France

L'organisation du culte musulman en France dans une perspective comparatiste

Auteur(s): 

Sophie-Hélène Trigeaud, post-doctorante Inter-Religio, université Strasbourg / DRES

Date de publication: 
Octobre 2017
Illustration

Colloque international organisé à l’Université de Strasbourg avec le soutien du Ministère de l’intérieur.

Le 27 et 28 septembre 2017, s’est tenu à Strasbourg un colloque international portant sur l’organisation du culte musulman en France dans une perspective comparative. Cet événement était organisé par l’UMR 7354 DRES et l’université de Strasbourg, avec le soutien du Ministère de l’intérieur.

Retour sur le colloque du 19 septembre.

Auteur(s): 

Observatoire International du Religieux

Date de publication: 
Septembre 2017

Comment le fait religieux interesse-t-il aujourd'hui l'environnement de nos forces ?

Interventions du matin – Balard, amphithéâtre Valin (9h30 – 12h30)

Introduction au colloque

Eric  Germain  (chargé  de  projet  fait  religieux  et  laïcité,  DGRIS,  ministère  des  Armées)
Philippe  Portier  (directeur  d’études  à  l’EPHE,  directeur  du  GSRL)

La musique Gospel dans les Caraïbes françaises : une "fierté noire" inclusive

Auteur(s): 

Sébastien Fath, chargé de recherche au GSRL

Date de publication: 
Juin 2017

"Heureux comme Dieu aux Antilles" ? L'espace religieux des Caraïbes est marqué par des taux de pratique bien supérieurs à ceux de la métropole. Les Caribéens francophones prient, croient, vont volontiers à l'église. En matière de christianisme, le catholicisme est majoritaire, mais le protestantisme de type évangélique (accent sur la conversion et les associations militantes) est en croissance. Il y est surreprésenté par rapport à l'hexagone. On peut estimer les effectifs protestants aujourd'hui à 45.000 en Martinique et 70.000 en Guadeloupe.

Le religieux à la Réunion

Auteur(s): 

Jacqueline Andoche, maîtresse de conférence, Université de la Réunion - DIRE
Valérie Aubourg, post-doctorante au GSRL, enseignante à l’Université Catholique de Lyon
Thierry Malbert, maître de conférence, Université de la Réunion - ICARE

Date de publication: 
Juin 2017

La situation historique : hégémonie catholique et pluralisation

La configuration multiconfessionnelle de la Réunion résulte des migrations européennes, africaines, malgaches et asiatiques qui l’ont peuplée depuis 350 ans. A l’origine déserte, cette île de l’Océan indien devient officiellement colonie française en 1665. Jusqu’à la fin du 19ème siècle se constituent les fondements de la société et l’identité de sa population, marquée par l’esclavage.

Les religions aux Antilles françaises

Auteur(s): 

Laënnec Hurbon, directeur de recherche au CNRS

Date de publication: 
Juin 2017

Pour comprendre l’état actuel du phénomène religieux aux Antilles françaises (Guadeloupe, Martinique, Guyane), il convient de tenir compte de deux moments importants dans l’histoire de la région : la colonisation instaurée dès la première moitié du XVIIe siècle et les changements survenus dans la région à partir des années 1970.

La diversité religieuse comme ressource opérationnelle : un impensé de la sociologie militaire française ?

Auteur(s): 

Elyamine Settoul, post-doctorant à l’IRSEM

Date de publication: 
Février 2017

Dans la lignée du principe républicain de colour blindness, la sociologie militaire française n’a jamais focalisé son regard sur les effets des marqueurs ethniques et culturels des soldats sur leurs activités opérationnelles. Les incidences de ces caractéristiques identitaires apparaissent de fait comme des terrains de recherche totalement inexplorés, une sorte « d’impensé sociologique ».

Centre spirituel et culturel orthodoxe de Russie : pourquoi exporter la spiritualité ?

Auteur(s): 

Kristina Kovalskaya, doctorante au GSRL

Date de publication: 
Janvier 2017

Le 10 octobre 2016, le Centre spirituel et culturel orthodoxe de Russie (Rossiiskii dukhovno-kul’turnyi pravoslavnyi tsentr) a ouvert ses portes aux visiteurs. Les premières négociations concernant la construction du Centre commencent en 2007 lors de l’amélioration significative des relations franco-russes. En 2010, la Direction des affaires du Président de la Fédération de Russie gagne le concours en versant la somme la plus importante et devient propriétaire du terrain précédemment occupé par l’ancien bâtiment de Météo France.

