Papen, Franz von

Date: 
9 Novembre, 2009
Auteur: 
Bovy Daniel

Von Papen (1879-1969) fut l’avant-dernier chancelier sous Weimar et fut surnommé le « marchepied de Hitler». En 1932, von Papen fut exclu de son parti, le Zentrum (parti catholique) pour avoir provoqué la chute du gouvernement de Brüning et avoir ainsi indirectement facilité l’avènement de Hitler. De juin 1932 à décembre 1932, von Papen fut chancelier, gouvernant avec ce qu’on a appelé « un cabinet de barons ». Von Papen gouverna par décrets signés par Hindenburg. Son gouvernement fut impopulaire car il mena une politique antisociale.

Le 20 juillet 1932, il profita des troubles qui suivirent la fusillade d’Altona (Berlin) pour destituer le chef de la police, le ministre de l’Intérieur de Prusse, le ministre-président de Prusse et pour se nommer haut-commissaire de Prusse (l’événement est connu sous l’appellation Preussenschlag , « coup de force de Prusse »). Il pratiqua des purges dans l’administration afin de débarrasser la bureaucratie prussienne des démocrates. La suite de la carrière de chancelier de von Papen est constituée d’intrigues politiques et de conflits sociaux. Il entra en conflit avec von Schleicher qui l’avait jusque là soutenu, ce qui précipita sa chute.

Hindenburg finira par retirer sa confiance à von Papen et à nommer von Schleicher en remplacement, ce qui n’empêchera pas von Papen de continuer à intriguer. D’abord opposé à la nomination de Hitler comme chancelier, von Papen fit volte-face et finit par proposer au président Hindenburg la nomination de Hitler. Réticent au début, Hindenburg céda devant les pressions des barons tandis que von Papen devint vice-chancelier, poste qu’il conserva du 30 janvier 1933 au 7 août 1934. Il fut ensuite nommé ambassadeur à Vienne (du 26 juillet 1934 au 4 février 1938) puis à Ankara (1939-1944). Il fut acquitté par le Tribunal de Nuremberg mais condamné par un tribunal de dénazification en tant que coupable au second degré.

FREIE PRESSE BIELEFELD (Ed.), 1947, Wegbereiter des Nationalsozialismus. Franz von Papen: Eine Portraitskizze . Bielefeld : Freie Presse.

Citer cet article

Bovy Daniel, Papen, Franz von, Violence de masse et Résistance - Réseau de recherche, [en ligne], publié le : 9 Novembre, 2009, accéder le 27/04/2020, http://bo-k2s.sciences-po.fr/mass-violence-war-massacre-resistance/fr/document/papen-franz-von, ISSN 1961-9898
Retour en haut de page