Quel est l'état de notre démocratie sociale ?

Le Baromètre du dialogue social
  • Logos avec une flèche évoquant un baromètre stylisé  Crédits Sciences PoLogos avec une flèche évoquant un baromètre stylisé Crédits Sciences Po

Réalisé par le Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF), en partenariat avec l’Executive Education et l’association Dialogues, le Baromètre du dialogue social dresse un état des lieux de notre démocratie sociale, qu’il s’agisse du contexte socioprofessionnel, de la qualité du dialogue social ou encore de l’action syndicale.

L'enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1650 personnes représentatif de la population française salariée (privé et public, hors fonctionnaires), âgées de 18 ans et plus. Le Baromètre du dialogue social mesure plusieurs dimensions des relations professionnelles et sociales. 

Contexte social

Parmi les résultats notables, on peut remarquer que les entreprises, tout comme les organismes publics, sont plébiscités par les Français : 80% des personnes interrogées ont confiance dans les TPE et PME ; elles sont également 63% à avoir confiance dans leur hiérarchie. La Sécurité sociale emporte la confiance à 69%, tout comme les Prud’hommes, à 68%.

90% des personnes interrogées n’ont en revanche pas ou peu confiance dans les partis politiques.

Dialogue social

En ce qui concerne le dialogue social, 81% des personnes interrogées pensent que celui-ci ne fonctionne pas bien en France. Elles sont également une majorité, 58%, à penser que le dialogue social au sein de l’entreprise devrait concerner en priorité les salaires et le pouvoir d’achat.

Action syndicale

Une majorité de personnes interrogées (51%) pense que l'honnêteté est un critère important pour faire confiance à un représentant syndical. Ils sont également plus de la moitié (53%) à penser que les syndicats sont trop politisés.

Le baromètre contribue ainsi à enrichir la connaissance sur les évolutions des relations de pouvoir au sein des organisations et des entreprises. Il renseigne également sur les effets des mutations juridiques, économiques et technologiques dans le monde du travail.

Consultez les résultats

Tags :