Amina Hassani a soutenu sa thèse avec succès

Amina Hassani a soutenu sa thèse avec succès

Bravo Docteur !
  • Amina HassaniAmina Hassani

Toutes nos félicitations à Amina Hassani qui a soutenu avec succès sa thèse de doctorat intitulée "La neutralité de l’arbitrage international, essai de déconstruction d’un mythe" le 13 janvier 2021.

Sa thèse était dirigée par Horatia Muir Watt, Professeure des Universités, Institut d’études politiques de Paris, et supervisée par Florian Grisel, Professeur associé à l’université d’Oxford.

Le jury de thèse était composé de Soraya Amrani Mekki, Professeure des Universités, Université Paris Nanterre ; Jean d’Aspremont, Professeur des universités, Institut d’études politiques de Paris ; Florian Grisel, Associate Professor, University of Oxford ; Horatia Muir Watt, Professeure des universités, Institut d’études politiques de Paris ; Nicolas Perrone, Research Associate Professor of International Law, Universidad Andrés Bello ; Thomas Schultz, Professeur, Université de Genève et King’s College of London.

Son travail de recherche interroge, au prisme du mythe, les discours sur la neutralité de l’arbitrage international.

Amina s’est confiée à nous à l’issue de sa soutenance :

"Réaliser ma thèse au sein du programme doctoral de l’École de droit fut une expérience épanouissante et très enrichissante. Cela m’a permis d’intégrer une communauté de chercheurs aux travaux tant originaux qu’innovants, de me découvrir une véritable vocation (l’enseignement) et de créer de très belles amitiés.

Je tiens à adresser mes plus sincères remerciements à la Professeure Horatia Muir Watt pour avoir dirigé cette thèse, pour son soutien et son enthousiasme. Nos nombreuses discussions m’ont permis d’adopter de multiples approches pour penser le droit comme pour le déconstruire.

Un grand merci également au Professeur Florian Grisel pour avoir montré un vif intérêt pour cette étude, pour son précieux investissement et son accompagnement au cours de cinq années.

Enfin, je souhaite remercier tous ceux qui font vivre le programme doctoral de l’École de droit et que l’on croise de temps à autre dans les couloirs du 13U : la faculté permanente, les doctorants et les membres de l’administration toujours à notre écoute."

Tags :
Retour en haut de page