Korherr, Richard

Date: 
9 Novembre, 2009
Auteur: 
Bovy Daniel

Membre du parti nazi en 1937, Korherr (1903- ?) devint le statisticien en chef de la SS en 1940. Son rapport (Rapport sur la solution finale de la question juive , 1943) est plus connu que le personnage en lui-même à la fois parce qu’il est extrêmement important et qu’il est régulièrement mis en cause par les négationnistes. Publié en mars 1943, le rapport calcule le nombre de Juifs assassinés depuis l’arrivée au pouvoir des Nazis jusqu’à la fin de l’année 1942. 

Le chiffre de quatre millions de victimes proposé par Korherr est sous-estimé car le rapport ne tient pas compte des victimes mortes dans les ghettos et les camps. Après la guerre, Korherr ne fut pas inquiété. On ne mentionna son nom que dans les procès plus spécifiques et même à ce moment, Korherr déclara qu’il n’avait été mis au courant des massacres qu’après 1945. De nombreux témoignages dont celui d’Eichmann prouvèrent le contraire. Korherr entama une carrière dans les services publics. Il ne fut licencié de son poste qu’après la publication du livre de Reitlinger, sur la Solution finale (1956) évoquant largement l’importance du rapport Korherr.

NS-ARCHIVE, Dokumente zum Nationalsozialismus, Der Korherr-Bericht : https://www.ns-archiv.de/verfolgung/korherr/korherr-lang.php

Citer cet article

Bovy Daniel, Korherr, Richard , Violence de masse et Résistance - Réseau de recherche, [en ligne], publié le : 9 Novembre, 2009, accéder le 17/02/2020, http://bo-k2s.sciences-po.fr/mass-violence-war-massacre-resistance/fr/document/korherr-richard, ISSN 1961-9898
Retour en haut de page