La laïcité au Canada-Québec

Résumé 

En 1905, le Canada est considéré par Aristide Briand comme un « Etat laïque ». De fait, les travaux de Micheline Milot ont montré l’existence dans ce pays d’une « laïcité silencieuse » fort ancienne. Une séparation de fait Etat-Eglise s’impose après la conquête britannique. Cependant, longtemps, la sécularisation reste faible et la laïcisation scolaire ne va s’opérer qu’à la suite de la Révolution tranquille. Après l’échec du projet indépendantiste, on assiste à la montée d’une laïcité identitaire (crise des accommodements raisonnables, projet de « Charte des valeurs » québécoises). La comparaison avec la France montre des ressemblances et des différences qui permettent de dé-substantialiser la notion de « laïcité ».

Bibliographie 

Baubérot Jean et Milot Micheline, Laïcités sans frontières, Paris, Seuil, 2011.

Baubérot Jean, « Compromis, accommodements, pacte laïque, Laïcité canado-québécoise et laïcité française », dans Mohamed Nachi (dir.), Actualité du compromis. La construction politique de la différence , Paris, Armand Colin, 2011, p. 127-147.

Baubérot Jean, « La crise des accommodements raisonnables », dans Institut canadien d’études juridiques supérieures, Droits de la personne. Éthique et droits : nouveaux défis, Montréal, Yvon Blais, 2009, p. 95-108.

Baubérot Jean, Une laïcité interculturelle. Le Québec, avenir de la France ?, La Tour-d’Aigues, L’Aube, 2008.

Bosset Pierre, « Les fondements juridiques et l’évolution de l’obligation de l’accommodement raisonnable », dans Myriam Jézéquel (dir.), Les Accommodements raisonnables : quoi, comment, jusqu’où ? Des outils pour tous, Montréal, Yvon Blais, 2007, p. 3-28.

Bouchard Gérard et Taylor Charles, Fonder l’avenir. Le temps de la conciliation. Rapport, Québec, Gouvernement du Québec, 2008.

Bouchard Gérard, « Le Québec comme collectivité neuve. Le refus de l’américanisme dans le discours de la survivance », dans Gérard Bouchard et Yves Lamonde (dir.), Québécois et américains. La culture québécoise au XIXe et XXe siècle, Québec, Fides, 1995, p. 15-60.

Bribosia Emmanuelle et Rorive Isabelle (dir.), L’Accommodement de la diversité religieuse. Regards croisés : Canada, Europe, Belgique, Bruxelles, Peter Lang, 2015.

Collectif Clio, L’Histoire des femmes au Québec depuis quatre siècles, Montréal, Les Quinze, 1982.

Commission des droits de la personne et de la personne du Québec, 1995, Le Pluralisme religieux au Québec. Un défi d’éthique sociale, Québec, Document soumis à la réflexion publique, février 1995.

Corriveau Patrick, 2006, La Répression des homosexuels au Québec et en France, du bûcher à la mairie, Sillery (Québec), Septentrion.

Jeffrey Denis (dir.), Laïcité et signes religieux à l’école, Québec, Presses de l’Université Laval, 2015.

McAndrew Marie et Milot Micheline et al. (dir.), L’Accommodement raisonnable et la diversité religieuse à l’école publique, Québec, Fides, 2008.

Milot Micheline et Ouellet Fernand (dir.), Religion, éducation & démocratie, Paris-Montréal, L’Harmattan, 1997.

Milot Micheline, « L’émergence de la notion de laïcité au Québec. Résistances, polysémie et instrumentalisation », dans Pierre Bosset et al. (dir.) Appartenance religieuse, appartenance citoyenne. Un équilibre en tension, Québec, Presses de l’Université Laval, 2009, p. 20-38.

Milot Micheline, « La Laïcité au Canada. Liberté de conscience et exigence d’égalité », Archives de sciences sociales des religions, « Les laïcités dans les Amériques », 146, avril-juin 2009, p. 61-80.

Milot Micheline, « Les principes de laïcité politique au Québec et au Canada », Bulletin d’histoire politique, « La laïcité au Québec et en France », 13 (3), printemps 2005, p. 13-27.

Milot Micheline, La Laïcité, Montréal, Novalis, 2008.

Milot Micheline, Laïcité dans le Nouveau Monde. Le cas du Québec, Turnhout, Brepols Publishers, 2002.

Rocher Guy, « L’évolution religieuse de la société québécoise », dans Jean-François Gaudreault-Desbiens (dir.), Le Droit, la religion et le « raisonnable », Montréal, Thémis, 2008.

La laïcité au Canada, en France et aux États-Unis, du XVIIIe au XXIe siècle

Graphique : La laïcité au Canada, en France et aux États-Unis, du XVIIIe au XXIe

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Commentaire de Jean Baubérot

Le Canada-Québec et la France ont eu des trajectoires laïques divergentes. Dans le premier cas, la laïcité de l'Etat s'enclenche dès le dernier quart du XVIIIe siècle et s'institue très progressivement. La France est marquée par des aller-retours: politiques laïques beaucoup plus offensives (Révolution, loi Ferry de 1882, loi de 1905) suivies de mesures qui contredisent partiellement cette dynamique laïque (Concordat, loi Debré).