Clauberg, Carl

Date: 
3 Novembre, 2009
Auteur: 
Bovy Daniel

Médecin affecté par Himmler à la recherche sur la stérilisation de détenues à Auschwitz. Le 30 mai 1942, il se plaignit auprès de Himmler des difficultés qu’il avait éprouvées à trouver des prisonnières pour les expériences relatives à « la politique négative de population ». On évalue à environ 700 le nombre de femmes victimes de son traitement. Le 7 juin 1943, il envoya un rapport à Himmler : « La méthode que j’ai inventée en vue de la stérilisation des organes féminins sans opération est pratiquement au point. La stérilisation peut s’effectuer à l’aide d’une seule injection faite à l’entrée de l’utérus, au cours d’un examen gynécologique connu de tous les chirurgiens ».

Il fut affecté en janvier 1945 au camp de Ravensbrück où il continua de pratiquer ses expériences. Fait prisonnier par les russes en juin 1945, il fut d’abord condamné à 25 ans de prison avant d’être renvoyé en Allemagne en 1955. Il fut inculpé suite à des plaintes déposées par plusieurs survivants. Il mourut en 1957 avant d’être jugé.

LIFTON, RJ., 1986, The Nazi doctors: medical killing and the psychology of génocide , New York : Basic Books.

Citer cet article

Bovy Daniel, Clauberg, Carl , Violence de masse et Résistance - Réseau de recherche, [en ligne], publié le : 3 Novembre, 2009, accéder le 17/02/2020, http://bo-k2s.sciences-po.fr/mass-violence-war-massacre-resistance/fr/document/clauberg-carl, ISSN 1961-9898
Retour en haut de page