Sardar Patel (31 Octobre 1875-15 Décembre 1950)

Date: 
10 Septembre, 2012
Auteur: 
OEMV

Surnommé « l'Indien de Fer », Sardar Patel fut une grande figure non seulement de l'indépendance de l'Inde mais aussi de son unité, ayant parfois rassemblé de force les États qui composent l'Union. Avocat autodidacte, il naît à Najdar (Gujarat) en milieu rural. Siégeant au Conseil Municipal d’Ahmedabad, il commence à contester le joug britannique et rejoint Gandhi peu après, devenant l’un de ses plus loyaux compagnons. En 1931, il devient Président du Parti du Congrès et Ministre de l'Intérieur en 1946. A ce moment, le mouvement pour le Pakistan a pris des proportions inquiétantes et Patel refuse l'idée d'une simple Fédération indienne d’États autonome. Il avance alors au contraire l'idée d'un fort État centralisateur contre les forces centrifuges qui lui semblent déchirer l'Inde. Soucieux de l'homogénéité et de la stabilité du pays, il est du même coup l'un des premier à accepter la séparation des provinces à majorité musulmane prévue par le plan Mountbatten de Partition. Il réussit à y rallier Nehru puis Gandhi, au prix d'âpres disputes mais ne convainc pas Maulana Azad avec lequel la rupture est consommée. Mais Sardar Patel, aidé par V. P. Menon, accomplit l'exploit de convaincre plus de 560 princes de se joindre volontairement à l'Union indienne. Seuls le Cachemire, le Junadagh et l'Hyderabad furent amenés dans l'union contre la volonté de leurs princes. Patel ne se remit jamais du choc de l'assassinat du Mahatma en janvier 1948. Il meurt trois ans plus tard. Il est depuis considéré comme l'incarnation d'un patriotisme à coloration hindoue mais sans le fanatisme de l'Hindu Parivar.

Citer cet article

OEMV , Sardar Patel (31 Octobre 1875-15 Décembre 1950) , Violence de masse et Résistance - Réseau de recherche, [en ligne], publié le : 10 Septembre, 2012, accéder le 27/04/2020, http://bo-k2s.sciences-po.fr/mass-violence-war-massacre-resistance/fr/document/sardar-patel-31-octobre-1875-15-da-cembre-1950, ISSN 1961-9898
Retour en haut de page