Slide
Clichy-Batignolles. Crédits : Marie Piganiol
Dans la fabrique des projets urbains
14 février 2017
fetediversiteculturelle (24) Ville de Victoriaville
La tolérance en progrès
16 février 2017

Après la crise : relégitimer l’Europe

Light pollution in Europe, 2002.Crédits : NASA

PLATO-logoLa crise financière qu’a connu l’Union européenne et la façon dont elle y a répondu a mis en cause sa légitimité. Comment y remédier ? Sur quelles bases reconstruire cette légitimité et comment ? Afin de répondre à ces questions, le Centre d’études européennes* de Sciences Po s’est associé, dans le cadre d’un projet européen, à huit centres de recherche européens avec l’idée qu’au delà de l’enjeu de recherche que ce sujet représente, s’y atteler  est aussi une manière idéale pour  former de jeunes chercheurs, doctorants, à repenser la légitimité des ordres politiques et leurs crises.

Or, à ce jour, les paradigmes portant sur les crises de légitimité reposent largement sur l’étude des systèmes nationaux. Une approche nouvelle s’avère donc nécessaire pour définir et comprendre les crises de légitimité à un niveau non-étatique tel que celui incarné par l’Union européenne.

plato-esrsDans ce projet “The Post-crisis Legitimacy of the European Union”, il s’agit d’élaborer une nouvelle méthode en étudiant les éléments de légitimation que sont les “normes” – lutte contre la corruption, élections, confiance politique etc  –  et  les parties prenantes :  institutions européennes, nationales, infranationales etc. , à savoir les éléments sur lesquels pourrait reposer une nouvelle légitimité de l’Union européenne.

L’idée est de développer une approche innovante et interdisciplinaire sur la façon dont la démocratie, le pouvoir, le droit, les économies et les sociétés se combinent et interagissent avec les institutions à différentes échelles pour asseoir la légitimité des ordres politiques contemporains.

En élaborant des instruments analytiques, le projet développera la capacité des doctorants à formuler des questions jouxtant leurs disciplines ainsi qu’à développer les compétences méthodologiques permettant d’y répondre.

Par ailleurs, les jeunes chercheurs participant à ce projet seront préparés à des carrières non académiques : expertise, conseil ou responsabilités politiques dans le cadre d’institutions ou de la  société civile. En effet, ce projet associe 11 partenaires non académiques  : think-tanks, médias, organisations non-gouvernementales, sociétés de conseil…

Visiter le site du projet

The Post-crisis Legitimacy of the European Union (PLATO) est un projet financé par l’Union européenne dans le cadre des actions Marie Skłodowska-Curie  dans la catégorie des Innovative Training Network (ITN)

*Au Centre d’études européennes, le projet est conduit par Bruno Palier  et Olivier Rozenberg