Des tanks devant le bâtiment de la Télévision nationale à Vilnius
© ITAR-TASS

Barricade dans une rue de Riga, janvier 1991
© ITAR-TASS

Manifestation sur la Place du Manège à Moscou, 10.03.1991
© ITAR-TASS

Grévistes à Minsk, place Lénine, le 04 avril 1991
© RIA-Novosti

Moscou. Le 19 août 1991, Boris Eltsine s'adresse au peuple du haut d'un tank
© ITAR-TASS

Mikhaïl Gorbatchev, "Le putsch", Ed. Orban
© M. Gorbatchev, Ed. Orban

Boris Eltsine, Sur le fil du rasoir, Mémoires
© B. Eltsine, Ed. Albin Michel

Boris Eltsine et Mikhaïl Gorbatchev, 03.09.1991
© ITAR-TASS

Anatoli Sobtchak, Chronique d'une chute annoncée, Ed. Flammarion
© A. Sobtchak, Ed. Flammarion

Tadjikistan, 21 septembre 1991
© RIA-Novosti

Zone frontalière. Famille et amis pleurent leur mort. 13.11.1991
© ITAR-TASS

Signature de l'accord de dissolution de l’Union soviétique et de création de la Communauté des Etats indépendants
© RIA-Novosti

Discours télévisé de Mikhaïl Gorbatchev, Président de l'URSS, qui annonce sa démission, le 25.12.1991
© ITAR-TASS

1991, la fin de l'URSS

chronologie

1964

  • 14 oct. : éviction du pouvoir de Nikita Khrouchtchev, Premier secrétaire du Comité central (CC) du Parti communiste de l’Union soviétique (PCUS) ; nomination à son poste de Léonid Brejnev et, à la présidence du Conseil des ministres, d’Alexeï Kossyguine

1965

  • 28 août : réhabilitation des Allemands de la Volga
  • 27-29 sept. : plénum du CC du PCUS consacré aux réformes économiques

1966

  • 10-14 fév. : accusés « d’agitation et de propagande », les écrivains Andreï Siniavski et Iouli Daniel sont jugés et condamnés à des peines de travail correctif
  • 16 sept. : adoption d'amendements du Code pénal qui facilitent la persécution des dissidents

1967

  • 15 sept. : réhabilitation des Tatars de Crimée

1968

  • 30 avr. : 1er numéro de la Chronique des événements en cours, publication clandestine (samizdat) qui dénonce les atteintes aux libertés
  • 21 août : en réaction au Printemps de Prague, les troupes du Pacte de Varsovie envahissent la Tchécoslovaquie

1970

  • 4 nov. : fondation du Comité des droits de l’homme par l’académicien Andreï Sakharov et d'autres dissidents
  • 12 août : attribution du prix Nobel de littérature à Alexandre Soljenitsyne

1971

  • 11 sept. : décès de N. Khrouchtchev

1972

  • 11-15 janv. : perquisitions et arrestations massives à Moscou et en Ukraine pour empêcher la parution de samizdats
  • oct. : emprisonnement de responsables de la Chronique des événements en cours

1974

  • 12 fév. : A. Soljenitsyne est déchu de la nationalité soviétique  et expulsé d’URSS

1975

  • 1er août : l’URSS signe les accords d’Helsinki
  • 9 oct. : A. Sakharov, dissident et militant des droits de l’homme, reçoit le Prix Nobel de la paix

1976

  • janv. : le mathématicien et dissident Leonid Pliouchtch, interné en hôpital psychiatrique, est libéré
  • 24 fév.-5 mars : XXVe Congrès du PCUS. L. Brejnev insiste sur la nécessité d’élever le niveau de vie des citoyens soviétiques lors du Xe plan quinquennal (1976-1980)
  • 13 mai : création d’un Groupe de surveillance de l’application des accords d’Helsinki, à l’initiative du dissident Iouri Orlov
  • 27 oct. : le Xe plan quinquennal réaffirme la priorité accordée à l'industrie lourde
  • 18 déc. : le dissident V. Boukovski est libéré et échangé contre le Secrétaire général du PC chilien, L. Corvalan

