Nizam d'Hyderabad, Mir Osman Ali Khan (6 Avril 1886-24 Février 1967)

Date: 
10 Septembre, 2012
Auteur: 
OEMV

Mir Osman Ali Khan, ou Asaf Jah VII, fut le dernier Nizam de l’État princier d'Hyderabad. Fils d'Asaj Jah VI, né à Hyderabad, il est éduqué au palais par d'éminents précepteurs et maulanas. En 1911 il devient Nizam d'Hyderabad à la mort de son père, le restant jusqu'en 1948, quand l’État est intégré à l'Union Indienne. Il a une quarantaine d'enfants de ses sept mariages. Pendant son règne, il est l’un des hommes les plus riches du monde. En 1947, la partition des Indes britanniques place les princes devant un choix difficile. Il pouvait proclamer leur indépendance ou rejoindre l'Inde ou le Pakistan. Hyderabad était le plus grand État princier indien. Son Nizam était enclin à l'indépendance ou au rattachement au Pakistan, malgré les nombreuses interrogations soulevées par la majorité hindoue de sa population. En 1947-48 s'accroissent les pressions du Ministre indien de l'Intérieur Sardar Patel alors que les milices du Nizam, les Razakars, participent à des opérations musclées. L'agitation est aussi présente dans le Telangana, menée par le Parti communiste clandestin en vue d'une insurrection. L'Inde intervient militairement et le Nizam doit s'enfuir. L’État perd alors son nom et est absorbé dans l’État linguistique de l'Andhra, tripartitionné en 1956.

Citer cet article

OEMV , Nizam d'Hyderabad, Mir Osman Ali Khan (6 Avril 1886-24 Février 1967) , Violence de masse et Résistance - Réseau de recherche, [en ligne], publié le : 10 Septembre, 2012, accéder le 17/02/2020, http://bo-k2s.sciences-po.fr/mass-violence-war-massacre-resistance/fr/document/nizam-dhyderabad-mir-osman-ali-khan-6-avril-1886-24-fa-vrier-1967, ISSN 1961-9898
Retour en haut de page