Krüger, Friedrich-Wilhelm

Date: 
4 Novembre, 2009
Auteur: 
Bovy Daniel

Fils d’officier, Friedrich-Wilhelm Krüger (1894-1945) fut membre du corps franc de Lützow. Il devint membre du parti nazi en 1929, des SA en 1930 et de la SS en 1931. En 1939, il cumula les fonctions de chef suprême des services de police et de la SS à Cracovie (HSSPF) et de responsable de la sécurité au sein du Gouvernement Général (mai 1942). Il fut nommé dans cette dernière fonction au moment où les meurtres de masse systématique des Juifs des districts de Lublin et de Galice sont étendus à tous les districts du Gouvernement général. A ce moment-là aussi, les centres de mise à mort de Sobibor et Treblinka étaient créés tandis que Belzec était provisoirement fermé afin d’augmenter ses capacités d’assassiner en masse. Le 3 juin 1942, Krüger reçoit la confirmation de sa nomination et en même temps il est chargé de toutes les « affaires juives » (Judenangelegenheiten ).

Le 18 juin 1942, à Lublin, Himmler rencontre Krüger et Globocnik, le coordinateur de l’opération Reinhard. Au cours de cette réunion, ils discutent des opérations d’extermination et Krüger reçoit l’ordre de Himmler de veiller à ce que les opérations de « réimplantation » (en fait : déportation et assassinat) soient terminées pour le 31 décembre. Krüger fut responsable de la mise en oeuvre des forces de police et de la SS pour faire évacuer les ghettos. En juin 1942 par exemple, une première action fut entreprise contre le ghetto de Tarnow. Krüger ordonna au SD (service de renseignements) local de commencer les opérations de nettoyage du ghetto. Le SD d’appuya sur des unités de la Waffen SS et d’autres unités polonaises. La deuxième action eut lieu le 24 juillet 1942. Les Juifs qui ne furent pas tués sur place furent déportés vers Belzec. La dernière action fut achevée le 12 septembre et tous les Juifs furent déportés vers Belzec également. La liquidation du ghetto de Tarnow intervint en août 1943 sous la direction de Wilhelm Koppe, le successeur de Krüger. Krüger coordonna l’action Erntefest .

En octobre 1943, Himmler donna l’ordre à 2 000 à 3 000 Waffen SS accompagnés d’un commando d’Auschwitz de liquider tous les Juifs provenant des camps de travail de Trawniki, Poniatowa, Majdanek et d’autres petits camps du district de Lublin considérés comme provisoires. Lorsque le ghetto de Varsovie fut liquidé en avril-mai 1943, c’est à lui que Stroop rendit compte de l’évolution des opérations. Malgré son efficience dans ses opérations meurtrières, Krüger perdit son poste en novembre 1943 suite à des dissensions entre Himmler et Frank et fut placé à la tête d’une division SS en Yougoslavie. Il se suicida en mai 1945.

 

FRIEDLÄNDER, S., 2008, L'Allemagne nazie et les Juifs. Tome 2 , Les années d'extermination, 1939-1945 , : Le Seuil.

BIRN, R.B., 1986, Die Höheren SS- und Polizeiführer. Himmlers Vertreter im Reich und in den besetzten Gebieten. Düsseldorf: Droste Verlag.

Citer cet article

Bovy Daniel, Krüger, Friedrich-Wilhelm , Violence de masse et Résistance - Réseau de recherche, [en ligne], publié le : 4 Novembre, 2009, accéder le 17/02/2020, http://bo-k2s.sciences-po.fr/mass-violence-war-massacre-resistance/fr/document/krueger-friedrich-wilhelm, ISSN 1961-9898
Retour en haut de page