1977

  • 7 oct. : adoption d'une nouvelle Constitution de l'URSS

1978

  • 1er fév. : création dans l’illégalité d’un « Syndicat libre des travailleurs soviétiques » (SMOT) à  Moscou   

1979

  • 27 déc. : entrée des troupes soviétiques en Afghanistan

1980

  • 22 janv. : assignation à résidence d’A. Sakharov à Gorki pour activité antisoviétique
  • 19 juil. : ouverture des XXIIe Jeux olympiques à Moscou. Pour protester contre l'invasion de l'Afghanistan, 56 pays les boycottent

1982

  • 10-12 nov. : décès de Léonid Brejnev. Élection de Iouri Andropov au poste de Secrétaire général du CC du PCUS

1983

  • avr. : Rapport dit « de Novossibirsk » de la sociologue Tatiana Zaslavskaïa sur les carences de l’économie soviétique et la nécessité d’une réforme économique radicale

1984

  • 9-13 fév. : décès de I. Andropov. Konstantin Tchernenko arrive au pouvoir

1985

  • 10-11 mars : décès de K. Tchernenko. Élection de Mikhaïl Gorbatchev au poste de Secrétaire général du CC du PCUS
  • 23-24 avr. : lors du plénum du CC, M. Gorbatchev critique la gestion économique du pays
  • 15 oct. : M. Gorbatchev annonce le début de la « perestroïka » (restructuration)
  • 24 déc. : Boris Eltsine devient Premier secrétaire du Comité du PCUS de la ville de Moscou

1986

  • 25 fév.-6 mars : XXVIIe Congrès du PCUS. Dénonçant la stagnation de l’ère Brejnev, M. Gorbatchev insiste sur la nécessité de changements politiques et économiques radicaux, annonce une « nouvelle pensée » en politique étrangère, le lancement de la « glasnost » (transparence)
  • 26 avr. : la centrale nucléaire de Tchernobyl explose en Ukraine. Le 28 avr., Moscou reconnaît l’accident ; évacuation de près de 100 000 habitants
  • 30 nov. : arrêté du CC du PCUS « Sur le renforcement de la légalité socialiste et la protection des droits et intérêts légitimes des citoyens, condition de la mise en œuvre de la politique de restructuration »
  • 23 déc. : retour à Moscou d’A. Sakharov après 6 ans d’exil forcé à Gorki

1987

  • 9 fév. : annonce de la libération d’une centaine de dissidents. D’autres seront libérés dans les mois suivant le décret d’amnistie du 18 juin
  • juin-juil. : manifestations des Tatars de Crimée à Moscou, demandant la révision des actes législatifs par lesquels la République autonome de Crimée a été supprimée en 1944
  • 25-26 juin : plénum du CC du PCUS consacré à « la restructuration radicale de la conduite de l’économie »
  • 30 juin : adoption d’une loi sur l’entreprise d’Etat
  • 23 août : manifestations dans les trois républiques baltes contre leur rattachement à l’URSS suite à la signature du Pacte germano-soviétique, le 23 août 1939
  • 2 nov. : lors du 70e anniversaire de la Révolution d’Octobre, M. Gorbatchev annonce la création d’une commission d’enquête sur les crimes de Staline
  • 11 nov. : B. Eltsine est démis de ses fonctions à la direction du Parti communiste de Moscou, suite à son discours lors du plénum du CC d'octobre, dans lequel il critique l’aile conservatrice du parti et les lenteurs de la « restructuration »

