Eicke, Theodor

Date: 
4 Novembre, 2009
Auteur: 
Bovy Daniel

Inspecteur des camps de concentration et chef des Totenkopfverbände (unités « tête de mort »). Il travailla comme agent de sécurité chez IG Farben. Membre du NSDAP en 1928, il fut nommé officier SS en 1931 par Himmler. Suite à des attentats terroristes accomplis en Bavière, il fut condamné à deux ans de prison mais grâce à Gürtner, ministre de la Justice favorable aux nazis, Eicke se sauva en Italie où il s’occupa d’un camp de fugitifs SS. Le 28 juin 1933, il devient commandant du camp de Dachau. C’est lui qui y introduisit les nouvelles règles de fonctionnement et en surveilla la bonne application. Son zèle fit que ses méthodes furent appliquées à tous les camps nazis. Himmler le promut en tant qu’inspecteur général des camps avec grade de chef de brigade SS, le 30 janvier 1934. Il prouva son attachement à ses chefs, Hitler et Himmler, en assassinant de ses mains, lors de la Nuit des longs couteaux, Ernst Röhm. Eicke réorganisa les camps et y introduisit le travail forcé. En 1939, il fut nommé chef de la division SS Totenkopf . Eicke fut considéré par ses nombreux proches comme orgueilleux, jaloux, brutal, sans humour, méfiant et fanatique. Il fut tué sur le front Est le 16 février 1943.

SMELSER, R., SYRING, E., ZITELMANN, R., «Theodor Eicke. Organisator der Konzentrationslager», Die SS Elite unter dem Totenkopf , 2003, Paderborn : Munich, pp. 147 - 159.

Citer cet article

Bovy Daniel, Eicke, Theodor , Violence de masse et Résistance - Réseau de recherche, [en ligne], publié le : 4 Novembre, 2009, accéder le 17/02/2020, http://bo-k2s.sciences-po.fr/mass-violence-war-massacre-resistance/fr/document/eicke-theodor, ISSN 1961-9898
Retour en haut de page