Bouhler, Philip

Date: 
3 Novembre, 2009
Auteur: 
Bovy Daniel

Dès 1920, Philip Bouhler (1899-1945) fut membre du parti nazi. Il succéda à Axmann comme gérant financier du parti. Il prit part au putsch de 1923 et devint en 1934 chef de la Chancellerie du Führer. Une de ses missions est la rédaction des décrets émis par Hitler. Discret, Bouhler n’en est pas moins un personnage important dans les rouages de l’appareil d’état nazi. Il fut largement impliqué dans les mises à mort par « euthanasie » à la fois dans les instituts psychiatriques allemands et à l’Est. Peu après l’invasion de la Pologne, le 1er septembre 1939, Hitler le désigne comme responsable de l’opération d’euthanasie criminelle dans une lettre officielle qui constitue un des rares ordres écrits signés par Hitler. Bouhler sera le coordinateur de toute l’opération et il déléguera sa mise en oeuvre à Victor Brack. L’opération d’euthanasie est appelée « T4 » du nom du siège administratif situé au numéro 4 de la Tiergartenstrasse à Berlin. Une grande partie du personnel du T4 sera affectée, après la suspension de l’opération, dans les centres de mise à mort à l’Est dans le cadre de l’opération Reinhard.

 

ARAD, Y., GUTMAN, Y., MARGALIOT, A. (Eds.), 1981, Documents on the Holocaust, Selected Sources on the Destruction of the Jews of Germany and Austria, Poland and the Soviet Union, Jerusalem : Yad Vashem, Document nº. 212, pp. 471-473.

Citer cet article

Bovy Daniel, Bouhler, Philip , Violence de masse et Résistance - Réseau de recherche, [en ligne], publié le : 3 Novembre, 2009, accéder le 17/02/2020, http://bo-k2s.sciences-po.fr/mass-violence-war-massacre-resistance/fr/document/bouhler-philip, ISSN 1961-9898
Retour en haut de page