1988

  • janv. : l’URSS fait un premier emprunt sur le marché international des capitaux
  • 4 fév. : réhabilitation de N. Boukharine et A. Rykov, dirigeants bolchéviques exécutés par Staline en 1938. Ils sont réintégrés dans le PCUS à titre posthume le 21 juin
  • 8 fév. : l’URSS annonce le retrait de ses troupes d’Afghanistan (fin du retrait le 15 fév. 1989)
  • 11-26 fév. : manifestations à Stepanakert, Haut-Karabakh, et à Erevan, Arménie, pour le rattachement à l’Arménie du Haut-Karabakh, région autonome d’Azerbaïdjan peuplée à 80% d’Arméniens
  • 27-29 fév. : pogrom entraînant la mort de 32 Arméniens à Soumgaït ,en Azerbaïdjan, suite à l’annonce de la mort de deux Azéris. Bilan contesté par l’Arménie
  • 13 mars : publication, dans la revue « Sovietskaïa Rossia », d’un article de Nina Andreïeva critiquant les réformes de M. Gorbatchev. La Pravda lui répond le 5 avr.
  • avr. : création en Estonie d’un « Front populaire pour la perestroïka »
  • 7-9 mai : réunion constitutive, à Moscou, de « l’Union démocratique », qui se définit comme un parti d’opposition           
  • 26 mai : adoption d’une loi sur les coopératives
  • 3 juin : conférence de presse d’A. Sakharov sur les progrès réalisés en URSS dans le domaine des droits de l’homme
  • 6-9 juin : concile de l’Eglise orthodoxe russe, le premier depuis 1917. Cérémonies marquant le millénaire de la christianisation de la Russie
  • 28 juin-1er juil. : XIXe Conférence du PCUS. M. Gorbatchev annonce des réformes constitutionnelles, dont l’élection de représentants du peuple. Résolutions sur la « glasnost », la « perestroïka », et sur les nationalités. Opposition croissante entre libéraux et conservateurs du gouvernement
  • 23 août : pour le 48e anniversaire du Pacte germano-soviétique, meetings autorisés de groupes informels et des « fronts populaires » des républiques baltes
  • 30 sept. : Andreï Gromyko, Egor Ligatchev et d’autres conservateurs sont évincés du Bureau politique (BP) du PCUS
  • 1er oct. : M. Gorbatchev est élu Président du Présidium du Soviet suprême de l’URSS
  • 16 nov. : déclaration de souveraineté de l’Estonie, rejetée le 26 nov. par le Présidium du Soviet suprême de l’URSS
  • 22-23 nov. : proclamation de l’état d’urgence en Azerbaïdjan et en Arménie, suite à des affrontements lors de manifestations à Bakou pour le maintien du Haut-Karabakh dans l’Azerbaïdjan
  • 29 nov. : arrêt du brouillage des émissions des radios occidentales sur le territoire soviétique
  • 29-30 nov.-1er déc. : 12e session extraordinaire du Soviet suprême de l’URSS : réformes constitutionnelle et électorale. Création d’un Congrès des députés du peuple de 2 250 membres, instauration d’une véritable fonction présidentielle (le Président du Soviet suprême, élu par le Congrès), introduction de la pluralité des candidatures à tous les niveaux
  • 7 déc. : violent séisme en Arménie

