Mikhaïl Iossifovitch Litvin (1892-1938)

Date: 
10 Septembre, 2012

Né dans la région du Lac Baïkal, Litvin fut l’un des plus proches collaborateurs d’Iejov.

Originellement ouvrier-typographe, il adhère en 1917 au Parti Social-Démocrate en entre à la Tchéka en 1920. Actifs dans les syndicats, il rencontre Iejov au Kazakhstan et devient son protégé. Ramené par ce dernier à Moscou en 1931, il est parmi les premiers nominés au poste de Commissaire du Peuple aux Affaires Intérieures (NKVD) en 1936. Iejov lui confie la responsabilité des ressources-cadres du Commissariat du Peuple jusqu’en mai 1937. Il est élu membre du premier Soviet Suprême en décembre de la même année. Litvin prend ensuite la tête du Département Politique secret du NKVD puis de la section du NKVD de Leningrad le 20 janvier 1938. Le 12 novembre 1938, alors qu’Iejov est tombé en disgrâce, il reçoit l’ordre de revenir à Moscou. Après à une conversation téléphonique avec son patron, il comprend le sort qui l’attend et se suicide le même jour.

Citer cet article

, Mikhaïl Iossifovitch Litvin (1892-1938), Violence de masse et Résistance - Réseau de recherche, [en ligne], publié le : 10 Septembre, 2012, accéder le 22/10/2019, https://www.sciencespo.fr/mass-violence-war-massacre-resistance/fr/document/mikhail-iossifovitch-litvin-1892-1938, ISSN 1961-9898