Treinta y cinco años después del retorno a la democracia, y ocho años después del inicio de la revolución ciudadana, esta sesión especial de los Ultimos Jueves del OPALC hace un balance, abarcando tanto los temas políticos como económicos y sociales. 

Le rapport 2015 du World Justice Project sur l'Etat de droit dans le monde montre une Amérique latine mal classée. Le Venezuela, tout particulièrement, affiche le plus faible indice du monde (seuls 102 pays sont étudiés).

L'indice d'Etat de droit utilisé repose sur 47 indicateurs regroupés autour de 9 variables (contraintes sur les pouvoirs de l'Etat, corruption, transparence, droits fondamentaux, ordre et sécurité, justice...).

Le Latinobarometro publie un rapport (9 juillet 2014) qui montre que l'évaluation que font les Latinoaméricains de leur démocratie diminue régulirement depuis 2009. Sur une échelle de 0 à 10, la "note" donnée est de 6,2. Le Guatemala et le Salvador sont les deux pays où l'appréciation est la plus sévère, avec 5,4. A l'inverse, l'Uruguay est en tête avec 7,6, suivi du Venezuela avec 7.

Retour en haut de page