Sporrenberg, Jakob

Date: 
9 Novembre, 2009
Auteur: 
Bovy Daniel

En 1919, Jakob Sporrenberg (1902-1951) interrompit des études de mécanique pour servir dans un corps franc pendant un an et demi. Il rejoignit la SA en août 1925, la Jeunesse hitlérienne en août 1929 et la SS en octobre 1930. Il fut transféré au sein du RSHA (service de sécurité du Reich) à Berlin en 1939 en tant qu’inspecteur du SIPO-SD (police de sécurité – service de renseignements) à Königsberg. Il suivi une formation avec l’Orpo (police de l’ordre) en mai 1941. En juillet 1941, il occupa le poste de SSPF (chef de police SS) à Minsk (Russie) avant d’être affecté trois semaines plus tard au service du Gauleiter Erich Koch. D’août 1943 à novembre 1944, il remplaça Odilo Globocnik au poste de SSPF à Lublin (Gouvernement général). Il participa activement à l’opération Erntefest (fête de la moisson) qui débuta le 3 novembre 1943 et qui fut responsable de la mort de 40 000 Juifs. L’opération fut commandée par Himmler via son HSSPF (chef suprême de police SS) Krüger. Sporrenberg fut affecté ensuite en Norvège (partie sud du pays) de novembre 1944 à mai 1945. Jugé devant la cour de Varsovie en 1950, il fut condamné à mort et pendu le 8 septembre 1951.

POPRZECZNY, J., 2004. Odilo Globocnik, Hitler's Man in the East . Jefferson: McFarland & Company.

Citer cet article

Bovy Daniel, Sporrenberg, Jakob , Violence de masse et Résistance - Réseau de recherche, [en ligne], publié le : 9 Novembre, 2009, accéder le 27/04/2020, http://bo-k2s.sciences-po.fr/mass-violence-war-massacre-resistance/fr/document/sporrenberg-jakob, ISSN 1961-9898
Retour en haut de page