1989

  • 26 mars-23 mai : élection du Congrès des députés du peuple de l’URSS, dont les deux tiers au suffrage universel direct lors de scrutins pluralistes
  • 25 mai- 9 juin : 1ère session du Congrès des députés du peuple. M. Gorbatchev est élu chef de l’Etat par 2 123 voix contre 87. Les réformateurs sont mis en minorité lors des élections au Soviet suprême
  • avr. : 1ère publication officielle du rapport secret de N. Khrouchtchev (1956) "Sur le culte de la personnalité et ses conséquences", à propos de Staline
  • 9 avr. : l’Armée rouge réprime, à Tbilissi (Géorgie), des manifestations de soutien à des grévistes de la faim protestant contre des revendications sécessionnistes abkhazes. Instauration du couvre-feu et grève générale
  • 18 mai : déclarations de souveraineté de l’Estonie et de la Lituanie
  • Juil. 1989 : grève dans plusieurs bassins miniers du Kouzbass et du Donbass, en Ukraine
  • 29 juil. : déclaration de souveraineté de la Lettonie
  • 30 juil. : création d’un Groupe parlementaire interrégional de 388 membres (dont Iouri Afanassiev, B. Eltsine, A. Sakharov, Gavriil Popov), qui réclame une accélération des réformes
  • août : début de la publication, dans la revue Novy Mir, de « l’Archipel du Goulag », du « Pavillon des cancéreux » et du « Premier cercle » d’Alexandre Soljénitsyne
  • 8 sept. : fondation à Kiev du « Rukh », le Front populaire ukrainien
  • 19-20 sept. : plénum du CC du PCUS sur les nationalités, qui se prononce pour un nouveau pacte fédéral et pour le droit à l’autodétermination des républiques
  • 5 oct. : déclaration de souveraineté de l'Azerbaïdjan
  • 7 nov. : contre-manifestations lors de l’anniversaire de la Révolution d’Octobre
  • 9-10 nov. : chute du Mur de Berlin
  • 12-24 déc. : 2è session du Congrès des députés du peuple. Refus du Congrès, par 1 138 voix contre 839, de discuter de l’abrogation du rôle dirigeant du Parti
  • 14 déc. : décès d’A. Sakharov, des dizaines de milliers de Moscovites lui rendent hommage

1990

  • fév. : création de Soïouz ("Union"), groupe parlementaire conservateur pour la préservation de l’URSS
  • 4 fév. : des manifestations, à Moscou, appellent à abroger le monopole du PCUS. Le 25, nouvelles manifestations de masse en faveur des réformes, dans la capitale et dans des grandes villes de la République socialiste fédérative soviétique de Russie (RSFSR)
  • 5-7 fév. : le plénum élargi du CC du PCUS adopte la plate-forme proposée au XXVIIIe congrès du Parti. M. Gorbatchev annonce la fin du monopole du PCUS et l’introduction du pluralisme politique
  • 28 fév. : adoption d’une loi sur les exploitations paysannes privées
  • 4-18 mars : élection du Congrès des députés du peuple de RSFSR au suffrage universel direct, lors de scrutins pluralistes
