Young Research Workshop in Public Policy Evaluation

2020-2021

ATELIER JEUNE RECHERCHE EN ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES - 2020/2021

Animation : Anne Revillard
Email: anne.revillard@sciencespo.fr

Volume horaire : 20h (une séance de deux heures par mois de septembre à juin, le lundi de 11h à 13h)

Calendrier prévisionnel 2020-2021 :

1. Lundi 21 septembre 11h-13h 

  • Introduction
  • Camille Urvoy, Département d'Économie - Sciences Po: Political profits from Nonprofits: Evidence from governmental transfers

2. Lundi 12 octobre 11h-13h: 

  • Aifang MA, CEE - Sciences Po, science politiqueA schizophrenic logic in the quadrilateral regulation of the Internet and social media in contemporary China
  • Celia Bouchet, OSC/LIEPP - Sciences Po: "Salaires et handicaps de survenue précoce. Du constat d’inégalités plurielles....à l'identification d'enjeux de politiques publiques"

3. Lundi 9 novembre 11h-13h:

  • Sponton Alix, OSC - Sciences Po, sociologie: Comment les pères utilisent-ils leur congé de paternité en France? (titre provisoire)

4. Lundi 7 décembre 11h-13h:

  • Blandine MESNEL, CEE - Sciences Po, science politique: Les démarches administratives comme point d’entrée pour saisir “par le bas” les effets de l’action publique sur les ressortissants : le cas des agriculteurs face à la Politique agricole commune en France et en Espagne (titre provisoire : projet d’article)
  • Elena MAJ, EVCAU - Université de PARIS, architecture urbanisme paysage et patrimoine:  titre à préciser
  • Manon POTHET, OSC - Sciences Po, sociologie: titre à préciser  

 5. Lundi 11 janvier 11h-13h

  • Mamaye IDRISS, Cessma - Université de Paris, histoire: titre à préciser
  • Hugo ROCHARD, Ladyss - Université de Paris, Géographie: “L’action collective sur les espaces publics de nature à Paris et à New York : formes de néo-libéralisation de l’action publique environnementale ou nouveaux territoires d’engagement  environnementaliste ?”
  • Louisette RASOLONAINA, ICT - EVCAU - Uiniversité de Paris - ENSAPVS, Architecture & Culture Numérique: “Mégarégion et économie circulaire au prisme des politiques territoriales et environnementales”
6. Lundi 8 février 11h-13h

  • Naoual MAHROUG, Cerlis - Université de Paris, anthropologie, “Des demandeurs de l’asile qui jugent l’asile” (titre à confirmer).
  • Inès MOSGALIK, Médialab et CHSP - Sciences Po, histoire : “From statistically unfathomable households tied to their electricity suppliers by legal obligation to pro-sumers” (titre à confirmer)
  • Ségal LE GUERN HERRY, Département d’Economie - Sciences Po, économie: “Will we ever be able to tax offshore wealth? The impact of automatic exchange of information on suspect investments in real estate markets.” (titre à confirmer) 

7. Lundi 8 mars 11h-13h

Thématique : Politiques de l’enseignement supérieur/études supérieures et inégalités

  • Marion VALARCHER, OSC - Sciences Po, sociologie: titre à préciser
  • Gabriel SILVEIRA DE ANDRADE ANTUNES, LCSP - Université de Paris, philosophie politique: “Comment la colonialité de l’enseignement de la philosophie produit discrimination et subalternité ? Une analyse des politiques institutionnelles de la discipline à l’Université de São Paulo et à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar” (titre provisoire)
  • Gustave KENEDI, Département d’Économie - Sciences Po, économie: titre à préciser

8. Lundi 12 avril 11h-13h

  • Antoine RIEU, CESSMA - Université de Paris, socioéconomie et gestion: “Les Joint-Ventures Sociales comme instrument pour l’insertion socio-professionnelle et la responsabilisation des entreprises" (titre à confirmer)
  • Micha METTOUCHI, ICT - Université de Paris, sociologie: “Les politiques inclusives à destination des étudiants en situation de handicap à l’université en France et en Angleterre" (titre à confirmer) 
  • Célia BOUCHET, OSC, LIEPP - Sciences Po, sociologie: titre à préciser
  • Mathéa BOUDINET, OOSC, LIEPP - Sciences Po, sociologie: “Étude des parcours professionnels de femmes handicapées au prisme de la réception de l’action publique”

9. Lundi 3 mai 11h-13h

  • Iris NIKOLOPOULOUa, LADYSS - Université de Paris, Sciences économiques et sociales: titre à préciser  
  • Nona NENOVSKA, LADYSS - Université de Paris, Sciences économiques et sociales: titre à préciser 
  • Charlotte GLINEL, CSO - Sciences Po, sociologie:  titre à préciser 

