Podcast - “Pourquoi nous consommons tant. Pour une économie politique de l'abondance“

Podcast - “Pourquoi nous consommons tant. Pour une économie politique de l'abondance“

Avec Sophie Dubuisson-Quellier
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Dans le contexte des appels à la sobriété portés par les experts du climat, la consommation est un levier majeur de la transition écologique. A la suite de nombreuses études en sciences sociales, Sophie Dubuisson-Quellier suggère que la croyance selon laquelle une telle transition écologique pourrait reposer sur les seules épaules des consommateurs est illusoire. Elle met en évidence les fortes interdépendances, au sein d'une économie politique de la consommation d'abondance, entre les politiques publiques, les modèles économiques des entreprises et les pratiques des consommateurs. En adoptant une perspective sociologique économique et foucaldienne, elle développe un agenda de recherche pour explorer comment la consommation d'abondance devient une norme légitimée et institutionnalisée. La consommation d'abondance, qui est hautement intensive en ressources, est structurelle à la fois dans les politiques économiques des gouvernements et dans les modèles d'affaires des entreprises et est donc constamment organisée et gouvernée. Cependant, elle n'est pas imposée aux individus par la force. Le gouvernement de la consommation repose sur des technologies de pouvoir qui façonnent et orientent la conduite des consommateurs, les amenant à adopter les normes de la consommation d'abondance en activant et en jouant sur leurs dispositions acquises par la socialisation marchande.

Un article pour aller plus loin : https://bristoluniversitypressdigital.com/view/journals/consoc/1/1/article-p31.xml

Sophie Dubuisson-Quellier est directrice de recherche au CNRS et directrice adjointe du Centre de sociologie des organisations à Sciences Po. Ses travaux portent sur la fabrique sociale de l'action économique à l'articulation des interventions des politiques publiques, des mobilisations collectives et des organisations marchandes. Elle est co-directrice de la Revue française de sociologie, membre du Haut conseil pour le climat et présidente du Conseil scientifique de l'Ademe.
­
Séance du 8 novembre 2022 du séminaire général du CEE, présidée par Philippe Bezes, directeur de recherche CNRS au CEE. Présentation discutée par Arno Lizet, doctorant au CEE.

Retrouvez tous les enregistrements du séminaire général du CEE sur Soundcloud.

Retour en haut de page