l'ensemble du rapport en suivant ce lien

 

#2F, Encuentro en Poitiers
  • Arturo GarciaArturo Garcia
  • Arturo GarciaArturo Garcia
  • Arturo GarciaArturo Garcia
  • Arturo GarciaArturo Garcia

El pasado 2 de febrero, los venezolanos se unieron a la gran manifestación mundial por el deseo a un cambio en más de 140 ciudades del mundo. Entre pancartas, consignas y banderas exigieron: ¡Democracia! ¡No más dictadura! ¡Libertad! Especialmente, las movilizaciones fueron dirigidas para pedir el apoyo de la Unión Europea que finalmente terminó en el reconocimiento del Parlamento Europeo y al menos 20 gobiernos de Europa al Presidente Interino, Juan Guaidó.

  • Sciences PoSciences Po

Como un líder indígena de Bolivia, sé a lo que la exclusión se parece. Antes de 1952 a mi pueblo no se le permitía ni siquiera entrar en las principales plazas de las ciudades, y casi no había políticos en el Gobierno hasta finales de 1990”.

L'OPALC propose des documents permettant de suivre le déroulement de la crise électorale vénézuélienne

 

L'échec des négociations de Saint-Domingue (février 2018):

Réalisée par Gustavo Pastor et Gilda Di Carli.

Eduardo Rios, doctorant de Sciences Po présent au Venezuela depuis le début de la crise, fait part de ses observations de terrain et analyse la diversité des acteurs impliqués.

Lire l'intégralité de son analyse en suivant ce lien.

Depuis plus d’un mois, la contestation gronde au Venezuela de la part de groupes sociaux et/ou d’opposition au gouvernement de Nicolás Maduro, au pouvoir depuis moins d’un an. Dans un contexte socio-économique difficile, les protestations entamées début février ont très rapidement pris un tournant politique, et surtout violent.

Dire que la grave crise qui secoue le Venezuela depuis deux semaines embarrasse l’Amérique sud est un euphémisme. Alors qu’elle avait fait preuve depuis le début de ce siècle d’une capacité tout à fait inédite à résoudre ses crises sans interventions extérieures, la voilà tétanisée, dans la crainte d’un dénouement violent.

Depuis la publication en 2007 d'un article très controversé par le quotidien espagnol El País, le Venezuela est suspecté de connaître un développement très rapide du trafic de cocaïne. L'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) a rendu public en décembre 2013 un rapport sur  le sujet qui apporte des éléments d'appréciation. Le Venezuela est bel et bien devenu une plaque tournante du narcotrafic, ce qui explique en partie la vague de violence que connaît le pays.

Lire:

Retour en haut de page