10. Lundi 7 juin 11h-13h

  • Rachida LARINOUNA, LADYSS - Université de Paris, Sciences économiques: “Institutionnalisation des instances de démocratie participatives dans les systèmes de gouvernance urbaine” (titre à préciser)

Présentation de l’atelier :

Le Laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (LIEPP) promeut les recherches qui, quelles que soient leurs disciplines et leurs méthodes, permettent d’alimenter l’évaluation des politiques publiques, par l’étude du fonctionnement et des effets de différentes politiques : par exemple, politiques éducatives, environnementales, migratoires, politiques de santé, de lutte contre les discriminations, politiques sociales et socio-fiscales. Il encourage le croisement des approches (disciplinaires, méthodologiques) afin d’enrichir la réflexion en évaluation des politiques publiques.

Ce séminaire doctoral du LIEPP est ouvert aux doctorant.e.s de Sciences Po et d’Université de Paris, quels que soient leurs laboratoires et disciplines d’appartenance. Il poursuit quatre objectifs principaux : 

1) Accompagner les doctorant.e.s dans la conduite de leurs recherches et dans leur professionnalisation ; 

2) Susciter un dialogue interdisciplinaire à partir des recherches en cours ; 

3) Sensibiliser les participant.e.s à la démarche d’évaluation des politiques publiques et à ses implications pratiques, notamment en termes de questionnement et de diffusion des résultats de la recherche ; 

4) Favoriser les échanges entre doctorant.e.s de Sciences Po et d’Université de Paris. 

L’atelier est un outil de dialogue interdisciplinaire entre des doctorant.e.s dont les travaux ont une incidence pour l’action publique, quelles que soient les méthodes utilisées et les disciplines d’inscription (sociologie, science politique, économie, histoire, psychologie, santé publique…). Le séminaire prend principalement appui sur des présentations, par les doctorant.e.s, de leurs recherches en cours, qui font ensuite l’objet d’une discussion interdisciplinaire. Il fournit aussi aux participant.e.s une occasion de se familiariser avec les différents axes de recherche du LIEPP, afin de favoriser des collaborations éventuelles émergeant de la jeune recherche. À cet effet, des séances seront organisées avec les assistant.e.s de recherche travaillant sur les projets hébergés ou financés par le LIEPP, dans une optique d’enrichissement mutuel et de professionnalisation entre doctorant.e.s et assistant.e.s de recherche. Des modules plus spécifiques seront organisés autour du développement de compétences utiles à la fois dans le contexte académique et dans un cadre d’évaluation des politiques publiques : présentation orale, conception d’un poster, rédaction d’un policy brief.  Des interventions de chercheur.e.s plus confirmé.e.s pourront enfin être organisées. 

Pour qui ? Public visé par l’atelier :

- Doctorant.e.s affilié.e.s au LIEPP

- Doctorant.e.s de Sciences Po ou d’Université de Paris, toutes disciplines confondues :

  • Dont le sujet de thèse relève directement d’une démarche d’évaluation des politiques publiques (ex. étude de la mise en œuvre et des conséquences de tel programme d’action publique),
  • Ou qui sont intéressé.e.s par une réflexion sur les implications de leurs thèses pour l’action publique (en quoi les conclusions de la thèse peuvent-elles alimenter une réflexion sur la conception, la mise en œuvre et les conséquences des politiques publiques ?)

- Les participant.e.s doivent être ouvert.e.s à l’interdisciplinarité, avoir envie de discuter de leur sujet de thèse avec des non-spécialistes, et avoir envie de discuter de recherches éloignées de leur spécialité.

- L’inscription au séminaire permet de présenter au moins une fois ses recherches dans l’année, mais suppose réciproquement un engagement à participer activement à l’ensemble des séances en discutant les recherches présentées par les autres participant.e.s.

 Pour quoi ? Ce que l’atelier peut apporter aux participant.e.s :

- Mise en perspective interdisciplinaire de la recherche doctorale : effet de « dé-zoom » qui aide à mieux identifier ce qui distingue l’approche adoptée, quelles sont les questions fondamentales de la recherche, à les mettre en perspective et éventuellement à en faire émerger d’autres à partir du regard d’autres disciplines ;

- Capacité à communiquer autour de sa recherche et de sa discipline à des non-spécialistes ;

- Développement de contacts en vue du montage de projets interdisciplinaires, par le biais d’échanges avec des doctorant.e.s d’autres laboratoires Sciences Po et UP ;

- Sensibilisation à la démarche d’évaluation des politiques publiques à partir des projets de recherche individuels.

Back to top