Présentation du CEVIPOF

Un laboratoire de référence en science politique

Le CEVIPOF (Centre de recherches politiques de Sciences Po) a été fondé en 1960 par Jean Touchard. Il est devenu un centre de recherche associé au CNRS en 1968. Il est co-dirigé depuis le 01 janvier 2024 par Kevin Arceneaux et Anne Muxel.

Le CEVIPOF est depuis ses débuts considéré comme l'un des centres majeurs pour les études et recherches de science politique, à la fois dans les appréciations scientifiques et dans l'aire du débat public ou celle de l'expertise auprès des gouvernements. S'il offre un regard approfondi sur la sphère politique en France, une grande partie des travaux menés adoptent une approche comparative tandis que d'autres thèmes ont une portée internationale.

 METHODES ET TECHNIQUES DU CEVIPOF

Le CEVIPOF est un centre de recherche pluridisciplinaire, qui s'appuie sur un large éventail de ressources méthodologiques. Celles-ci comprennent des méthodologies quantitatives et qualitatives pour traiter les enquêtes et les sondages d'opinion, les études longitudinales, le big data et l'analyse du discours, la recherche comparative théorique, et aussi un certain nombre de techniques spécifiques à la socio-physique. Le CEVIPOF mène des études électorales systématiques depuis 1968, date à laquelle il est devenu un centre conjoint Sciences Po-CNRS, fournissant ainsi une série unique et cumulative de données comparables dans le temps.

Les chercheurs du CEVIPOF publient leurs travaux dans une grande variété de revues internationales de premier plan et sont régulièrement invités à présenter leurs recherches lors d'événements académiques internationaux. Le centre accueille un certain nombre de chercheurs invités tout au long de l'année. Il organise également des conférences et des événements académiques créant ainsi une véritable plateforme pour son réseau international en constante expansion afin d'interagir et de développer des intérêts mutuels dans le domaine des sciences politiques

THÈMES MAJEURS

Le centre joue un rôle essentiel à l'interface entre la recherche et la politique en fournissant une ressource précieuse pour les acteurs politiques, la société en général, les décideurs économiques et les médias.

Retour en haut de page