Quelle démocratisation des grandes écoles depuis le milieu des années 2000 ?

Quelle démocratisation des grandes écoles depuis le milieu des années 2000 ?

Séminaire 16 mars 2021, 17h-18h30 (en ligne)
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

L'axe politiques éducatives du LIEPP vous invite au séminaire : 

Quelle démocratisation des grandes écoles depuis le milieu des années 2000 ? 

16 mars 2021, 17h00 - 18h30

Inscription obligatoire 

Intervenantes : 

Discussion : 

Présentation : 

Grâce à des données riches et inédites, nous documentons l’évolution du recrutement des grandes écoles depuis le milieu des années 2000, selon plusieurs dimensions : composition sociale, origine géographique des étudiants et répartition filles/garçons. Malgré les dispositifs d’ « ouverture » qui ont été mis en place par certaines grandes écoles pour tenter de diversifier le profil de leurs étudiants, leur base de recrutement est restée très étroite et n’a guère évolué au cours des quinze dernières années : ces institutions d’élite sont restées presque entièrement fermées aux élèves issus de milieux sociaux défavorisés, la part des étudiants non franciliens n’a pas progressé et les filles y demeurent sous-représentées. Cette permanence des inégalités d’accès aux grandes écoles ne s’explique qu’en partie par les écarts de performance scolaire entre les groupes considérés. Elle trouve sa source, en amont, dans l’absence de diversification du recrutement des classes préparatoires et des écoles post-bac. L’impuissance des dispositifs d’ouverture sociale mis en œuvre depuis le milieu des années 2000 à amorcer une démocratisation des grandes écoles met en lumière les limites de l’approche qui a jusqu’à présent été privilégiée : un foisonnement d’initiatives locales, sans réelle coordination nationale et rarement évaluées.

Back to top