  • 6 mars : adoption d’une loi sur la propriété en URSS (reconnaissance de la propriété d’Etat, collective et du citoyen)
  • 11 mars : la Lituanie proclame son indépendance et élit son président, V. Landsbergis. Le 18 avr., le pouvoir central lui impose un blocus économique sur les produits énergétiques
  • 12-15 mars : 3e session du Congrès des députés du peuple de l’URSS : réforme constitutionnelle, abrogation du rôle dirigeant du PC (article 6). Création d’une présidence de l’URSS : le 14 mars, M. Gorbatchev est élu Président pour 5 ans
  • 3 avr. : adoption par le Soviet suprême de l’URSS de la loi sur les modalités de sécession des républiques fédérées
  • 4 mai : la Lettonie, puis l’Estonie proclament leur indépendance
  • 16 mai-12 juin : 1ère session du Congrès des députés du peuple de la RSFSR
  • 29 mai : B. Eltsine est élu Président du Soviet suprême de la RSFSR
  • 31 mai : déclaration de souveraineté de la Moldavie
  • 12 juin : déclaration de souveraineté de la RSFSR. M. Gorbatchev propose l’ouverture de négociations sur un nouveau Traité d’Union
  • 2-13 juil. : XXVIIIe Congrès du PCUS. M. Gorbatchev est réélu Secrétaire général. B. Eltsine quitte le parti le 12 juil.
  • 16 juil. : l’Ukraine déclare sa souveraineté et la suprématie de ses lois sur celles de l’Union
  • 27 juil. : la Biélorussie déclare sa souveraineté
  • 13 août : décret présidentiel réhabilitant toutes les victimes des répressions politiques des années 1920 et 1930. Le 15 août, M. Gorbatchev annonce la restitution de la citoyenneté soviétique aux personnes qui en ont été déchues entre 1966 et 1988
  • 23-24 août : l’Arménie, le Turkménistan et le Tadjikistan déclarent leur souveraineté
  • 11 sept. : adoption par le Soviet suprême de la RSFSR du plan Chataline, ou « programme des 500 jours », plan de passage à l’économie de marché
  • 15 oct. : Prix Nobel de la paix attribué à M. Gorbatchev (accueilli avec une certaine indifférence en URSS)
  • 24 oct. : loi sur la validité des lois et autres textes législatifs de l’URSS en vertu de laquelle, jusqu’à la conclusion du nouveau Traité de l’Union, les lois fédérales ont la primauté sur celles des républiques
  • 25-30 oct. : déclarations de souveraineté du Kazakhstan et du Kirghizstan
  • 24 nov. : publication d’un projet de nouveau Traité d’Union des républiques soviétiques souveraines
  • 17-27 déc. : 4e session du Congrès des députés du peuple de l’URSS. Discours de M. Gorbatchev annonçant un référendum sur le Traité de l’Union, suivi d’un autre sur la propriété privée. Adoption des réformes constitutionnelles de l’exécutif, malgré l’opposition de B. Eltsine. Remplacement du Conseil des ministres par le Cabinet des ministres, responsable devant le chef de l’Etat. Le ministre des Affaires étrangères Edouard Chevardnadze démissionne de son poste, il dénonce « la montée de la dictature » en URSS

1991

  • 13 janv. : les forces spéciales soviétiques prennent d’assaut le Parlement lituanien et la tour de la télévision à Vilnius. 14 personnes sont tuées et plus de 600 blessées
  • 20 janv. : entre 300 000 et 500 000 personnes manifestent à Moscou à l’appel d’organisations réformatrices et du maire de la capitale, pour protester contre les événements en Lituanie
  • 9 fév. : référendum pour l’indépendance de la Lituanie. Le 3 mars, des référendums similaires sont organisés en Lettonie et en Estonie
  • mars-avr. : grève des mineurs du Kouzbass, qui devient bientôt générale
  • 10 mars : 500 000 manifestants à Moscou en soutien à B. Eltsine, aux mineurs en grève, et pour la souveraineté de la RSFSR
  • 17 mars : référendum, dans neuf des quinze républiques, sur le maintien de l’URSS « sous forme d’une fédération renouvelée de républiques souveraines et égales ». Les républiques baltes, l'Arménie, la Géorgie et la Moldavie boycottent le référendum. Dans la RSFSR, 71,3% des habitants souhaitent le maintien de l'Union. A la question qui leur est posée en outre de l’instauration d’un poste de président élu au suffrage universel dans cette république, 69,9% votent "oui"
  • 9 avr. : la Géorgie proclame son indépendance
  • 23 avr. : début du processus, dit de « 9+1 », de négociation du nouveau Traité d’Union entre M. Gorbatchev et les représentants de 9 républiques fédérées à Novo-Ogarevo
  • 12 juin : B. Eltsine est élu président de la RSFSR avec 57,3% des voix dès le 1er tour
  • 19-21 août : 19-21 août : tentative de coup d’Etat par un Comité d’Etat pour l’état d’urgence, autoproclamé, dirigé par Guennadi  Ianaev, vice-président de l’URSS. Le Comité annonce l'incapacité provisoire du président Gorbatchev, "retenu" en résidence surveillée en Crimée, ce qui permet à G. Ianaev d'assumer ses fonctions ; il publie une déclaration annonçant sa volonté de mettre fin aux menaces qui pèsent "sur la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'URSS". Dès le 19 août, B. Eltsine dénonce l'illégalité de ces décisions et exige le retour à l'ordre constitutionnel. Le 22, arrestation des putschistes
  • 23 août : B. Eltsine suspend les activités du PCUS sur le territoire de la RSFSR. Il interdira le parti communiste le 6 nov. 1991
  • 24 août : démission de M. Gorbatchev de son poste de Secrétaire général du PCUS
  • 24-31 août : proclamations des indépendances de l’Ukraine, de la Biélorussie, de la Moldavie, de l’Azerbaïdjan, du Kirghizstan et de l’Ouzbékistan
  • 26-30 août : session extraordinaire du Soviet suprême de l’URSS, qui suspend les activités du PCUS en URSS et s’autodissout, après avoir retiré à M. Gorbatchev ses pouvoirs spéciaux
  • 2 sept. : proclamation de l’indépendance de la République du Haut-Karabakh
  • 2-5 sept. : le Congrès des députés du peuple de l’URSS suspend la Constitution et adopte une déclaration sur les droits et libertés de l’Homme, avant de s’auto-dissoudre
  • 9 sept. : proclamation de l’indépendance du Tadjikistan
  • 21 sept. : proclamation de l’indépendance de l’Arménie, approuvée par référendum
  • 18 oct. : signature du Traité de Communauté économique par 8 républiques et par le Président M. Gorbatchev
  • 27 oct. : proclamation de l’indépendance du Turkménistan, approuvée par référendum
  • 4 nov. : proclamation de l’indépendance de la Tchétchénie. B. Eltsine décrète quelques jours plus tard l’état d’urgence et y envoie des troupes. Le 11 nov., le Soviet suprême de la RSFSR invalide la décision de B. Eltsine
  • 14 nov. : présentation à Novo-Ogarevo par M. Gorbatchev du nouveau projet de Traité d’Union des Etats souverains aux dirigeants de 7 républiques, qui se déclarent prêts à le signer d’ici la fin de l’année
  • 1er déc. : approbation par référendum de l’indépendance de l’Ukraine par 90,3% des votants
  • 4 déc. : la RSFSR reconnaît l’indépendance de l’Ukraine
  • 8 déc. : les présidents de la Biélorussie, de l’Ukraine et de la RSFSR, réunis à Biélovièje près de Minsk, annoncent la dissolution de l’Union soviétique et signent l’accord créant la Communauté des Etats indépendants (CEI), ouverte à tous les Etats membres de l’URSS ("accord de Minsk")
  • 16 déc. : proclamation de l’indépendance du Kazakhstan
  • 17 déc. : accords entre B. Eltsine et M. Gorbatchev sur la dissolution de l’Union à la fin de l’année 1991
  • 21 déc. : rencontre à Alma-Ata des chefs d’Etat des 3 pays membres de la CEI, Russie, Biélorussie et Ukraine, et des présidents de l’Arménie, de l’Azerbaïdjan, de la Moldavie et des républiques d’Asie centrale, qui rejoignent la nouvelle Communauté. Les républiques baltes et la Géorgie n’adhèrent pas à la CEI
  • 24 déc. : la Russie succède à l’Union soviétique au Conseil de sécurité des Nations Unies
  • 25 déc. : M. Gorbatchev démissionne de la présidence de l’URSS. Il transmet la responsabilité nucléaire à B. Eltsine
  • 26 déc. : annonce officielle de la fin de l'URSS par le Soviet suprême de l’URSS

 

 

Sources :
- Conte, Francis (dir.). - Les grandes dates de la Russie et de l'URSS. - Nouv. éd.- Paris : Larousse, 1991. - 304 p.
- Crosnier, Marie-Agnès ; Gueit, Jean ; Tinguy, Anne de. - Les années Gorbatchev : l'URSS de 1985 à 1991. - Paris : La Documentation française, 1993. - 172 p.
- Favarel-Garrigues, Gilles ; Rousselet, Kathy (dir.). - La Russie contemporaine. - Paris : Fayard, 2010. - 501 p.
- Tinguy, Anne de (dir.). - L'effondrement de l'empire soviétique. - Bruxelles : Bruylant, 1998. - 492 p.

Haut de page